Surveillance de l'influenza : du 14 janvier 2018 au 20 janvier 2018 (semaine de déclaration 3)

Sommaire global
  • Dans l’ensemble, l’activité grippale au Canada demeure élevée, mais il semble qu'elle commence à ralentir.
  • La plupart des indicateurs d’activité grippale se situent dans la fourchette supérieure des niveaux prévus pour cette période de l’année.
  • À la semaine 3, le pourcentage de détections confirmées en laboratoire de la grippe B a poursuivi sa hausse, tandis que le pourcentage pour la grippe A est demeuré stable.
  • À la semaine 03, la majorité des détections de grippe continuent d'être de type A(H3N2), bien que 40 % des détections étaient de grippe B.
  • Autant dans les détections en laboratoire que dans les hospitalisations et les décès, la majorité des cas ont été signalés chez des personnes âgées de 65 ans ou plus.
  • Pour obtenir de plus amples renseignements sur la grippe, consultez notre page Web sur la grippe.

Sur cette page

Activité grippale et pseudogrippale (propagation géographique)

Par rapport à la semaine précédente, un nombre semblable de régions ont déclaré une activité de grippe localisée ou généralisée à la semaine 03. Parmi les 53 régions pour lesquelles des données étaient disponibles à la semaine 03,  11 régions (C.-B.(2), Ont.(4), Qc(4) et Î.-P.É.(1)) ont signalé une activité étendue, et 23 régions (C.-B.(1), Alb.(4), Sask.(2), Man.(1), Ont.(3), Qc(2), N.-B.(4), N.-É.(3), T.-N.-L.(2), et T.N.-O.(1)) ont déclaré une activité localisée.

thumb

Télécharger le format de rechange
(Format PDF, 679 Ko, 10 pages)

Organisation :

Agence de la santé publique du Canada

Date publiée : 2018-01-26

Sujets connexes

Figure 1 - Carte de l'activité grippale et pseudogrippale globale par province et territoire, Canada, semaine 2018-03

Figure 1

Note : Les niveaux d'activité, tels que représentés sur cette carte, sont attribués et enregistrés par les ministères de la santé provinciaux et territoriaux. Ceci est basé sur les confirmations de laboratoire, les taux de consultation de syndrome grippal des médecins sentinelles et les éclosions. Veuillez vous référer aux définitions détaillées de la dernière page. Les rapports de semaines précédentes, y compris les mises à jour rétrospectives, sont disponibles sur le site Web de Surveillance de l'influenza.

Figure 1 - Description textuel
Figure 1 - Carte de l'activité grippale et pseudogrippale globale par province et territoire, Canada, semaine 2018-03
Region de surveillance de l'influenza Niveau d'activité
Terre-Neuve - Centre Activité sporadique
Terre-Neuve - Est Activité localisée
Grenfell Labrador Aucune activité
Terre-Neuve - Ouest Activité localisée
Île-du-Prince-Édouard Activité étendue
Nouvelle-Écosse - Centrale (Zone 4) Activité localisée
Nouvelle-Écosse - Ouest (Zone 1) Activité localisée
Nouvelle-Écosse - Nord (Zone 2) Aucune activité
Nouvelle-Écosse - Est (Zone 3) Activité localisée
Nouveau-Brunswick - Région de santé publique 1 Activité localisée
Nouveau-Brunswick - Région de santé publique 2 Activité localisée
Nouveau-Brunswick - Région de santé publique 3 Activité localisée
Nouveau-Brunswick - Région de santé publique 4 Activité sporadique
Nouveau-Brunswick - Région de santé publique 5 Activité sporadique
Nouveau-Brunswick - Région de santé publique 6 Activité sporadique
Nouveau-Brunswick - Région de santé publique 7 Activité localisée
Nord-est Québec Activité localisée
Québec et Chaudieres-Appalaches Activité étendue
Centre-du-Québec Activité étendue
Montréal et Laval Activité étendue
Ouest-du-Québec Activité étendue
Montérégie Activité localisée
Ontario - Centre-Est Activité étendue
Ontario - Centre-Ouest Activité étendue
Ontario - Est Activité localisée
Ontario - Nord-Est Activité localisée
Ontario - Nord-Ouest Activité étendue
Ontario - Sud-Ouest Activité étendue
Ontario - Toronto Activité localisée
Manitoba - Interlake-Est Activité sporadique
Manitoba - Nord Activité sporadique
Manitoba - Ouest Activité sporadique
Manitoba - Sud Activité sporadique
Manitoba - Winnipeg Activité localisée
Saskatchewan - Nord Activité localisée
Saskatchewan - Centre Activité localisée
Saskatchewan - Sud Activité sporadique
Alberta - Du nord Activité sporadique
Alberta - Edmonton Activité localisée
Alberta - Centre Activité localisée
Alberta - Calgary Activité localisée
Alberta - Du sud Activité localisée
Colombie-Britannique - Intérieur Activité localisée
Colombie-Britannique - Fraser Activité étendue
Colombie-Britannique - Vancouver Coastal Activité sporadique
Colombie-Britannique - Île de Vancouver Activité étendue
Colombie-Britannique - Nord Activité sporadique
Yukon Activité sporadique
Territoires du Nord-Ouest - Nord Activité sporadique
Territoires du Nord-Ouest - Sud Activité localisée
Nunavut - Baffin Aucune activité
Nunavut - Kivalliq Aucune activité
Nunavut - Kitimeot Activité sporadique

Détections de la grippe et d'autres virus respiratoires

Le pourcentage de dépistages positifs de la grippe a légèrement augmenté, passant de 29 % la semaine 2 à 31 % la semaine 3. La hausse est surtout attribuable à la grippe B, dont le pourcentage de dépistage positifs est passé de 11 % la semaine 2 à 13 % la semaine 3. Les détections de grippe B à ce jour sont plus élevées que celles observées au cours des sept saisons précédentes.

Le pourcentage de résultats positifs pour la grippe A est demeuré stable à 18 % depuis la semaine 2. La stabilisation de ce taux de détections de la grippe A lors des deux dernières semaines pourrait indiquer que le somment de la saison pour cette grippe s'est produità la semaine 1.

Le nombre (2 533) et le pourcentage (18,0 %) de tests positifs pour la grippe A à la semaine 03 correspondent aux niveaux prévus pour cette période de l’année. Le nombre (1 835) et le pourcentage (13,0 %) de tests positifs pour la grippe B à la semaine 03 sont nettement supérieurs aux niveaux prévus. Pour des données sur d'autres virus respiratoires, veuillez consulter le rapport intitulé Détection de virus des voies respiratoires au Canada.

Figure 2 - Nombre et pourcentage de tests de détection de la grippe positifs, par type, sous-type et semaine de surveillance, Canada, semaines 2017-35 à 2018-03

Figure 2

La zone ombragée désigne les semaines où le taux de positivité était d'au moins 5 % et où le nombre minimal de tests positifs était de 15, signalant le début et la fin de activité grippale saisonnière (en anglais seulement).

Figure 2 - Description textuel
Figure 2 - Nombre et pourcentage de tests de détection de la grippe positifs, par type, sous-type et semaine de surveillance, Canada, semaines 2017-35 à 2018-03
Semaine de déclaration A(non sous-typé) A(H3) A(H1)pdm09 Influenza B
35 3 20 6 5
36 7 28 1 3
37 7 14 13 4
38 18 31 3 5
39 18 53 1 8
40 24 41 1 5
41 32 50 0 11
42 27 73 1 15
43 44 107 3 21
44 52 114 3 30
45 71 153 7 47
46 113 187 13 75
47 157 272 13 112
48 259 417 33 190
49 370 544 16 274
50 523 633 16 473
51 800 864 51 719
52 1105 856 33 1008
1 1836 925 60 1539
2 1987 807 49 1730
3 1764 701 68 1835

À ce jour cette saison, 24 749 cas de grippe confirmés en laboratoire ont été signalés, 67 % d’entre eux étant imputable à la grippe A. La grippe A(H3N2) a été le sous-type le plus souvent détecté cette saison, représentant 94 % des détections du virus de la grippe A sous-typés. Pour obtenir des données cumulatives et hebdomadaires plus détaillées sur la grippe, veuillez lire la description pour les figures 2 et 3 ou le rapport intitulé Détection de virus des voies respiratoires au Canada.

Figure 3 - Nombre cumulative d'échantillons positifs pour la grippe, par type/sous-type et province/territoire, Canada, semaines 2017-35 à 2018-03

Figure 3
Figure 3 - Description textuel
Figure 3 - Nombre cumulative d'échantillons positifs pour la grippe, par type/sous-type et province/territoire, Canada, semaines 2017-35 à 2018-03
ProvincesFigure 3 Note de bas de page 1 Semaine (14 janvier 2018 au 20 janvier 2018) Cumulatif (27 août 2017 au 20 janvier 2018)
Influenza A B Influenza A B A & B
Total
A
Total
A
(H1) pdm09
A
(H3)
A (non sous-typé)Figure 3 Note de bas de page 3 B
Total
A
Total
A
(H1) pdm09
A
(H3)
A (non sous-typé)Figure 3 Note de bas de page 3 B
Total
C.-B. 410 54 269 87 330 1401 197 846 358 1322 2723
Alb. 201 4 143 54 173 4852 82 3583 1187 1787 6639
Sask. 76 2 63 11 49 1161 32 809 320 353 1514
Man. 141 0 19 122 19 897 6 311 580 77 974
Ont. 462 8 247 207 404 2083 75 1172 836 1426 3509
Qc. 1119 0 0 1119 776 5299 0 0 5299 2905 8204
N.-B. 85 0 0 85 68 549 0 84 465 125 674
N.-É. 40 0 0 40 13 152 0 0 152 30 182
Î.-P.-É. 5 0 5 0 27 47 2 45 0 66 113
T.-N.-L. 9 0 0 9 2 42 0 3 39 19 61
Yn 10 1 3 6 2 18 1 11 6 35 53
T.-N.-O. 11 1 10 0 6 110 1 109 0 15 125
Nt 5 0 5 0 1 21 0 21 0 2 12
Canada 2574 70 764 1740 1870 16632 396 6994 9242 8162 24794
PourcentageFigure 3 Note de bas de page 2 58% 3% 30% 68% 42% 67% 2% 42% 56% 33% 100%
Figure 3 Note de bas de page 1

Les échantillons des T.N.-O., du Yn et du Nt sont envoyés à des laboratoires de référence dans d'autres provinces.

Figure 3 Retour à la référence de la note de bas de page 1

Figure 3 Note de bas de page 2

Les pourcentages de tests positifs pour les sous-types de la grippe A sont un pourcentage de toutes les détections de la grippe A.

Figure 3 Retour à la référence de la note de bas de page 2

Figure 3 Note de bas de page 3

Non sous-typé : L'échantillon a été typé en tant que grippe A, mais aucun résultat n'était disponible pour ce qui est du sous-type.

Figure 3 Retour à la référence de la note de bas de page 3

Les écarts entre les valeurs dans les figures 2 et 3 peuvent être attribuables à des sources de données différentes.

Les données cumulatives comprennent les mises à jour des semaines précédentes.

À ce jour cette saison, des renseignements détaillés sur l’âge et le type/sous-type ont été signalés pour 21 369 cas de grippe confirmé en laboratoire (tableau 1). Parmi les cas de grippe pour lesquels on a obtenu des renseignements sur l’âge et le type/sous-type de virus, 50 % des cas concernaient des adultes âgés de 65 ans et plus. Parmi les cas de grippe A(H3N2), les adultes de 65 ans et plus représentaient 53 % des cas. Au cours de la saison, les cas de grippe B se répartissent de façon plus uniforme dans tous les groupes d’âge, mais la plus grande proportion est encore chez les adultes de 65 ans et plus (46 %) et des adultes de 45 à 64 ans (22 %).

Tableau 1 - Nombre cumulatif d'échantillons positifs pour la grippe, par type, sous-type et groupe d'âge, en fonction des rapports détaillés des cas confirmés en laboratoire, Canada, semaines 2017-35 à 2018-03
Groupes d'âge (ans) Cumulatif (27 août 2017 au 20 janvier 2018)
Influenza A B Influenza A et B
A Total A(H1) pdm09 A(H3) A (NonS)Tableau 1 Note de bas de page 1 B Total # %
0-4 1208 64 469 675 391 1599 7%
5-19 1117 55 512 550 808 1925 9%
20-44 2323 101 1001 1221 971 3294 15%
45-64 2436 88 1059 1289 1522 3958 19%
65+ 7454 47 3475 3932 3139 10593 50%
Total 14538 355 6516 7667 6831 21369 100%
Note de bas de page 1 de le tableau 1

Non sous-typé : L'échantillon a été typé en tant que grippe A, mais aucun résultat n'était disponible pour ce qui est du sous-type.

Tableau 1, Retour à la référence de la note de bas de page 1

Surveillance syndromique assurée par les professionnels de la santé sentinelles

Au cours de la semaine 03, 3 % des consultations auprès de professionnels des soins de santé étaient attribuables à un syndrome grippal (SG). Il s’agit d’une dimunition par rapport à la semaine précédente et une proportion légèrement supérieure à la moyenne quinquennale.

Figure 4 - Pourcentage de visites pour le syndrome grippal déclarées par les sentinelles chaque semaine, Canada, semaines 2017-35 à 2018-03

Nombre de déclarations par les sentinelles pour la semaine 03: 153

figure 4
La zone ombragée désigne les pourcentages maximaux et minimaux signalés par semaine entre les saisons 2012-13 et 2016-17
Figure 4 - Description textuel
Figure 4 - Pourcentage de visites pour le syndrome grippal déclarées par les sentinelles chaque semaine, Canada, semaines 2017-35 à 2018-03
Semaine de déclaration 2017-18 Moyenne Min Max
35 0.4% 0.8% 0.5% 1.2%
36 0.5% 0.8% 0.7% 1.0%
37 0.7% 0.9% 0.7% 1.0%
38 0.7% 1.1% 1.0% 1.4%
39 1.1% 1.1% 0.9% 1.4%
40 1.3% 1.3% 0.9% 1.6%
41 1.7% 1.4% 0.9% 2.4%
42 1.2% 1.4% 1.0% 1.9%
43 1.6% 1.3% 1.0% 1.5%
44 1.5% 1.3% 0.9% 1.6%
45 1.8% 1.3% 1.2% 1.5%
46 1.7% 1.6% 1.0% 2.0%
47 2.2% 1.5% 1.1% 1.9%
48 2.7% 1.6% 0.8% 2.1%
49 1.7% 1.5% 1.0% 2.5%
50 2.2% 2.3% 1.3% 3.7%
51 2.6% 2.5% 1.6% 4.1%
52 4.0% 4.5% 1.7% 7.1%
1 4.7% 3.7% 1.7% 5.2%
2 3.2% 3.0% 1.1% 4.5%
3 3.0% 2.5% 1.3% 3.6%

Surveillance syndromique participative

Le programme « La grippe à l’œil » est un système de surveillance du syndrome grippal participatif qui repose sur la soumission volontaire hebdomadaire de données syndromiques par les Canadiens à l’échelle du pays.

Au cours de la semaine 03, 1 469 participants ont soumis des données au programme « La grippe à l’œil ». Parmi ceux-ci, 5 % ont signalé des symptômes de toux et de fièvre, et 31 % de ces derniers ont consulté un professionnel de la santé. Parmi les participants ayant signalé une toux et une fièvre, 90 % ont signalé avoir manqué des jours de travail ou d’école, ce qui a donné lieu à un total combiné de 223 jours manqués du travail ou de l’école.

Tableau 2 - Résumé des symptômes de syndrome grippal signalés par les Canadiens participants, Canada, semaine 2018-03
Nombre de participants qui ont soumis des données Pourcentage de participants qui ont signalé une toux et une fièvre Pourcentage de participants avec une toux et une fièvre qui ont consulté un professionnel de la santé Pourcentage de participants avec une toux et une fièvre qui ont signalé avoir manqué des jours de travail ou d'école Nombre de jours de travail ou d'école manqués
1469 5% 31% 90% 223

Surveillance des éclosions de la grippe

Au cours de la semaine 03, le nombre d’éclosions de la grippe confirmée en laboratoire a diminué par rapport à la semaine précédente. Au cours de la semaine 03, 137 nouvelles éclosions de la grippe ont été signalées ; 78 dans des établissements de soins de longue durée, 14 dans des hôpitaux, et 45 dans un autre cadre. De plus, une éclosion de syndrome grippal a été signalée dans une école. Parmi les 129 éclosions pour lesquelles le type ou le sous-type de grippe a été signalé, 52 (40 %) étaient attribuables à la grippe B et 72 à la grippe A dont 22 étaient de type A(H3N2) et 50 de type A (sans sous-typage). Cinq éclosions étaient attributables à un mélange de la grippe A et de la grippe B.

Jusqu’à présent cette saison, 802 éclosions de la grippe ou de syndrome grippal ont été signalées, dont 471 (59 %) étaient dans les établissements de soins de longue durée. Parmi les 696 éclosions pour lesquelles le type ou sous-type de grippe a été signalé, 436 étaient attribuables à la grippe A (parmi lesquelles 197 étaient de type A(H3N2), 238 de type A (sans sous-typage) et un de type A(H1N1)pdm09), 232 étaient attribuables à la grippe B, et 28 étaient attribuables à un mélange de la grippe A et de la grippe B. Comparativement à la période jusqu’à la semaine 03 pendant de récentes saisons pendant lesquelles le sous-type prédominant en circulation était la grippe A(H3N2), le nombre d'éclosions cumlative signalé cette saison a été supérieur à ceux des saisons 2016-2017 et 2012-13, et inférieur à celui de la saison 2014-2015.

Figure 5 - Nombre total de nouvelles éclosions de la grippe confirmée en laboratoire par semaine, Canada, semaines 2017-35 à 2018-03

figure 5
Figure 5 - Description textuel
Figure 5 - Nombre total de nouvelles éclosions de la grippe confirmée en laboratoire par semaine, Canada, semaines 2017-35 à 2018-03
Semaine de déclaration Hôpitaux Établissements de soins de longue durée Autres
35 0 0 0
36 0 1 0
37 0 0 0
38 0 2 0
39 0 1 1
40 1 0 0
41 0 0 1
42 0 2 1
43 3 1 1
44 0 1 0
45 3 1 4
46 0 2 5
47 0 2 5
48 9 11 7
49 4 14 12
50 9 31 16
51 11 48 28
52 5 69 23
1 12 109 38
2 18 98 48
3 14 78 45

Surveillance des cas sévères de grippe

Hospitalisations et décès associés à la grippe déclarés par les provinces et territoires

Au cours de la semaine 03, 182 hospitalisations associées à la grippe ont été signalées par les provinces et territoires participantsFootnote 1. En raison de l’activité précoce de la grippe cette saison, le nombre d’hospitalisations est considérablement plus élevé par rapport à la même période au cours des deux saisons précédentes.

À ce jour cette saison, 2 643 hospitalisations associées à la grippe ont été signalées, 80 % associées à la grippe A et 1 814 cas (69 %) chez des adultes âgés de 65 ans ou plus. À ce jour cette saison, 241 admissions à l’unité de soins intensifs et 110 décès ont été signalés.

Figure 6 - Nombre cumulatif d'hospitalisations associées à la grippe, par groupe d'âge, declarés par les provinces et territoires participantsVoir la note 1, semaines 2017-35 à 2018-03

Figure 6
Figure 6 - Description textuel
Figure 6 - Nombre cumulatif d'hospitalisations associées à la grippe, par groupe d'âge, declarés par les provinces et territoires participants, semaines 2017-35 à 2018-03
Groupes d'âge Total
0-4 ans 158
5-19 ans 92
20-44 ans 166
45-64 ans 413
65+ ans 1814
Note 1 du tableau de la figure 6

Des hospitalisations attribuables à la grippe sont déclarés par le T.-N.-L., Î.-P.É., N.-É., N.-B., Man., Alb., Yn et T.N.-O. Seules les hospitalisations nécessitant des soins médicaux intensifs sont signalées par la Sask.

Retour à la référence de la note 1 du tableau de la figure 6

Hospitalisations et décès associés à la grippe chez les enfants

Au cours de la semaine 03, le nombre d’hospitalisations associées à la grippe confirmée en laboratoire chez les enfants (âgés de 16 ans ou moins) signalées par le réseau du Programme canadien de surveillance active de l'immunisation (IMPACT) a diminué par rapport à la semaine précédente. Au cours de la semaine 03, 49 hospitalisations ont été déclarées dont 40 (82 %) étaient associées à la grippe A.Depuis la semaine 45, le nombre d’hospitalisations hebdomadaires est supérieur à la moyenne des sept saisons, mais suit des tendances saisonnières.

À ce jour cette saison, 354 hospitalisations chez les enfants ont été signalées par le réseau IMPACT, dont 250 (71 %) étaient associées à la grippe A. Cinquante-huit admissions à l’unité de soins intensifs et moins de cinq décès ont été signalés. Comparativement au nombre cumulatif d’hospitalisations chez les enfants déclarées jusqu’à la semaine 03 lors des récentes saisons où la grippe A(H3N2) était dominante, le nombre cumulatif d’hospitalisations pédiatriques déclarées cette saison a été plus élevé qu'à la saison 2016-2017, mais inférieur qu'aux saisons 2014-2015 et 2012-2013.

Figure 7 - Nombre cumulatif d'hospitalisations pédiatriques (≤16 ans) associées à la grippe signalées par le réseau IMPACT, Canada, semaines 2017-35 à 2018-03

Figure 7
Figure 7 - Description textuel
Figure 7 - Nombre cumulatif d'hospitalisations pédiatriques (≤16 ans) associées à la grippe signalées par le réseau IMPACT, Canada, semaines 2017-35 à 2018-03
Groupes d'âge Total
0-5 m 44
6-23 m 86
2-4 a 96
5-9 a 72
10-16 a 56

Figure 8 - Nombre d'hospitalisations pédiatriques (≤16 ans) associées à la grippe signalées par le réseau IMPACT, par semaine, Canada, semaines 2017-35 à 2018-03

Figure 8
Figure 8 - Description textuel
Figure 8 - Nombre d'hospitalisations pédiatriques (≤16 ans) associées à la grippe signalées par le réseau IMPACT, par semaine, Canada, semaines 2017-35 à 2018-03
Semaine de déclaration 2017-2018 Moyenne Min Max
35 0 0 0 0
36 1 0 0 1
37 0 0 0 2
38 1 0 0 2
39 2 1 0 3
40 0 0 0 2
41 3 1 0 2
42 1 1 0 4
43 7 1 0 3
44 1 3 1 6
45 4 3 2 4
46 8 5 1 13
47 13 4 0 9
48 16 9 2 23
49 23 15 3 28
50 26 23 4 47
51 39 32 4 72
52 61 47 7 92
1 55 40 5 75
2 41 35 4 62
3 49 38 4 67
Figure 8 note 1

La zone ombragée désigne les nombres de cas maximaux et minimaux signalés par semaine entre les saisons 2010-11 et 2016-17

Return to figure 8 note 1 referrer

Caractérisation des souches grippales

Depuis le début de la saison 2017-18, le Laboratoire national de microbiologie (LMN) a caractérisé 583 souches de virus grippaux [318 A(H3N2), 42 A(H1N1)pdm09 and 223 viruses de la grippe B] qui ont été reçus des laboratoires canadiens.

Caractérisation antigénique

Parmi les virus grippaux caractérisés au moyen de l’épreuve d’inhibition de l’hémagglutination (IH) au cours de la saison 2017-2018, la plupart les virus étaient antigéniquement semblables aux souches de référence propagées par culture cellulaire recommandées par l’OMS.

Tableau 3 - Caractérisation des souches grippales, Canada, semaines 2017-35 à 2018-03
Résultats de caractérisation des souches Total Description
Influenza A (H3N2)
Antigéniquement semblable au virus A/Hong Kong/4801/2014 83 Les virus caractérisés semblable au virus A/Hong Kong/4801/2014. Le virus A/Hong Kong/4801/2014 est le composant A(H3N2) du vaccin trivalent et quadrivalent de la grippe de l'hémisphère Nord 2017-18.
Réduction des titres contre la souche A/Hong Kong/4801/2014 1 Ces virus de type A(H3N2) ont mal réagi en présence d'antisérum contre le virus A/Hong Kong/4801/2014 propagée par culture cellulaire, ce qui laisse supposer des différences antigéniques.
Influenza A (H1N1)
Antigéniquement semblable au virus A/Michigan/45/2015 42 Les virus antigéniquement semblables à la souche A/Michigan/45/2015, le composant A(H1N1) du vaccin trivalent et quadrivalent de la grippe de l'hémisphère Nord 2017-18.
Influenza B
Antigéniquement semblable au virus B/Brisbane/60/2008
(lignée Victoria)
5 Les virus antigéniquement semblables à la souche B/Brisbane/60/2008, le composant B du vaccin trivalent et quadrivalent de la grippe de l'hémisphère Nord 2017-18.
Réduction des titres contre la souche B/Brisbane/60/2008
(lignée Victoria)
6 Ces virus de la lignée de la souche B/Victoria ont mal réagi en présence d'antisérum contre le virus B/Brisbane/60/2008 propagée par culture cellulaire, ce qui laisse supposer des différences antigéniques.
Antigéniquement semblable au virus B/Phuket/3073/2013
(lignée Yamagata)
212 Les virus antigéniquement semblables à la souche B/Phuket/3073/2013, soit l'une des composantes de la grippe B du vaccin quadrivalent de la grippe de l'hémisphère Nord 2017-18.

Caractérisation génétique des virus de type A(H3N2)

Au cours de la saison 2017-2018, 234 virus A(H3N2) ne se sont pas développés à un titre suffisamment élevé pour être détectés au moyen de l’épreuve d’inhibition de l’hémagglutination (IH). Par conséquent, la caractérisation génétique a été effectuée pour déterminer à quel groupe génétique appartiennent les virus. L'analyse des séquences a signalé que 191 virus A(H3N2) appartenaient au groupe génétique 3C.2a, 42 virus appartenaient à la sous-clade 3C.2a1 et un virus appartenait au groupe génétique 3C.3a.

De plus, parmi les 83 virus de la grippe A(H3N2) qui ont été caractérisés antigéniquement comme analogues au virus A/Hong Kong/4801/2014, 60 appartenaient au groupe génétique 3C.2a, et 11 virus appartenaient au sous-clade 3C.2a1. Le virus caractérisé comme ayant une réduction de son titre appartenait au groupe génétique 3C.3a. Le séquençage pour les derniers 12 isolats n’a pas encore eu lieu.

Le virus de type A / Hong Kong / 4801/2014 appartient au groupe génétique 3C.2a et est le composant A(H3N2) du vaccin contre la grippe de l'hémisphère Nord 2017-18.

Caractérisation génétique des virus de la grippe B

Parmi les virus caractérisés comme ayant une réduction de leur titre avec l'antisérum de furet produit contre le virus B/Brisbane/60/2008 propagé par culture cellulaire, l’analyse des séquences a montré que tous les six virus présentaient une délétion de deux acides aminés dans le gène HA.

Résistance aux antiviraux

Au cours de la saison 2017-2018, le LNM a soumis 521 virus grippaux à des tests de résistance à l'oseltamivir et 516 à des tests de résistance au zanamivir. Tous les virus A(H1N1), sauf un, étaient sensibles à l’oseltamivir et tous les virus étaient sensibles au zanamivir (tableau 4).

Tableau 4 - Résistance aux antiviraux selon le type et le sous-type du virus de la grippe, Canada, semaines 2017-35 à 2018-03
Type et sous-type de virus Oseltamivir Zanamivir
Nombre testé Nombre résistant (%) Nombre testé Nombre résistant (%)
A (H3N2) 299 0 (0%) 295 0 (0%)
A (H1N1) 39 1 (2.6%) 39 0 (0%)
B 183 0 (0%) 182 0 (0%)
TOTAL 521 1 (0.2%) 516 0 (0%)

Remarque : Depuis la pandémie de 2009, tous les virus grippaux A en circulation sont résistants à l'amantadine; il n'est donc pas actuellement recommandé d'utiliser ce médicament dans le traitement de la grippe. Au cours de la saison 2017-2018, un sous-ensemble des virus grippaux A ont été soumis à des tests de résistance à l'amantadine, et tous étaient résistants.

Rapports provinciaux et internationaux sur la grippe

Note de bas de page *

Disponible en anglais seulement

Retour à la référence de la note de bas de page *

Le rapport Surveillance de l'influenza est établi à partir d'un certain nombre de sources de données. L'information de surveillance contenue dans ce rapport reflète les données de surveillance disponible pour la Surveillance de l'influenza au moment de la production. Des retards de communication des données peuvent affecter les données de façon rétrospective. Pour la description des composantes de surveillance et les définitions du system Surveillance de l'influenza, veuillez consulter la page Description du système et définitions.

Abréviations : Terre-Neuve-et-Labrador (T.-N.-L.), Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.É.), Nouveau-Brunswick (N.-B.), Nouvelle-Écosse (N.-É.), Québec (Qc), Ontario (Ont.), Manitoba (Man.), Saskatchewan (Sask.), Alberta (Alb.), Colombie-Britannique (C.-B.), Yukon (Yn), Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O.), Nunavut (Nt).

Nous voudrions remercier tous les partenaires participant au programme Surveillance de l'influenza cette année.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :