Lettre à la rédaction – Éloge funèbre du mouvement canadien des hôpitaux promoteurs de la santé

J. Ross Graham, M. Sc., M.A.P.Rattachement de l'auteur 1; Shannon L. Sibbald, Ph. D.Rattachement de l'auteur 2,Rattachement de l'auteur 3,Rattachement de l'auteur 4

https://doi.org/10.24095/hpcdp.39.2.04f

Rattachement des auteurs :

Correspondance : Shannon L. Sibbald, Pavillon des sciences de la santé Arthur et Sonia Labatt, bureau 334, London (Ontario)  N6A 5B9; tél. : 519-661-2111, poste 86258; courriel : ssibbald@uwo.ca

Le concept et le mouvement des Hôpitaux promoteurs de la santé (HPS) découlent du cinquième champ d'action prioritaire de la Charte d'Ottawa (Réorienter les services de santé) établi il y a près de 30 ansNote de bas de page 1,Note de bas de page 2,Note de bas de page 3,Note de bas de page 4,Note de bas de page 5. Les hôpitaux ont été naturellement ciblés comme terrain propice à la promotion de la santé, dans la mesure où ils offrent la concentration la plus importante en ressources du système de soins de santé. Malheureusement, ce travail a peu de poids aujourd'hui dans la prestation des soins de santé au CanadaNote de bas de page 1,Note de bas de page 3Note de bas de page 4. Peu d'hôpitaux canadiens ont été « réorientés » de manière significative vers la promotion de la santé. Le réseau des HPS de l'Ontario a été aboli et celui du Québec évolue dans la même directionNote de bas de page 6 – quant aux autres provinces ou territoires, aucun réseau d'HPS n'y a jamais vu le jour. Il est difficile de trouver un hôpital canadien qui se conforme aux cinq normes du Réseau international des HPS ou au Cadre pour la promotion de la santé dans les établissements de santé de Santé CanadaNote de bas de page 7,Note de bas de page 8. Cela nous incite à penser que le mouvement des HPH est défaillant et qu'il pourrait bientôt s'éteindre.

En prévision du décès du mouvement canadien des HPS, nous soumettons respectueusement l'éloge funèbre qui suit.

Popularisé au Canada dans les années 1980 à la suite du congrès « Au-delà des soins de santé » et de la publication de la Charte d'Ottawa, le mouvement des HPS avait pour objectif d'aider les hôpitaux à « développer une conscience communautaire plutôt qu'une loyauté institutionnelle »Note de bas de page 9, p. 23. Parallèlement au traitement des maladies et des blessures, les HPS ont favorisé la prévention et la promotion de la santé auprès des patients, du personnel hospitalier et du public. En Europe, on continue d'étudier et de peaufiner le concept d'HPS et le Bureau régional pour l'Europe de l'Organisation mondiale de la Santé encourage le mouvementNote de bas de page 10. De fait, le mouvement des HPS est populaire auprès des hôpitaux européens et asiatiques et nous en apprenons toujours davantage sur les HPS. En particulier, la plus grande étude jamais réalisée sur les HPS, conduite auprès de 159 hôpitaux européens et asiatiques, vient d'être publiéeNote de bas de page 11. D'après ses résultats, les hôpitaux disposant de l'un des éléments suivants ont beaucoup plus de chance de réaliser sur le long terme des activités de promotion de la santé :

  • mise en œuvre régulière de projets de promotion de la santé et de programmes à l'échelle de l'organisme;
  • équipe et système de promotion de la santé bien établis;
  • intégration de la promotion de la santé aux normes de qualité des hôpitaux.

Malgré l'enthousiasme initial suscité par le concept des HPS au Canada, le mouvement n'a jamais pris d'ampleur. En 1989, selon Lalonde, la réaction des hôpitaux canadiens à la promotion de la santé avait été de [traduction] « laisser cette tâche à quelqu'un d'autre, car nous avons déjà trop à faire »Note de bas de page 12, p. 40. Cependant, d'après certaines études, cela n'explique pas tout. En effet, au cours des 30 dernières années, de nombreux dirigeants d'hôpitaux canadiens ont exprimé le souhait d'accroître les activités de promotion de la santé dans leur milieuNote de bas de page 13,Note de bas de page 14, mais les activités des HPS ont connu un taux de participation limité et le soutien aux réseaux des HPS a cessé.

La cause du décès est probablement multifactorielle, mais il semble que la principale cause relèverait de facteurs dissuasifs de longue date sur le plan des finances et de la reddition de comptes au sein des systèmes de soins de santé provinciaux et territoriauxNote de bas de page 3,Note de bas de page 4. Ces mesures dissuasives ont rendu les activités de promotion de la santé inabordables pour les hôpitaux depuis au moins 1986, année où, malgré les appels de Santé Canada et de l'Association canadienne des hôpitaux à appuyer la réorientation des hôpitaux vers la promotion de la santé, les sous-ministres provinciaux de la Santé ont unanimement déclaré que les hôpitaux canadiens ne seraient pas remboursés pour leurs activités, car elles relevaient de la responsabilité de la santé publiqueNote de bas de page 2. Les hôpitaux ont alors canalisé leur énergie vers des activités pour lesquelles ils étaient rémunérés, ce qui n'est guère surprenant.

Quelques concepts passionnants que le mouvement des HPS a contribué à mettre sur pied sont encore vivants. Parmi les plus remarquables, mentionnons la prestation de soins de santé tenant compte de l'environnement, un processus décisionnel dans les hôpitaux sous l'angle de la santé de la population, l'existence de pratique clinique en santé de la population (ou promotion clinique des soins de santé) et la conviction que les hôpitaux sont des établissements ancrés dans leur collectivité et qu'ils devraient offrir des bénéfices à la collectivité au-delà de la prestation de traitements médicauxNote de bas de page 15,Note de bas de page 16,Note de bas de page 17,Note de bas de page 18.

Les condoléances peuvent être adressées aux innombrables personnes qui ont travaillé à la réorientation des systèmes de soins de santé canadiens par l'entremise des HPS, la plupart étant des promoteurs de la santé et des leaders en santé publique de la première heure.

Repose en paix, mouvement canadien des HPS!

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :