Utilisation sécuritaire des condoms

Les condoms réduisent considérablement le risque de grossesse non désirée et d'infections transmissibles sexuellement (ITS). Apprenez comment protéger votre santé en ayant des relations sexuelles protégées.

Sur cette page

Quels sont les avantages du condom?

Un condom est une barrière protectrice utilisée lors des relations sexuelles. Quand il est bien utilisé, il protège efficacement contre de nombreuses infections transmissibles sexuellement (ITS) et la grossesse. Le condom agit comme barrière protectrice qui empêche le contact de peau à peau et prévient l'échange de liquides organiques (comme le sperme). Les autres moyens de contraception ne protègent pas contre les ITS ni contre le virus de l'immunodéficience humaine (VIH).

Les condoms contribuent à prévenir la grossesse quand ils sont utilisés selon les directives du fabricant. Les condoms font cependant parfois défaut en raison d'une mauvaise utilisation ou parce qu'ils sont endommagés. Une grossesse survient dans environ 10 % des cas.

Qu'est-ce que l'utilisation efficace du condom?

Vous pouvez réduire les risques de grossesse non désirée et d'ITS en suivant les étapes ci-après pour utiliser efficacement le condom.

  • Conservez les condoms en latex à la température de la pièce et à l'abri de la lumière directe du soleil. La chaleur affaiblit le latex.
  • Vérifiez la date limite d'utilisation indiquée sur l'emballage. Évitez d'utiliser un condom dont la date limite d'utilisation est passée parce que son efficacité n'est pas garantie.
  • Suivez les directives sur l'emballage.

Qu'est-ce qui réduit l'efficacité des condoms?

Certaines substances peuvent affaiblir les condoms. Préservez l'efficacité des condoms en étant conscients que :

  • L'utilisation de deux condoms en même temps accroît le risque qu'un condom en latex se brise.
  • Si vous ou votre partenaire êtes allergique au latex, utilisez des condoms en polyuréthane ou en membrane naturelle.
  • Il ne faut pas utiliser de lubrifiants à base de pétrole ni à base d'huile avec des condoms en latex. Ces substances affaiblissent le latex, et le condom pourrait se briser.
    • Les lubrifiants à base d'huile peuvent être utilisés avec certains condoms synthétiques. Lisez toujours les étiquettes des lubrifiants pour vous assurer qu'il est sécuritaire de les utiliser avec le type de condom que vous avez choisi.
  • Certains médicaments à usage vaginal (comme les traitements contre les infections aux levures) peuvent affaiblir les condoms en latex. Les traitements qui contiennent de l'estrogène sont particulièrement dommageables pour les condoms en latex.

Si vous croyez qu'un lot de condoms pourrait être défectueux, signalez vos préoccupations à votre bureau régional de la sécurité des produits de consommation. Vous pouvez aussi signaler tout problème à la Ligne d'urgence de l'inspectorat en composant le 1-800-267-9675.

Qu'arrive-t-il si le condom se brise?

Si le condom se brise, se déchire ou glisse pendant une relation sexuelle, il est possible que l'un ou l'autre des partenaires ait été exposé à une ITS. Discutez de vos préoccupations avec un fournisseur de soins de santé.

Si votre partenaire est séropositif, ou si son état sérologique vis-à-vis du VIH est inconnu, vous devriez consulter immédiatement un médecin, car il existe des médicaments qui peuvent prévenir l'établissement d'une infection à VIH s'ils sont pris dans les 72 heures.

Quels sont les types de condoms?

Les condoms existent tant pour les hommes (préservatifs masculins) que pour les femmes (préservatifs féminins) qui sont offerts en différentes tailles, formes, couleurs et textures. Chaque sorte a ses avantages et ses inconvénients.

Les condoms sont des instruments médicaux, et leur mise à l'essai, leur emballage et leur étiquetage sont donc régis par Santé Canada.

Préservatifs masculins

Le préservatif masculin couvre le pénis de façon à créer une barrière protectrice et à empêcher l'échange de liquides organiques entre partenaires sexuels.

Lorsqu'ils sont bien utilisés, les préservatifs masculins ne se brisent que dans environ 1 % des cas. Les fuites sont encore plus rares.

Les condoms peuvent toutefois se briser si vous n'utilisez pas la bonne taille. Les emballages sont étiquetés par largeur. Un condom trop large peut glisser, mais un condom trop étroit est plus susceptible de se briser.

Il est aussi important de tenir compte du matériau du condom lorsque vous faites un choix qui convient à vos besoins. Informez-vous sur les diverses options de condoms ci dessous.

Condoms en latex

Les condoms faits de caoutchouc latex (aussi appelé caoutchouc naturel) sont les plus communs. Ils peuvent cependant irriter la peau ou entraîner une réaction allergique chez certaines personnes.

Si vous êtes allergique au latex, utilisez des condoms en polyuréthane ou en membrane naturelle.

Condoms en polymères synthétiques

Les condoms en polymères synthétiques sont habituellement faits de polyuréthane (matériau similaire au latex). Il s'agit d'un matériau qui prévient efficacement la grossesse et les ITS. Ce type de condom est un bon choix pour les personnes allergiques au latex. Les lubrifiants n'affaiblissent pas ce type de condom.

Condoms en membrane naturelle

Les condoms en membrane naturelle sont fabriqués à partir de la paroi intestinale du mouton. Les condoms en membrane naturelle renferment des trous microscopiques. Ces trous sont assez petits pour empêcher le sperme de sortir et préviennent donc la transmission de certaines ITS d'origine bactérienne. Ils sont toutefois trop grands pour prévenir la transmission d'ITS d'origine virale comme l'hépatite (p. ex. le virus de l'hépatite C [VHC]) et l'infection à VIH.

Condoms lubrifiés avec spermicide

Les condoms lubrifiés avec spermicide sont enduits d'un lubrifiant contenant du nonoxynol-9 (N-9). Cette substance est conçue pour détruire les spermatozoïdes et réduire ainsi le risque de grossesse.

Le N-9 ne protège cependant pas efficacement contre l'infection à VIH et autres ITS. Le N-9 peut même augmenter le risque d'infection en irritant les tissus à l'intérieur du vagin ou du rectum, ce qui les rend plus vulnérables aux infections. Les jeunes femmes peuvent contracter des infections urinaires suite à l'utilisation de ce produit.

En raison du risque accru d'infection, il est préférable d'éviter les condoms lubrifiés avec spermicide lors des relations sexuelles anales. Ils n'offrent aucune protection additionnelle lorsqu'ils sont utilisés avec une autre méthode de contraception.

Ceci étant, mieux vaut utiliser ce type de condom que ne pas en utiliser du tout.

Préservatifs féminins

Un préservatif féminin est une enveloppe insérée dans le vagin ou dans l'anus pour empêcher le sperme de pénétrer à l'intérieur du corps de la femme. Les préservatifs féminins sont généralement faits de polyuréthane ou de latex. Lorsqu'ils sont utilisés correctement et systématiquement, les préservatifs féminins sont efficaces à 95 % pour prévenir la grossesse et les ITS, y compris l'infection à VIH.

Gadgets ressemblant à des condoms

Il ne faut pas confondre les gadgets ressemblant à des condoms et les véritables condoms utilisés pour prévenir la grossesse et les infections. Les gadgets ressemblant à des condoms ne peuvent pas être vendus pour prévenir les maladies ou la grossesse.

Il ne faut pas utiliser de gadgets ressemblant à des condoms en même temps que des condoms en latex, car certains gadgets sont faits de matériaux qui affaiblissent le latex.



Menu de la section

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :