Stratégie d'innovation : Atteinte du poids santé dans les collectivités du Canada

De l'Agence de la santé publique du Canada

Au Canada, 1 enfant sur 3 est en surpoids ou obèse. En 2014, 20 % des adultes canadiens déclaraient des mesures de la taille et du poids qui les plaçaient dans la catégorie des personnes obèses. Ces chiffres illustrent une forte augmentation des personnes en surpoids ou obèses, ce qui contribue au développement de maladies chroniques (à long terme) comme :

  • le diabète
  • les maladies du cœur
  • le cancer du sein ou de la prostate

La Stratégie d'innovation de l'Agence de la santé publique du Canada a privilégié l'atteinte du poids santé dans les collectivités canadiennes comme domaine d'intervention prioritaire. Elle génère des interventions novatrices fondées sur des éléments probants pour aborder les raisons profondes de l'obésité et du surpoids.

À ce jour, le nombre de personnes mobilisées par les projets représente :

  • plus de  139 000 Canadiens dans  101 collectivités dont, notamment :
    • 22 000 intervenants, y compris des :
      • décideurs
      • professionnels de la santé
    • membres des collectivités

Les domaines d'intérêt particulier des projets visant l'atteinte du poids santé dans les collectivités du Canada impliquent notamment :

  • d'améliorer les conditions assurant la sécurité alimentaire dans les communautés autochtones du Nord
  • de donner aux jeunes les moyens de faire montre de leadership grâce à des activités adaptées aux réalités culturelles qui encouragent l'activité physique
  • de bâtir des milieux qui aident les Canadiens à faire des choix sains en matière d'activité physique et d'alimentation

Calendrier des projets financés

Le calendrier des projets financés comprend pour chaque phase le nombre de projets financés, leur description et leur durée.

  • Phase  1 : durée d'une année pour la conception, l'élaboration, la mise à l'essai et l'exécution du programme initial
    • Projets financés : 37
    • Début de la phase  1 : 2011
  • Phase  2 : durée pouvant atteindre  quatre  ans pour la mise en œuvre complète, l'adaptation et l'évaluation du programme
    • Projets financés : 11
    • Début de la phase  2 : 2013
  • Phase 3 : durée de  trois  ans pour étendre la portée du projet, augmenter sa durabilité, accroître son incidence sur l'ensemble du système et le mettre en œuvre dans d'autres collectivités
    • Il a été proposé d'intégrer les programmes faisant partie de la phase  2 au processus d'appel de soumissions de la phase 3.
    • Les demandes de financement pour la phase 3 ont été faites en 2016.
    • Les candidats retenus pour la phase 3 ont démarré leurs projets en 2017.

Projets financés en phase 3

Les projets visant l'atteinte du poids santé dans les collectivités du Canada de la Stratégie d'innovation touchent les Canadiens dans la totalité des provinces et des territoires, notamment au moyen de  sept projets financés en phase 3, la dernière phase de financement.

Réseau Quartiers verts -Active Neighbourhoods Canada

Il s 'agit d'un réseau de partenaires qui conçoit des environnements sociaux et physiques à l'appui de meilleurs résultats sur la santé. L'accent est mis sur la création d'environnements qui favorisent le transport actif dans des quartiers à faible revenu en Alberta, en Ontario et au Québec. Le transport actif comprend la marche et la bicyclette.
Les activités prévues dans le cadre du programme impliquent de :

  • mettre à l'essai des technologies de participation citoyenne
  • faire participer les collectivités au processus de planification urbaine
  • mener des activités de recherche et partager des pratiques exemplaires
  • travailler avec des intervenants provenant de divers secteurs qui participent à :
    • la création de plans d'action locaux adaptés aux besoins communautaires
    • l'élaboration de moyens permettant de prendre le pouls de la communauté par le biais notamment :
      • de sondages dans la rue
      • d'activités de cartographie communautaire
  • planifier et mettre en œuvre des aménagements de quartiers, par exemple, en :
    • améliorant l'accès aux espaces verts
    • améliorant les passages entre les quartiers pour accroître le potentiel piétonnier
    • concevant des espaces extérieurs de manière à ce qu'ils soient :
      • beaux
      • invitants
      • protégés de la circulation

Durant sa phase 3, le programme vise à :

  • atteindre de nouvelles collectivités
  • faire participer les responsables des politiques et les décideurs à l'effort local
  • orienter les changements à long terme touchant l'environnement bâti comme les routes et les parcs
  • partager des connaissances au moyen d'activités comme :
    • des expositions sur les sites du projet
    • des séances de formation sur les façons de travailler avec les autorités locales et régionales

Parmi les résultats projetés, on trouve :

  • la réduction du nombre de blessures
  • l'augmentation du taux d'activité physique quotidienne
  • la hausse de la participation communautaire aux processus de planification urbaine
  • la transformation de l'environnement bâti des collectivités
  • le changement des politiques pour intégrer la santé à l'aménagement des quartiers
  • des changements dans la manière dont les professionnels des secteurs de l'urbanisme mobilisent différentes collectivités

Ce programme est géré par le Centre d'écologie urbaine de Montréal-Montreal Urban Ecology Centre à Montréal (Québec).
Pour en savoir plus, consultez :

Accroître l'incidence et étendre la portée du modèle des centres d'alimentation communautaires (Community Food Centres)

Le projet aborde :

  • la sécurité alimentaire
  • les inégalités en matière de santé
  • les maladies liées à l'alimentation

Pour ce faire, il établit et soutient des organismes qui proposent des aliments sains, des occasions de renforcement des compétences et du soutien par les pairs dans un environnement accueillant et empreint de dignité.

Les centres d'alimentation communautaires se trouvent à : 

  • Calgary (Alberta)
  • Perth (Ontario)
  • Toronto (Ontario)
  • Stratford (Ontario)
  • Hamilton (Ontario)
  • Winnipeg (Manitoba)
  • Dartmouth (Nouvelle -Écosse)

Parmi les activités du programme, on trouve :

  • le soutien par les pairs
  • les activités parascolaires
  • les cours de cuisine locaux
  • le jardinage communautaire
  • les programmes d'éducation et de mobilisation
  • la mise sur pied de marchés offrant des fruits et légumes à prix abordable
  • la tenue de sommets annuels sur l'alimentation pour :
    • réunir des chefs de file communautaires en matière d'alimentation
    • partager des pratiques exemplaires et renforcer le mouvement pour les aliments sains au Canada

Durant sa phase 3, le programme vise à :

  • soutenir les nouveaux centres d'alimentation communautaires au moyen :
    • des communications
    • de consultations auprès des communautés
    • de l'embauche et de la formation du personnel
    • de l'aménagement de sites ou de l'élaboration de programmes
  • aider les groupes œuvrant dans différents domaines du secteur de la sécurité alimentaire à collaborer :
    • par l'hébergement d'un forum et d'un carrefour d'échange des connaissances en ligne afin :
      • d'en apprendre davantage concernant le modèle des centres d'alimentation communautaires
      • d'établir des liens avec d'autres organismes d'alimentation communautaires
  • par l'offre de séances de formation virtuelle sur des programmes communautaires de saine alimentation dans des lieux empreints de dignité
  • par l'offre d'aide aux centres d'alimentation communautaires souhaitant servir de mentors aux nouveaux centres et échanger des pratiques exemplaires par le biais de tournées de sites et d'ateliers

Parmi les résultats projetés, on trouve  la réalisation :

  • pour les groupes communautaires d'une capacité accrue en matière :
    • d'offre de programmes relatifs à la saine alimentation
    • d'accès à des pratiques exemplaires et à des enseignements du secteur de la sécurité alimentaire

Ce programme est géré par Community Food Centres Canada à Toronto (Ontario).
Pour en savoir plus, consultez :

Notre alimentation, notre santé, notre culture (Our Food Our Health Our Culture) : atteinte d'un poids santé au moyen d'aliments traditionnels et sains

Ce projet est un programme de sécurité alimentaire mis en œuvre au Manitoba et en Saskatchewan. Il vise à appuyer les communautés mal desservies, notamment les personnes et les familles autochtones ou nouvellement immigrées à faible revenu. Le soutien offert contribue à leur donner un meilleur accès à des aliments traditionnels et sains.

Parmi les activités du programme, on trouve :

  • des cours de cuisine pour que les jeunes renforcent leurs compétences en matière de préparation des aliments traditionnels
  • des initiatives dans le domaine de la vente au détail dans les épiceries locales pour encourager l'achat d'aliments sains
  • la formation du personnel communautaire sur la création de politiques en matière de saine alimentation et sur la préparation d'aliments sains
  • la gestion de :
    • jardins communautaires
    • congélateurs communautaires
    • boîtes d'aliments sains (Good Food Box) à bas prix

Durant sa phase 3, le programme vise à :

  • agrandir les sites actuels du projet et créer de nouveaux sites
  • renforcer les moyens des communautés à pouvoir offrir :
    • des cours de savoir -faire alimentaire destinés aux jeunes
    • aux jeunes une éducation fondée sur les liens étroits des Autochtones avec la terre
  • former le personnel local responsable de la gestion des programmes d'alimentation concernant des sujets comme  :
    • la planification des repas
    • la compréhension des étiquettes des aliments
  • augmenter l'offre d'aliments traditionnels et sains à prix abordable

Parmi les résultats projetés, on trouve :

  • l'amélioration des compétences et des attitudes relatives aux aliments traditionnels sains
  • l'augmentation de la quantité d'aliments traditionnels sains consommés par les jeunes dans les communautés mal desservies

Ce programme est géré par Food Matters Manitoba à Winnipeg (Manitoba).
Pour en savoir plus, consultez :

Notre alimentation : des cornichons à la modification des politiques (Our Food : From Pickles to Policy Change)

Ce projet cherche à favoriser le poids santé. Pour ce faire, il vise à :

  • améliorer la sécurité alimentaire
  • faire connaître les comportements sains
  • créer des milieux propices à la consommation d'aliments sains

Il met en œuvre une approche participative qui inclut les membres de collectivités à faible revenu de la Nouvelle -Écosse et du Nouveau-Brunswick.
Parmi les activités du programme, on trouve :

  • la mise en place d'infrastructures locales dont, notamment, des :
    • serres
    • jardins
    • caves à légumes
  • des ateliers communautaires permettant d'améliorer les compétences en matière d'alimentation et de jardinage
  • l'établissement de réseaux permettant de soutenir l'offre d'aliments sains à prix abordable
  • la création de produits et d'activités de diffusion des connaissances, comme :
    • des témoignages vidéo
    • la mobilisation des médias
    • des publications Web et billets de blogue
    • l'utilisation de PhotoVoice (méthode permettant aux membres de la collectivité de partager leurs expériences et leurs points de vue uniques au moyen de la photographie)

Durant sa phase 3, le programme vise à :

  • former le personnel des groupes communautaires en vue d'animer les programmes alimentaires
  • mobiliser les entreprises concernant des innovations alimentaires communautaires comme les marchés d'alimentation mobiles
  • réunir des praticiens et des chefs d'entreprise pour le partage et la mise en œuvre de :
    • ressources
    • connaissances
    • pratiques exemplaires
  • améliorer et élargir les approches concernant :
    • la sécurité alimentaire
    • la saine alimentation dans les écoles et autres établissements publics
    • la santé des collectivités et les systèmes alimentaires locaux dans une visée de développement économique

Les résultats projetés impliquent notamment :

  • l'amélioration de l'accès à des choix alimentaires sains
  • l'accroissement des connaissances relatives aux aliments
  • l'augmentation du nombre d'endroits où les gens cultivent, préparent, échangent, achètent et reçoivent des aliments ou encore se renseignent à propos des aliments

Ce programme est géré par l'Ecology Action Centre à Halifax (Nouvelle -Écosse).
Pour en savoir plus, consultez :

Notre alimentation à Terre-Neuve-et-Labrador

Notre alimentation à Terre-Neuve-et-Labrador est un projet de sécurité alimentaire local novateur. Il mobilise des communautés rurales, éloignées et autochtones pour la conception, l'exécution et l'évaluation d'interventions adaptées aux réalités culturelles :

  • à Baker Lake (Nunavut)
  • au Nunatsiavut (Terre-Neuve-et-Labrador)

Parmi les activités du programme, on trouve :

  • la mise en œuvre d'un modèle d'évaluation alimentaire communautaire mobilisant les communautés inuites en vue de la création de programmes qui traitent des problèmes relatifs à la sécurité alimentaire locale et tirent parti des atouts en la matière
  • la mise en œuvre et l'évaluation d'activités comme :
    • l'expansion du congélateur communautaire de Hopedale, au Nunatsiavut
    • les programmes de compétences alimentaires (par  exemple, cuisine traditionnelle, jardinage local) offerts à Hopedale et à Rigolet, au Nunatsiavut
    • l'initiative des boîtes d'aliments sains (Good Food Box) mise en place à Rigolet, au Nunatsiavut, qui vise à augmenter l'accès à des aliments sains vendus au détail à prix abordable
  • la réalisation d'activités de partage de connaissances, notamment par le biais de :
    • séminaires
    • séances de formation
    • réunions et événements
    • billets de blogue et publications dans les médias sociaux

Durant sa phase 3, le programme vise à :

  • adapter une approche mise au point par les communautés inuites participantes de Terre-Neuve-et-Labrador
  • poursuivre la mise en œuvre d'initiatives communautaires en matière d'évaluations alimentaires, y compris du point de vue :
    • de l'élaboration de programmes communautaires
    • de la prestation de programmes communautaires
    • de l'évaluation de programmes communautaires
  • faire avancer la coordination, la planification et les engagements locaux et régionaux par rapport à la sécurité alimentaire
  • renforcer les partenariats dans le secteur de la sécurité alimentaire en vue de collaborer pour traiter les problèmes de sécurité alimentaire à Terre-Neuve-et-Labrador

Parmi les résultats projetés, on trouve notamment :

  • une sensibilisation accrue aux questions de sécurité alimentaire de Terre-Neuve-et-Labrador
  • un meilleur accès à des aliments sains et adaptés aux réalités culturelles dans les communautés participantes
  • le renforcement de la capacité communautaire à élaborer, mettre en œuvre et évaluer des programmes de sécurité alimentaire

Ce programme est géré par Food First NL à St. John's (Terre-Neuve-et-Labrador).
Pour en savoir plus, consultez :

Étendre la portée du projet Départ Santé-Healthy Start en Saskatchewan et au Nouveau-Brunswick

Départ Santé-Healthy Start est un programme qui offre des ressources, des outils, de la formation et un soutien continu au personnel et aux éducateurs de la petite enfance, tant en français qu'en anglais . Le programme vise à améliorer les habitudes d'activité physique et de saine alimentation chez les enfants de 3 à 5 ans en Saskatchewan et au Nouveau-Brunswick. Il touche des milliers d'enfants, de parents et d'éducateurs, dont des populations à risque.
Parmi les activités du programme, on trouve notamment :

  • des ateliers de formation permettant au personnel d'offrir des programmes en français et en anglais dans les garderies et les centres préscolaires
  • des activités de formation des formateurs en vue d'aider les animateurs communautaires à mettre en œuvre le programme dans leurs collectivités
  • la mobilisation de partenaires au moyen :
    • de l'acquisition et du partage de connaissances
    • d'activités d'évaluation permettant la mise en œuvre des conclusions principales
  • la création de ressources et d'outils Web, notamment :
    • site Web
    • manuel de formation
    • bulletins d'information
    • guide de mise en œuvre
    • publications dans les médias sociaux

Durant sa phase 3, le programme vise à :

  • fournir des programmes de soutien et de formation dont, notamment :
    • de la formation en ligne pour les éducateurs de la petite enfance
    • un soutien à la planification des menus pour les centres d'apprentissage des jeunes enfants et les garderies
    • des ateliers sur l'activité physique et la nutrition destinés aux parents
  • offrir aux familles autochtones ou nouvellement immigrées des programmes adaptés à leurs réalités culturelles
  • mener des activités d'élaboration de politiques en vue de favoriser la saine alimentation et l'activité physique dans les centres d'apprentissage des jeunes enfants et les garderies

Parmi les résultats projetés, on trouve notamment :

  • l'amélioration de l'accès de toutes les familles, en particulier celles à risque, au programme Départ Santé-Healthy Start
  • l'augmentation de la confiance et de l'aptitude des parents à s 'adonner à l'activité physique et à adopter une saine alimentation

Ce programme est géré par le Réseau Santé en français de la Saskatchewan à Saskatoon (Saskatchewan).
Pour en savoir plus, consultez :

Poids santé chez les enfants (Healthy Weights for Children)

Il s 'agit d'un projet éducatif qui vient en aide aux enfants de la naissance à 18 ans, à leurs parents, à leurs gardiens et à leurs soignants dans leur cheminement pour l'atteinte d'un poids santé. Le projet applique le modèle d'éducation des familles En santé, ensemble (Healthy Together) pour fournir des séances hebdomadaires de renforcement des compétences relatives à des thèmes comme :

  • les relations
  • la collectivité
  • l'activité physique
  • les aliments et la nutrition

Les régions touchées par le programme se trouvent :

  • en Alberta
  • en Ontario
  • au Manitoba
  • en Saskatchewan
  • au Nouveau-Brunswick
  • en Colombie-Britannique
  • à Terre-Neuve-et-Labrador
  • dans les Territoires du Nord-Ouest

Parmi les activités du programme, on trouve notamment :

  • la formation d'animateurs destinés à présenter aux familles des modules éducatifs adaptés en fonction de l'âge
  • la vérification de l'adaptation efficace des programmes aux besoins et aux réalités culturelles des différentes communautés qui tienne compte des commentaires provenant :
    • des participants au projet
    • du comité consultatif national
    • des partenaires de mise en œuvre
  • le partage de connaissances au moyen de :
    • festivals
    • conférences
    • billets de blogue
    • séances de formation
    • publications dans les médias sociaux

Durant sa phase 3, le programme vise à :

  • soutenir les organisations dans l'adoption du modèle d'éducation des familles En santé, ensemble (Healthy Together)
  • se servir d'une version revue du modèle En santé, ensemble (Healthy Together) pertinente pour les populations vulnérables, notamment :
    • les Autochtones
    • les personnes à faible revenu
    • les membres de communautés rurales et éloignées
    • les groupes dont l'anglais n'est pas la langue maternelle
  • intégrer le modèle En santé, ensemble (Healthy Together) dans divers milieux dont, par exemple, les :
    • centres de la petite enfance
    • dépanneurs (en anglais seulement)
    • centres d'immigration et d'intégration
    • centres de soutien aux femmes autochtones

Parmi les résultats projetés, on trouve notamment :

  • l'amélioration de la qualité de vie pour les populations vulnérables par l'incitation à des :
    • choix alimentaires et des choix de vie sains
    • relations saines entre l'enfant, la famille et la communauté
  • le changement des pratiques et des politiques en matière de santé et de bien-être à tous les niveaux, notamment :
    • sociétal
    • communautaire
    • organisationnel

Ce programme est géré par The Bridge Youth and Family Services Society à Kelowna (Colombie -Britannique).
Pour en savoir plus, consultez :

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :