Section des pathogènes transmissibles par le sang

Mandat

La Section PDH comprend deux unités, l'Unité des initiatives spéciales et l'Unité des zoonoses hématogènes. L'Unité des initiatives spéciales entreprend et soutient la surveillance des pathogènes hématogènes, y compris l'hépatite virale, ainsi que les pathogènes à diffusion hématogène parasitaires et nouveaux ou réémergents. La surveillance est effectuée en collaboration avec le Laboratoire national de microbiologie (LNM). En plus, l'unité mène des évaluations de risque et voit à la prévention et au contrôle d'agents infectieux transmis par l'utilisation du sang, les produits du sang, les tissus, les cellules et les organes, y compris les thérapies génique et de cellule souche. L'Unité est active dans le développement et le soutien de réseaux nationaux, de bases de données et d'études de recherche, dont plusieurs sont pertinents aux pathogènes à diffusion hématogène nouveaux et émergents. En collaboration avec la Section PDH, ces réseaux soutiennent la mise en place d'une banque de tissus biologiques nationale de spécimens de sang et de tissus située au LNM, afin de mieux qualifier l'épidémiologie et la science de laboratoire des pathogènes à diffusion hématogène. De telles collaborations et intégrations permettent à la Section d'effectuer des évaluations de risque en temps opportun dans le cadre de notre stratégie de gestion du risque afin de prévenir et de contrôler les maladies infectieuses transmises par le sang. Les données qui résultent de la surveillance sont traduites en renseignements sur la santé afin d'informer les décisions portant sur l'établissement de politiques et de soutenir le développement et l'évaluation de stratégies d'intervention ciblées.

L'Unité des zoonoses hématogènes est responsable seulement de la surveillance et de l'élaboration de politiques liées à la xénotransplantation. On y développe de nouvelles méthodes d'identification des virus zoophiles transmissibles à des hôtes humains et pertinents pour la xénotransplantation. On surveille l'exposition à ces agents et on évalue les mesures d'intervention possibles, pour en arriver à des recommandations en matière de politiques.

Liens :

Section des pathogènes transmissibles par le sang
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :