Le Canada accueille le Sommet mondial 2019 du PGO 

Document d'information

Pourquoi participer au Sommet?

Le Sommet donne l’occasion de se renseigner sur les plans et les points de vue des gouvernements, des organisations de la société civile et des leaders d’opinion du monde entier, ainsi que sur les mesures qu’ils prennent pour l’avenir de la démocratie. La participation au Sommet est gratuite et ouverte à tous.

Quand et où le Sommet aura-t-il lieu?

Le Sommet aura lieu au centre-ville d’Ottawa, du 29 au 31 mai, après la réunion du grand comité international sur la désinformation et les fausses nouvelles, qui se tiendra à Ottawa le 28 mai. Plusieurs activités parallèles sont aussi prévues au cours de la semaine du 27 mai, notamment un rassemblement autochtone, un atelier jeunesse et un atelier sur l’intelligence artificielle.

Qui sera présent?

Le Sommet rassemblera des représentants de gouvernements (plus de 50 ministres y assisteront) et de groupes de la société civile de partout dans le monde. Les séances porteront sur des sujets tels que les fausses nouvelles, les menaces à la démocratie, les droits numériques, la gouvernance, l’égalité des sexes et la réconciliation avec les peuples autochtones.

Parmi les conférenciers-invités, citons Mary Robinson, ancienne Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme et ancienne présidente de l’Irlande, Nathaniel Heller, vice-président exécutif de Results for Development, Sanjay Pradhan, président-directeur général du Partenariat pour un gouvernement ouvert, Halla Tómasdóttir, présidente-directrice générale de The B Team, Delia Ferreira, présidente de Transparency International et Mark Barrenechea, président-directeur général d’OpenText.

Plusieurs ministres du Canada seront également présents, notamment :

  • L’honorable Joyce Murray, présidente du Conseil du Trésor et ministre du Gouvernement numérique
  • L’honorable Chrystia Freeland, ministre des Affaires étrangères
  • L’honorable Karina Gould, ministre des Institutions démocratiques
  • L’honorable Maryam Monsef, ministre du Développement international et ministre des Femmes et de l’Égalité des genres

Que fait le Canada en ce qui concerne le gouvernement ouvert?

En tant que coprésident du Partenariat pour un gouvernement ouvert, le Canada joue un rôle de chef de file dans la promotion d’un gouvernement responsable. Le Sommet nous donnera l’occasion de renforcer notre expertise et d’établir des liens avec d’autres gouvernements et des groupes de la société civile afin que nous puissions continuer à prendre des mesures sur les questions les plus importantes de manière transparente et en fonction des besoins.

Qu’est-ce que le Partenariat pour un gouvernement ouvert?

Le Partenariat pour un gouvernement ouvert rassemble des réformateurs du gouvernement et des dirigeants de la société civile pour créer des plans d’action qui rendront les gouvernements plus inclusifs, plus à l’écoute des besoins de leurs citoyens et plus responsables. Dans un esprit de collaboration multilatérale, le Partenariat est encadré par un comité directeur qui comprend des représentants des gouvernements et des organisations de la société civile.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :