Contexte opérationnel et risques principaux - Plan ministériel du Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada 2018-2019

Contexte opérationnel

Le gouvernement fédéral mène ses activités dans un contexte mondial dominé par des variations économiques, l’innovation technologique rapide, la cyberdépendance, l’évolution des populations, les changements climatiques ainsi que l’instabilité géopolitique et de la sécurité. Ces tendances mondiales persistent et stimulent le changement à un rythme accéléré.  

Le gouvernement doit revoir son fonctionnement s’il veut demeurer adéquat et répondre aux attentes des citoyens. Il doit être adapté aux divers besoins des Canadiens et offrir des services qui sont fondés sur le numérique, sécurisés et faciles à utiliser. Il doit avoir un effectif à haut rendement qui est ouvert à l’amélioration et à l’innovation continues fondées sur l’expérimentation et des données probantes. Il doit avoir des structures organisationnelles et des processus décisionnels allégés, souples et mis en réseau. Il doit aussi prendre des mesures pour adopter des opérations résilientes aux changements climatiques en vue d’un avenir durable.

À titre d’organe administratif du Conseil du Trésor, le Secrétariat est bien placé pour exercer un leadership dans l’ensemble du gouvernement. Il dirige ce changement en prenant un nombre accru d’engagements complexes et hautement prioritaires qui doivent être remplis dans des délais serrés, ce qui crée des pressions du côté de la charge de travail et rehausse les attentes au regard de la qualité et de la pertinence des conseils.

Risques principaux

Voici 5 des plus grands risques concernant la capacité globale du Secrétariat de réaliser ses plans et d’obtenir des résultats :

  • obtention de résultats
  • capacité de réaliser des projets pangouvernementaux dirigés par le Secrétariat
  • capacité en matière de technologie de l’information
  • mieux-être des employés
  • conséquences de Phénix

Obtention de résultats

Le gouvernement a fixé des attentes élevées à l’endroit de la fonction publique relativement à la prestation de conseils de qualité supérieure et de l’obtention de résultats en temps utile pour les Canadiens. Le Secrétariat a reçu le mandat de réaliser plusieurs initiatives complexes et hautement prioritaires dans des délais serrés.

Le Secrétariat a mis au point des plans d’action ainsi que des mécanismes de surveillance, et a obtenu des résultats clés à court terme. Cela dit, les initiatives prioritaires risquent tout de même de ne pas produire les résultats escomptés ou de ne pas être mises en œuvre au rythme attendu.

Le Secrétariat doit hiérarchiser davantage les ressources pour se concentrer sur les initiatives qui ont les répercussions les plus importantes sur la vie des Canadiens. Il doit aussi employer une capacité d’intervention accrue pour appuyer la réalisation d’initiatives hautement prioritaires, en plus de surveiller les priorités et d’intervenir rapidement, au besoin.

Capacité de réaliser des projets pangouvernementaux dirigés par le Secrétariat

Le Secrétariat joue un rôle grandissant dans les initiatives pangouvernementales et en dirige un bon nombre. La direction de telles initiatives représente un défi, surtout dans une organisation aussi vaste et complexe que le gouvernement fédéral.

À ce jour, le Secrétariat, pour relever ce défi, a centré ses efforts sur le renforcement de la gouvernance et sur l’attraction, le perfectionnement et le maintien en poste d’employés compétents et talentueux. Il s’est amélioré dans une certaine mesure, mais des mesures ciblées sont toujours requises dans le cadre d’une approche globale mettant plus l’accent sur les résultats et les avantages, ainsi que sur l’élaboration et la mise en œuvre graduelle. Le Secrétariat assurera une meilleure surveillance des initiatives pangouvernementales et renforcera la capacité à les gérer.

Capacité en matière de technologie de l’information

Plusieurs initiatives prioritaires sont tributaires de la technologie de l’information et il est possible que l’infrastructure actuelle de la technologie de l’information du Secrétariat n’évolue pas assez rapidement pour appuyer les objectifs de l’organisation.

Le Secrétariat se concentrera sur l’accroissement de la capacité en matière de technologie de l’information en travaillant avec Services partagés Canada pour alimenter de nouvelles plateformes technologiques, en mettant à niveau son système de courriels et d’autres systèmes clés, et en élaborant des plans de continuité pour les systèmes essentiels aux opérations.

Mieux-être des employés

Le Secrétariat continue de subir des pressions sur le plan de la charge de travail en raison du nombre d’initiatives prioritaires et de la complexité de ces dernières. Le maintien d’un niveau et d’un rythme de travail accrus risque de compromettre le bien-être des employés et la santé de l’organisation au fil du temps.

Le Secrétariat mettra en œuvre un Plan d’action sur le mieux-être qui comprendra des produits de communication, des formations ainsi que des outils pour favoriser le mieux-être des employés.

Conséquences de Phénix

Il y a un risque que les problèmes du côté du système de paye Phénix continuent de miner la capacité du Secrétariat d’exercer son rôle d’employeur de la fonction publique. Cela risque de nuire aux relations de travail avec les agents négociateurs, ainsi qu’au moral et au niveau de stress des employés.

Le Secrétariat dirigera des travaux visant à entreprendre l’élaboration de la prochaine génération du système de paye du gouvernement fédéral et, pour ce faire, il travaillera avec des experts, les syndicats du secteur public fédéral et des fournisseurs de technologies. 

Il mettra également au point des mesures pour réduire au minimum les conséquences du système de paye Phénix sur les employés et réalisera une évaluation des risques dans l’ensemble du Secrétariat au sujet des conséquences du système de paye Phénix sur le travail du Secrétariat. Le tableau ci-dessous renferme de plus amples renseignements concernant ces mesures.

Risques principaux
Risques Stratégie de réponse au risque Lien aux responsabilités essentielles du ministère Lien aux engagements de la lettre de mandat et aux priorités pangouvernementales ou ministérielles (selon le cas)

Obtention de résultats

En raison du nombre d’initiatives prioritaires et de la complexité de ces dernières, le Secrétariat risque de ne pas avoir la capacité nécessaire pour obtenir des résultats dans les délais attendus

Afin de gérer ce risque, le Secrétariat prendra les mesures suivantes :

  • appuyer la réalisation d’initiatives hautement prioritaires grâce à une équipe dotée d’une capacité d’action accrue
  • surveiller le progrès réalisés du côté des priorités et intervenir rapidement, au besoin, grâce à un comité de surveillance du niveau de la direction
  • surveiller les activités de base et chercher des occasions de réaffecter les ressources dans le but de réaliser les nouvelles priorités élevées

Surveillance des dépenses

Leadership administratif

Employeur

Ce risque, s’il se concrétise, a des conséquences sur tous les engagements et toutes les priorités du Secrétariat

Capacité de réaliser des projets pangouvernementaux dirigés par le Secrétariat

Une capacité insuffisante pour réaliser les projets pangouvernementaux pourrait se traduire par une incapacité d’atteindre la totalité des objectifs des projets

Afin de gérer ce risque, le Secrétariat prendra les mesures suivantes :

  • assurer la surveillance des projets grâce à un comité de la haute direction
  • veiller à ce que chaque initiative soit réalisée graduellement de façon à permettre l’apport de modifications et de rajustements en cours de route afin que les résultats et les avantages soient réalisés

Leadership administratif

Gouvernement ouvert et transparent

Meilleur service pour les Canadiens

Capacité en matière de technologie de l’information

Sans améliorations à l’infrastructure de la technologie de l’information du Secrétariat, ce dernier risque de ne pas pouvoir réaliser certaines priorités clés

Afin de gérer ce risque, le Secrétariat prendra les mesures suivantes :

  • travailler avec Services partagés Canada à l’amélioration de la capacité de la technologie de l’information en utilisant d’autres ressources, comme des services d’inscription, un logiciel en tant que service, une infrastructure en tant que service ainsi que d’autres technologies en nuage
  • mettre à niveau les services essentiels, dont les courriels, l’infrastructure secrète du gouvernement du Canada et le réseau partagé
  • élaborer des plans de continuité pour les systèmes essentiels aux opérations

Toutes les responsabilités essentielles

Ce risque, s’il se concrétise, a des conséquences sur tous les engagements et toutes les priorités du Secrétariat

Mieux-être des employés

Il y a un risque que le Secrétariat ne soit pas en mesure de maintenir le niveau et le rythme de travail sans miner le mieux-être des employés et la santé de l’organisation

Afin de gérer ce risque, le Secrétariat prendra les mesures suivantes :

  • Mettre en œuvre un Plan d’action sur le mieux-être qui comprendra des produits de communication, des formations ainsi que des outils pour favoriser le mieux-être des employés

Toutes les responsabilités essentielles

Ce risque, s’il se concrétise, a des conséquences sur tous les engagements et toutes les priorités du Secrétariat

Conséquences de Phénix

Il y a un risque que les problèmes du côté du système de paye Phénix continuent de miner la capacité du Secrétariat d’exercer son rôle d’employeur de la fonction publique. Cela risque de nuire aux relations de travail avec les agents négociateurs, ainsi qu’au moral et au niveau de stress des employés

Afin de gérer ce risque, le Secrétariat prendra les mesures suivantes :

  • diriger des travaux visant à entreprendre l’élaboration de la prochaine génération du système de paye du gouvernement fédéral et, pour ce faire, travailler avec des experts, les syndicats du secteur public fédéral et des fournisseurs de technologies
  • lancer de nouveaux cours en ligne obligatoires sur les systèmes de ressources humaines et de paye à l’intention de tous les employés et gestionnaires ‎
  • élaborer et mettre en œuvre une formation destinée à tous les intervenants ministériels des ressources humaines ou de la rémunération afin de parfaire leur compréhension des liens entre les ressources humaines et les systèmes de paye  
  • travailler étroitement avec les ministères et les organismes pour établir des échéanciers communs pour les opérations courantes des ressources humaines qui donnent lieu à des interventions de paye, et établir des mesures de rendement pour faciliter le suivi et la consignation des interventions de paye 
  • mobiliser des agents négociateurs et échanger des renseignements avec eux pour trouver des solutions dans le but de répondre aux préoccupations de leurs membres concernant Phénix
  • réaliser une évaluation des risques dans l’ensemble du Secrétariat sur les conséquences du système de paye Phénix sur le travail du Secrétariat et découvrir la façon dont ces risques sont atténués et gérés

Employeur principal

Stabilisation de la paye

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :