Le gouvernement du Canada offre du soutien pour les jeunes à risque à Surrey afin de créer des communautés plus sécuritaires

Communiqué de presse

Le 22 janvier 2019

Surrey (Colombie‑Britannique)

Le gouvernement du Canada accorde la priorité au soutien des communautés comme Surrey à l’aide de programmes  visant à prévenir le crime en plus d’offrir du renforcement positif pour les jeunes à risque. De nombreux partenaires à Surrey ont uni leurs efforts dans le cadre d’un projet collaboratif qui atteindra un grand nombre de jeunes.

Aujourd’hui, le ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé, l’honorable Bill Blair, de concert avec le ministre de la Défense, l’honorable Harjit Sajjan, a annoncé un financement fédéral de 7,5 M$ pour le programme Habilitation des familles pour la lutte contre les gangs de Surrey (HFLCGS). Ce programme fournira aux jeunes à risque d’autres options que celle de se joindre à des gangs, les aidera à développer des aptitudes sociales, et leur permettra de restaurer et d’établir des relations positives avec leurs parents et la communauté.

Le programme HFLCGS a été élaboré à partir des conclusions du groupe de travail du maire sur la prévention de la violence associée aux gangs, qui a présenté ses conclusions en juillet 2018. Ce projet bénéficiera à 4 730 jeunes du secondaire dans la ville de Surrey qui bénéficieront de ce projet.

Le programme est financé dans le cadre de la Stratégie nationale pour la prévention du crime (SNPC). La SNPC finance des programmes qui tendent la main aux jeunes par l’intermédiaire des écoles, des centres communautaires et des organisations de quartier pour aider à les éloigner des drogues, des gangs et d’autres activités potentiellement dangereuses. Elle aide également les programmes à fournir des services de counseling et de soutien pour établir des communautés plus fortes.

Le programme HFLCGS comprendra la création d’une Table des enfants et des jeunes en danger (TEJD) qui réunira les partenaires une fois par semaine pour la gestion des cas des jeunes à risque afin de s’assurer que les interventions sont coordonnées pour une incidence maximale. Il permettra également de fournir un soutien aux jeunes femmes qui quittent des relations d’exploitation sexuelle malsaines en plus d’offrir un soutien aux parents pour renforcer les relations et l’attachement culturel positifs pour les jeunes à risque qui peuvent être incités à se joindre à des gangs.

Citations

« Notre gouvernement croit au fait de réunir autant de partenaires que possible pour travailler sur une approche coordonnée pour empêcher les jeunes de se joindre à des gangs. Le programme HFLCGS a été élaboré expressément pour la ville de Surrey en réponse à l’urgent besoin d’avoir une approche coordonnée pour lutter contre la violence des gangs et pour perturber les parcours empruntés par les jeunes qui se joignent aux gangs et qui sont attirés par le mode de vie de ces derniers.  Nous investissons dans les jeunes à risque afin de les aider à faire de meilleurs choix qui sont plus intelligents et sécuritaires. Grâce à ce programme, nous détournerons les jeunes des activités et des crimes des gangs. Cela contribuera ultimement à une communauté plus sécuritaire à Surrey. »

-   L’honorable Bill Blair, ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé

« Notre gouvernement s’engage à protéger nos jeunes et à les garder en sécurité au moyen de programmes de prévention visant à les aider à faire face à leurs défis, à établir une confiance et à découvrir un meilleur parcours. En s’attaquant aux problèmes sous‑jacents qui causent la criminalité, le programme HFLCGS fera une différence réelle et durable pour les jeunes à Surrey et pour l’ensemble de la communauté. »

-    L’honorable Harjit Sajjan, ministre de la Défense

« Garder les jeunes engagés dans l’école et la vie familiale pour les aider à bâtir un futur positif sans aucune influence des gangs et des activités criminelles est l’un des investissements les plus importants que nous pouvons faire pour la sécurité publique. Ce financement s’ajoutera au soutien que nous avons donné à de nombreux programmes d’invention réussis dans les gangs comme Surrey Wrap, Expect Respect and a Safe Education (ERASE) et le projet Gang Exiting and Outreach. »

-    L’honorable Mike Farnworth, ministre de la Sécurité publique et solliciteur général de la C.-B

« Le financement annoncé aujourd’hui permettra de s’attaquer à un élément clé dans la réduction des gangs. Les jeunes à risque et mécontents sont vulnérables aux pièges du mode de vie des gangs. Nous avons créé le programme HFLCGS pour habiliter nos jeunes, leurs familles et leurs quartiers afin que nous puissions tous aller de l’avant vers un avenir positif qui est à l’abri de l’incidence néfaste des gangs. Je tiens à remercier le gouvernement du Canada pour son soutien financier visant à réduire des activités des gangs à Surrey. »

-   Doug McCallum, maire de la ville de Surrey

Faits en bref

  • En 2016‑2017, les crimes commis par les jeunes dans la ville de Surrey ont augmenté de 34 %, avec des pics chez les délinquants de 15 à 17 ans.

  • Du 1er avril 2017 au 31 mars 2018, le gouvernement du Canada a appuyé 77 projets communautaires de prévention du crime dans l’ensemble du Canada.

  • Le gouvernement du Canada a investi un montant additionnel de 2 M$ dans le Fonds de lutte contre les activités des gangs de jeunes (FLAGJ) conformément à la SNPC dans le cadre de son engagement à l’égard du financement communautaire conformément à l’Initiative de lutte contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs (ILCAFVG). Le FLAGJ soutient les populations vulnérables à risque de se joindre à des gangs et de participer à de la violence armée.

  • La SNPC fournit un leadership national sur les moyens de prévenir et de réduire la criminalité chez les populations à risque et les communautés vulnérables en intervenant pour atténuer les facteurs sous‑jacents qui mettent les personnes à risque de délinquance.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie‑Emmanuelle Cadieux
Conseillère principale en communications
Cabinet du ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé
613-949-5001
marie-emmanuelle.cadieux@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613‑991‑0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca

Byrne Furlong
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Défense nationale
613‑996‑3100
Byrne.Furlong@forces.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Défense nationale
613‑996‑2353
mlo‑blm@forces.gc.ca



Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :