Publication du rapport intitulé Réduire la criminalité violente : Dialogue sur les armes de poing et les armes d’assaut

Communiqué de presse

Le 11 avril 2019
Ottawa (Ontario)

Aucune violence n’est acceptable dans nos communautés. Les Canadiens et les Canadiennes doivent se sentir en sécurité dans leur propre quartier et il incombe à tout gouvernement  de garantir la sécurité de ses citoyens.

Dans le cadre de son engagement à assurer la sécurité des collectivités, le gouvernement du Canada a lancé un processus de mobilisation en octobre 2018 dans le but d’éclairer les politiques, les règlements ou les lois visant la réduction du nombre de crimes violents liés aux armes à feu. Aujourd’hui, après avoir entendu les Canadiens s’exprimer sur plusieurs questions, l’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, et l’honorable Bill Blair, ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé, ont publié le rapport sommaire de mobilisation intitulé Réduire la criminalité violente : Dialogue sur les armes de poing et les armes d’assaut.

Tout au long de ce processus de mobilisation, c’est-à-dire des tables rondes en personne, un questionnaire en ligne et des soumissions en ligne, le gouvernement a écouté les intervenants ayant divers points de vue et expériences.

La rétroaction obtenue déterminera si des changements sont requis aux lois portant sur les armes à feu ou au Code criminel, et ce, sans nuire à l’utilisation légale d’armes à feu par les Canadiens.

Le rapport est un résumé de ce qui a été exprimé par les Canadiens dans le cadre de toutes les formes de mobilisation. Les conversations, les soumissions écrites et la participation en ligne ne constituaient aucunement un sondage sur la réduction des crimes violents, mais plutôt des discussions éclairées sur la façon de garantir la sécurité des Canadiens.

Citations

« Ce rapport sommaire décrit les commentaires que nous avons entendu. Nous apprécions les discussions ouvertes et franches que nous avons tenu avec les Canadiens et Canadiennes lors de table-rondes et de réunions bilatérales. Notre gouvernement s’engage à s’appuyer sur ces discussions pour éclairer les mesures à venir afin de réduire les crimes violents au Canada, tout en respectant l’utilisation légale des armes à feu par les Canadiens. Nous tenons à remercier tous les participants et participantes des tables rondes et des assemblées publiques locales, et les personnes qui ont envoyées des soumissions écrites ou en ligne. »

– L’honorable Bill Blair, ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé

Faits en bref

  • Environ 1 200  soumissionsont été reçues par courriel, par courrier et par télécopieur et 135 000 réponses ont été consignées au moyen du questionnaire en ligne.

  • Huit tables rondes se sont déroulées dans les deux langues officielles à Vancouver, à Montréal, à Toronto et à Moncton. De plus, le ministre Blair a tenu une série de rencontres bilatérales dans des collectivités partout au Canada.

  • Le gouvernement du Canada a investi un montant de 327,6 millions de dollars sur cinq ans pour appuyer diverses initiatives afin de réduire les crimes liés aux armes à feu et les activités des gangs criminels conformément à l’Initiative pour prendre des mesures contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs.

  • Bien que la violence liée aux armes à feu et aux gangs soit une priorité, le recours aux armes à feu pour perpétrer des actes violents dans d’autres circonstances, comme les tentatives de suicide et les situations de violence dans une relation intime, demeure des préoccupations importantes.

  • Le gouvernement a déposé le projet de loi C-71, Loi modifiant certaines lois et un règlement relatifs aux armes à feu, en mars 2018 afin de resserrer les lois canadiennes sur les armes à feu d’une manière sensée, ciblée et efficace. Le projet de loi proposé donne la priorité à la sécurité publique et à l’efficacité des services policiers, tout en respectant les propriétaires légitimes d’armes à feu.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie-Emmanuelle Cadieux
Conseillère principale en communications
Cabinet du ministre de la Sécurité frontalière et la Réduction du crime organisémarie-emmanuelle.cadieux@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :