Le ministre Goodale établit le Groupe consultatif sur la transparence de la sécurité nationale

Communiqué de presse

2 juillet 2019

Ottawa (Ontario)

Les Canadiens doivent être au courant de ce que le gouvernement fait pour protéger la sécurité nationale, comment le gouvernement accomplit cette tâche et pourquoi c’est important. Fournir des renseignements aux Canadiens sur les mesures que prend le gouvernement pour protéger leur sécurité nationale est essentiel afin de montrer que le gouvernement défend leurs valeurs.

Aujourd’hui, le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile, l’honorable Ralph Goodale, a annoncé l’établissement d’un Groupe consultatif sur la transparence de la sécurité nationale, et la nomination des 11 membres qui le composent.

Le groupe conseillera la sous-ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile du Canada sur la mise en œuvre de l’Engagement de transparence en matière de sécurité nationale.

La diversité des points de vue et de l’expertise des membres du Groupe consultatif sur la transparence de la sécurité nationale jouera un rôle déterminant pendant que le gouvernement travaille pour augmenter la transparence d’une manière qui favorise la responsabilisation démocratique tout en continuant d’assurer notre sécurité.

Les membres du Groupe consultatif sur la transparence de la sécurité nationale :


  1. William Baker, président du Comité ministériel d’audit d’IRCC, président du Comité ministériel d’audit de la GRC et ancien sous-ministre de Sécurité publique Canada
  2. Monik Beauregard, sous-ministre adjointe principale, Secteur de la sécurité et de la cybersécurité nationale, Sécurité publique Canada
  3. Khadija Cajee, cofondatrice, No Fly List Kids
  4. Michel Fortmann, professeur associé de Science politique à l’Université de Montréal
  5. Mary Francoli, directrice, Collège d’affaires publiques Arthur Kroeger et doyenne associée, Faculté des affaires publiques
  6. Harpreet Jhinjar, spécialiste de la Police communautaire et de la mobilisation publique
  7. Thomas Juneau, professeur agrégé à l’École supérieure d’affaires publiques et internationales de l’Université d’Ottawa
  8. Myles Kirvan, ancien sous-ministre adjoint de Sécurité publique Canada, ancien sous‑ministre de la Justice et sous-procureur général du Canada.
  9.  Justin Mohammed, défenseur des droits de la personne et des politiques chez Amnistie internationale Canada
  10. Bessma Momani, professeure de Sciences politiques à l’Université de Waterloo et agrégée supérieure de recherche au Centre pour l’innovation dans la gouvernance internationale.
  11. Jeffrey Roy, professeur à l’École d’administration publique de la Faculté de gestion de l’Université Dalhousie.

Monik Beauregard sera la représentante gouvernementale et la co-présidente de ce groupe. Les membres du groupe consultatif nommera un autre coprésident lors de la première réunion.


Citations

« Augmenter la transparence de la sécurité nationale rassure les citoyens et les assure que leurs agences de sécurité protègent nos droits; cette confiance aide l’efficacité de ces agences. Le nouveau Groupe consultatif sur la transparence du Canada permettra d’éclairer la voie à suivre, pendant que le gouvernement prend des mesures pour accroître la transparence de ses politiques, programmes et activités de la sécurité nationale. »

-        L’honorable Ralph Goodale, ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile

Faits en bref

  • Au moyen de ses consultations nationales sur la sécurité nationale, le gouvernement a entendu des appels importants pour accroître la transparence de la sécurité nationale. Par conséquent, en juin 2017, le gouvernement a annoncé l’Engagement de transparence en matière de sécurité nationale, un ensemble de six principes et douze initiatives afin d’assurer que les politiques et les activités en matière de sécurité publique sont aussi transparentes que possible. Un rapport public annuel sur le travail de transparence aidera à faire le suivi du progrès dans l’ensemble du gouvernement.

  • Le Groupe consultatif sur la transparence de la sécurité nationale se réunira un maximum de quatre fois par année afin de discuter avec la sous-ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile et lui offrir leurs points de vue.

Liens connexes

Personnes-ressources

Scott Bardsley
Responsable des médias et des communications
Cabinet du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile
613-998-5681
scott.bardsley@canada.ca

Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :