Le gouvernement du Canada accorde 54 millions de dollars additionnels pour la lutte contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs en Ontario

Communiqué de presse

Le 26 août 2019
Mississauga (Ontario)
Sécurité publique Canada

Les Canadiens ont le droit de se sentir en sécurité dans leur collectivité et c’est la responsabilité de tous les gouvernements d’assurer leur sécurité. Les activités criminelles liées aux armes à feu et aux gangs en Ontario sont un problème de longue date qui afflige la qualité de vie dans les quartiers et les gens qui y vivent. Le gouvernement du Canada prend des mesures pour lutter contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs dans les collectivités en investissant dans l’Initiative pour prendre des mesures contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs partout au Canada.

Aujourd’hui, le ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé, l’honorable Bill Blair, a annoncé un financement de 54 millions de dollars sur trois ans à compter de 2020 pour appuyer la stratégie de lutte contre les bandes criminalisées et les armes à feu de l’Ontario (SBCA). Ce financement s’ajoute aux 11 millions de dollars sur deux ans annoncés en mars, ce qui porte l’investissement total sur cinq ans à 65 millions de dollars.

Cette aide permettra à la province de poursuivre ses travaux sur la SBCA et de mettre en œuvre des initiatives provinciales axées sur la prévention, l’intervention, l’application de la loi et la poursuite judiciaire dans les cas de violence liée aux armes à feu et aux gangs dans les collectivités. Le financement reçu du gouvernement fédéral ciblera expressément les initiatives qui mettent fin aux activités criminelles violentes et les attaquent avant qu’elles ne commencent, et fournira des stratégies de sortie aux jeunes qui sont déjà impliqués dans des activités de gangs.

Citations

« Notre gouvernement prend très au sérieux la sécurité et à la sûreté des Canadiennes et des Canadiens. Cet investissement considérable vient appuyer l’Ontario dans sa lutte contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs. Nous voulons tous que nos enfants grandissent dans des collectivités sûres et résilientes. Le gouvernement du Canada s’est engagé à travailler avec toutes les provinces et tous les territoires pour appuyer le travail accompli par les partenaires communautaires et les organismes d’application de la loi, ceux-ci étant les mieux placés pour lutter contre la criminalité associée aux armes à feu et aux gangs dans leurs propres collectivités. L’investissement dévoilé aujourd’hui permettra aux organismes communautaires et d’application de la loi d’obtenir tout le soutien et toutes les ressources dont ils ont besoin pour poursuivre cette œuvre essentielle. »


– L’honorable Bill Blair, ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé

« La province de l’Ontario tient à appuyer ses citoyens respectueux des lois en étendant sa lutte contre la violence associée aux armes à feu et contre les gangs qui s’en prennent aux jeunes et aux collectivités. Notre gouvernement s’est engagé à agir là où les besoins sont les plus criants pour démanteler les trafics de drogues, d’armes à feu et la traite des personnes qui alimentent les activités des gangs partout dans la province et qui menacent la sûreté des familles et des quartiers. »


– L’honorable Doug Downey, Procureur général de l’Ontario

« Les criminels ne respectent pas de limites géographiques. C’est pour cette raison que notre gouvernement travaille de concert avec des partenaires pour lutter contre la criminalité associée aux armes à feu et aux gangs partout dans la province afin de nous assurer que les personnes responsables de tels crimes se retrouvent là où il se doit : derrière les barreaux. »


– L’honorable Sylvia Jones, solliciteure générale de l’Ontario

Faits en bref

  • En mars 2018, le ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile a organisé un sommet sur la violence liée aux armes à feu et aux gangs en mars 2018, afin de mobiliser les intervenants et aborder les défis, les possibilités et les pratiques exemplaires en matière de réduction des crimes commis avec une arme à feu et de la violence des gangs au Canada. Des représentants d’organismes communautaires, de jeunesse et autochtones, des forces de l’ordre, de la justice pénale, de tous les niveaux du gouvernement, d’anciens membres de gangs, du milieu universitaire, de groupes de propriétaires d’armes à feu et de victimes de violence ont participé et fourni leurs points de vue et leurs contributions.

  • Le gouvernement du Canada a investi 327,6 millions de dollars sur cinq ans pour aider à soutenir diverses initiatives visant à réduire les crimes liés aux armes à feu et les activités des gangs criminels dans le cadre de l’Initiative pour prendre des mesures contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs.

  • Du montant total de 327,6 millions de dollars, une somme de 214 millions de dollars sera mise à la disposition des provinces et des territoires par l’intermédiaire du Fonds d’action contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs sur une période de cinq ans. L’Agence des services frontaliers du Canada et la Gendarmerie royale du Canada recevront la somme de 86 millions de dollars pour contribuer à prévenir l’entrée au pays d’armes à feu illégales et de biens de contrebande, tout en disposant des ressources nécessaires pour mener des enquêtes touchant aux armes à feu.

  • Dans le cadre de son engagement de financement communautaire au titre de l’Initiative pour prendre des mesures contre la violence liée aux armes à feu et aux gangs, le gouvernement du Canada investira un montant supplémentaire de 8 millions de dollars sur les quatre prochaines années dans le Fonds de lutte contre les activités des gangs de jeunes à compter de 2019 au titre de la Stratégie nationale pour la prévention du crime.

  • Le gouvernement du Canada a également accordé 1,5 million de dollars à la Ville de Toronto pour appuyer les efforts des forces policières visant à maintenir la sécurité des collectivités à la suite d’une montée de violence dans la ville. Cette somme s’inscrira dans le cadre du versement global de 4,5 millions de dollars annoncé le 13 août 2019, avec des contributions équivalentes versées par le gouvernement du Canada, le gouvernement de l’Ontario et la Ville de Toronto.

Liens connexes

Personnes-ressources

Marie-Emmanuelle Cadieux
Conseillère principale en communications
Cabinet de l’honorable Bill Blair, ministre de la Sécurité frontalière et de la Réduction du crime organisé
marie-emmanuelle.cadieux@canada.ca


Relations avec les médias
Sécurité publique Canada
613-991-0657
ps.mediarelations-relationsaveclesmedias.sp@canada.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :