Reprise des visites aux détenus dans les établissements correctionnels fédéraux 

Communiqué de presse

16 juillet 2020 – Ottawa (Ontario) – Service correctionnel du Canada

Aujourd’hui, le Service correctionnel du Canada (SCC) a annoncé que les visites aux détenus ont graduellement repris à l’échelle du pays, et que les premiers établissements ont rouvert le 9 juillet 2020.

Notre principale priorité demeure la santé et la sécurité de nos employés, des détenus et du public. De nombreuses mesures de prévention des infections seront en place pour les visites aux détenus. Avant de se voir accorder l’accès à un établissement, les visiteurs doivent se soumettre à une vérification active, ce qui comprend la prise de la température. Les visiteurs doivent également se laver les mains avant d’entrer dans un établissement, porter un masque et pratiquer l’éloignement physique en tout temps. Les espaces réservés aux visites seront nettoyés et désinfectés avant et après chaque visite.

Les personnes qui souhaitent rendre visite à un détenu sous responsabilité fédérale sont encouragées à examiner les nouvelles mesures et exigences. Les visites doivent être réservées au moins 48 heures à l’avance et le nombre de personnes autorisées ainsi que la durée des visites feront l’objet de restrictions.

Une page Web a été créée pour fournir de l’information sur le moment auquel les visites seront permises pour chaque établissement. Les membres du public sont invités à consulter régulièrement la page Web pour obtenir des mises à jour. Si, à tout moment, on signale un nouveau cas confirmé ou soupçonné de COVID-19 ou encore des circonstances imprévues se présentent à un établissement, les visites pourraient être touchées. Les personnes qui prévoient visiter un détenu devraient toujours confirmer leur visite auprès de l’établissement avant de se déplacer.

À titre de mesure préventive, le SCC s’est limité aux activités essentielles à compter du 13 mars 2020 afin de réduire les allées et venues dans les établissements pour limiter le risque de transmission de la COVID-19. Par conséquent, le SCC a suspendu les visites aux établissements, les programmes en personne, les permissions de sortir (à moins qu’elles ne soient nécessaires pour des raisons médicales) et les transfèrements internationaux.

Alors que les restrictions commencent à être assouplies à l’échelle du pays, le SCC a créé une structure de gouvernance, qui comprend des partenaires syndicaux et des intervenants, afin d’éclairer les décisions relatives à la reprise des activités. Le SCC surveille constamment la situation de santé publique dans chaque région, y compris les cas de transmission communautaire, et prend des décisions pour accroître l’accès aux unités opérationnelles en fonction des niveaux de risque. Le SCC consulte également les autorités de santé publique, les comités locaux de santé et de sécurité au travail et les comités de détenus avant de procéder à la mise en œuvre des plans. 

Les activités liées à la prestation des programmes correctionnels ont repris à plusieurs établissements, et les Aînés et les aumôniers ont commencé à reprendre leur travail dans les établissements pour soutenir les détenus. Les membres des comités consultatifs de citoyens, les avocats et les contractuels retournent également en établissement pour travailler auprès des détenus en personne.

Il s’agit des premières étapes que nous prenons et nous continuerons à suivre l’évolution de la situation et à adapter nos mesures et nos activités, au besoin, en fonction des dernières données probantes de santé publique.

-30-

Citations

« Assurer la santé et la sécurité des détenus, du personnel et du public demeure notre principale priorité. Nous sommes reconnaissants de la coopération et des efforts de chacun en vue de prévenir la propagation du virus dans nos établissements, et avons bien hâte de reprendre, de façon prudente et graduelle, les visites, qui revêtent une grande importance pour les détenus et leurs familles. »

Anne Kelly, Commissaire, Service correctionnel du Canada

Faits en bref

  • Les 43 établissements du SCC à l’échelle du pays peuvent compter sur leurs propres services de soins de santé. Le SCC collabore avec ses partenaires de la santé publique dans chaque région et a la capacité de surveiller, d’évaluer, de soumettre à un test de dépistage et de traiter les détenus, au besoin. 

  • Depuis le début de la pandémie, des éclosions de COVID-19 se sont déclarées à cinq établissements. Toutes les éclosions ont été déclarées terminées par les autorités de santé publique. Le SCC a mis en place plusieurs mesures de prévention en matière de santé et publie les résultats des tests de dépistage administrés aux détenus pour tenir le public informé

  • Le SCC a mis en place des mesures et suit des protocoles de prévention et de contrôle des infections stricts pour prévenir la propagation de la COVID-19. Des masques sont distribués à tous les travailleurs et les détenus. De l’équipement de protection individuelle additionnel, comme des gants, des blouses et des écrans faciaux/lunettes protectrices, est à la disposition des personnes qui en ont besoin. 

  • Au cours des derniers mois, des examens des mesures de prévention et de contrôle des infections et de la santé environnementale ont été menés par des experts dans les 43 établissements du SCC. Le SCC donne suite aux recommandations et aux leçons apprises.

  • Le SCC continue d’élargir le dépistage effectué auprès des employés et des délinquants, ainsi que des personnes avec lesquelles ils ont été en contact dans le cadre de sa stratégie de dépistage exhaustive, ce qui comprend davantage de tests dans les zones où le taux de transmission communautaire est plus élevé. Un test de dépistage est offert à tous les détenus qui ont été en contact avec une personne symptomatique ou déclarée positive à la maladie.

  • La réussite de la réinsertion sociale des délinquants repose en partie sur les contacts continus avec leurs familles et leurs réseaux de soutien. Pendant la pandémie de COVID-19, on encourage également les détenus à communiquer régulièrement avec leurs réseaux de soutien par téléphone ou vidéoconférence. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Service correctionnel du Canada
613-992-7711
media@csc-scc.gc.ca

Détails de la page

Date de modification :