L’effectif

Le SCRS au Canada

Le SCRS au Canada

Description détaillée –infographie: carte du Canada

Stratégie de gestion des personnes du SCRS

En 2019, le SCRS a adopté une stratégie pluriannuelle détaillée en vue d’orienter ses projets et de moderniser tous ses secteurs liés à la gestion des personnes. La Stratégie de gestion des personnes du SCRS définit les grands thèmes et les projets de modernisation, notamment améliorer les politiques et les processus liés aux ressources humaines, renforcer l’apprentissage et la gestion des talents, et favoriser un milieu de travail sain, sécuritaire et respectueux. Elle établit une vision en vue d’attirer, de former et de maintenir en poste les talents dont le SCRS a besoin, maintenant et dans l’avenir, pour remplir sa mission qui est de protéger le Canada et les Canadiens contre les menaces au pays et à l’étranger.

Attention accordée à la santé et au bien-être

Le SCRS considère ses employés comme sa ressource la plus précieuse et juge essentiel de voir à ce qu’ils aient un milieu de travail sain, sécuritaire et respectueux. Il prend donc des mesures concrètes pour renforcer les valeurs culturelles de son milieu de travail et veille à ce que chaque employé ait une part de responsabilité à cet égard. Il a notamment mis en place un Code de conduite fondé sur ses valeurs, de nouvelles lignes directrices sur les mesures disciplinaires et un plus grand nombre de formations obligatoires pour les superviseurs. Il a aussi lancé la Campagne sur le respect afin d’insister sur l’importance de la civilité et du respect en milieu de travail et tenu de nombreuses assemblées générales d’un bout à l’autre du pays pour discuter des préoccupations des employés.

Le SCRS applique une approche holistique en matière de santé et de bien-être, c’est-à-dire qu’il tient compte du bien-être physique et psychologique de ses employés. Son Centre d’expertise en santé et en bien-être, situé à l’Administration centrale à Ottawa, regroupe des psychologues, des professionnels de la santé mentale, des infirmiers en santé du travail et des Services de gestion informelle des conflits. Le SCRS a toujours pour objectif d’adopter la Norme nationale sur la santé et la sécurité psychologiques en milieu de travail et en a intégré le concept dans divers projets organisationnels, dont une Campagne sur le respect et la civilité.

Le SCRS a mis l’accent sur la santé mentale, en renforçant le dialogue, la formation et les activités de sensibilisation connexes, ce qui a entraîné une augmentation de la demande de services de soutien au Centre. Plusieurs programmes ont été mis en place pour répondre aux besoins de l’organisation et de ses employés, dont un Programme de gestion des cas d’invalidité qui aide les employés qui sont en congé de maladie à revenir au travail de la façon la plus rapide et la plus sûre possible. Un Programme d’aide aux employés complet offre plusieurs services confidentiels aux employés et aux membres de leur famille immédiate.

Comme il incombe au SCRS de protéger ses employés contre les blessures psychologiques, le Centre d’expertise en santé et en bien-être a lancé plusieurs projets de prévention. Ainsi, il a mis sur pied des ateliers sur la santé mentale, investi dans une formation obligatoire intitulée « En route vers la santé mentale » et offert un cours sur l’atténuation des effets négatifs de l’exposition à du matériel perturbant.

Conscient que la prévalence de blessures de stress opérationnel est plus élevée chez les employés qui œuvre dans le domaine de la sécurité publique, le SCRS a participé activement à divers projets dans le cadre de l’élaboration du document Soutenir le personnel de la sécurité publique du Canada : Plan d’action sur les blessures de stress post-traumatique qui a été publié en avril 2019. Le plan d’action est une composante clé du cadre fédéral plus large dont la mise en œuvre est exigée par la Loi sur le cadre fédéral relatif à l’état de stress post-traumatique.

ACS+

Le SCRS est résolu à harmoniser ses activités avec les engagements du gouvernement du Canada en matière d’analyse comparative entre les sexes plus (ACS+). Pour y arriver, il travaillera à intégrer l’ACS+ dans ses politiques, ses programmes et ses activités opérationnelles. Il favorisera ainsi la prise de décisions fondées sur des données probantes, ce qui améliorera les résultats pour les personnes concernées, les employés et tous les Canadiens. La diversité est un élément fondamental de la capacité du Service de protéger la sécurité nationale du Canada.

Recrutement en fonction de la mission

Le SCRS est conscient de l’importance d’ajouter à son effectif des talents nouveaux et diversifiés. En 2019, il a organisé plus d’une centaine d’activités de recrutement d’un bout à l’autre du pays et cherché les talents nécessaires pour doter plus d’une centaine de postes de toutes sortes. Le SCRS a entrepris d’actualiser son régime de rémunération et d’avantages sociaux afin de s’assurer de rester concurrentiel sur le marché de l’emploi actuel.

En matière de recrutement, le SCRS continue de collaborer avec ses partenaires fédéraux en participant aux Salons de l’emploi de l’appareil de la sécurité et du renseignement du gouvernement fédéral. En plus de favoriser l’échange de pratiques exemplaires, ces salons permettent aux partenaires de réaliser des économies en combinant les activités de recrutement de huit ministères et organismes fédéraux. Le Service est fier du partenariat établi avec la Gendarmerie royale du Canada (GRC), Sécurité publique Canada, l’Agence des services frontaliers du Canada (ASFC), le Service correctionnel du Canada (SCC), le Centre de la sécurité des télécommunications (CST), le ministère de la Défense nationale (MDN) et le Centre d’analyse des opérations et déclarations financières du Canada (CANAFE) dans le but de recruter des personnes de grand talent pour travailler dans le domaine de la sécurité publique.

Réseau des femmes du SCRS

Le Réseau des femmes du SCRS, dont l’objectif est de promouvoir la diversité de pensée, de lutter contre les stéréotypes sexistes et autres préjugés inconscients et d’offrir des possibilités de réseautage et de mentorat aux femmes du SCRS, a été officiellement lancé le 7 mars 2019, veille de la Journée internationale des femmes.

Lorsqu’il a été créé par un groupe de professionnelles, le Réseau des femmes du SCRS visait à soutenir l’avancement et le bien-être des femmes au sein de l’organisation. Depuis, il a lancé une série de conférences dans le cadre desquelles des dirigeantes et des spécialistes de l’industrie donnent des conseils professionnels et en incitent d’autres à franchir les obstacles et à aller plus loin dans leur carrière. Le programme de mentorat du réseau est devenu une ressource très populaire pour celles qui demandent de l’aide et celles qui cherchent à aider sur la façon de s’y retrouver dans les réussites et les difficultés de toute carrière.

Le Réseau des femmes du SCRS s’ajoute à une liste croissante de comités sociaux et d’autres réseaux professionnels de longue date, dont le Comité consultatif du SCRS sur la diversité et l’inclusion, le Réseau des jeunes professionnels du SCRS et le Comité vert du SCRS.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :