Mise à jour sur la COVID-19 dans les communautés autochtones

Communiqué de presse

Le 7 juillet 2020 — Ottawa, territoire algonquin traditionnel (Ontario) — Services aux Autochtones Canada

Tout au long de la pandémie de la COVID-19, l’honorable Marc Miller, ministre des Services aux Autochtones, ainsi que le Dr Tom Wong, médecin hygiéniste en chef de la santé publique, ont fourni des mises à jour régulières aux médias. En l’absence d’un breffage en personne cette semaine, Services aux Autochtones Canada a fait la mise à jour suivante sur la COVID-19.

Le gouvernement du Canada continue de travailler avec les dirigeants et les communautés des Premières Nations, des Inuits et des Métis, ainsi qu’avec les gouvernements provinciaux et territoriaux, pour s’assurer qu'ils répondent ensemble aux besoins continus, comblent les lacunes dans la prévention de la COVID-19 et dans les interventions et aident les divers secteurs économiques à se remettre de cette pandémie.

La courbe de COVID-19 continue de s’aplatir dans les communautés autochtones, car les dirigeants travaillent sans relâche pour veiller à ce que les membres de leur communauté aient accès aux informations de santé publique les plus récentes, et plaident pour le soutien dont leurs communautés ont besoin.

Services aux Autochtones Canada (SAC) reconnaît que ce virus a affecté presque tous les aspects de la vie quotidienne et continue à soutenir la prestation de soins de qualité, tandis que les membres et les communautés autochtones prennent l’initiative de répondre à leurs besoins uniques et changeants.

En ce qui concerne les communautés des Premières Nations dans les provinces, en date du 6 juillet, SAC est au courant des données suivantes :

  • 324 cas positifs confirmés de COVID-19
  • 30 hospitalisations
  • 274 cas rétablis

Cela signifie que les membres des Premières Nations vivant dans les réserves ont quatre fois moins de cas que la population canadienne en général, trois fois moins de décès et un taux de guérison 30 % plus élevé.

Bien qu’une augmentation des cas de COVID-19 ait été récemment constatée dans les communautés des Premières Nations en Saskatchewan et en Alberta, SAC et d’autres partenaires travaillent avec ces communautés pour leur fournir le soutien nécessaire. Lorsqu’on lui en fait la demande, SAC aide le personnel de santé communautaire à gérer les cas, en enquêtant sur les contacts, en communiquant les résultats des tests et en effectuant des contrôles auprès des personnes isolées dans la communauté, afin de soutenir la réponse à une épidémie.

Il y a un total de 17 cas positifs confirmés au Nunavik (Québec) et tous, sauf un, se sont rétablis.

SAC continue de traiter rapidement les demandes d'équipement de protection individuelle (EPI), aussi efficacement que possible, pour s'assurer que les communautés sont prêtes à répondre à la COVID-19, et pour garantir la sécurité des travailleurs de la santé et des autres personnes qui soutiennent la prestation des services de santé.  En date du 3 juillet, nous avons expédié 1 009 commandes d’EPI, y compris du désinfectant pour les mains, des masques N95, des écrans de protection et des gants.

À ce jour, le gouvernement du Canada a répondu à des centaines de demandes de communautés et d’organisations autochtones pour soutenir diverses mesures, notamment en prévoyant des espaces supplémentaires pour le dépistage médical et l’auto-isolement, en soutenant les aînés ainsi qu’en engageant des professionnels de la santé supplémentaires pour aider les communautés dans leur lutte contre le virus. Dans la plupart des communautés où SAC est directement responsable des soins de santé, près de 1 000 professionnels de la santé ont été transportés par voie aérienne avec soin et prudence à l’intérieur et à l’extérieur des communautés des Premières Nations, grâce à des mesures de transport privé affrété qui réduisent les risques d’exposition de la communauté à la COVID-19.

Il est important de noter qu’aucune communauté ne sera laissée pour compte. Par exemple, lorsque la situation s’est aggravée dans le nord de la Saskatchewan, SAC a octroyé 2,3 millions de dollars au Plan d’intervention en cas de pandémie du nord-ouest de la Saskatchewan, un effort collectif entre les Premières Nations, les Métis, les partenaires municipaux, provinciaux et fédéraux pour coordonner l’intervention au nombre croissant de cas de COVID-19 dans la région. Le Meadow Lake Tribal Council et la Métis Nation–Saskatchewan  ont entrepris une collaboration exemplaire pour diriger l’intervention contre cette importante épidémie.

Le gouvernement du Canada a également mis à disposition des fonds pour répondre aux besoins immédiats du Nord en matière de santé, d’économie et de transport. Ces fonds comprennent des transferts aux gouvernements du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut pour soutenir leurs préparatifs et leurs interventions en matière de santé et de services sociaux dans cadre de leur réponse à la COVID-19. Le gouvernement du Canada a également octroyé des fonds pour soutenir les transporteurs aériens du Nord, afin d’assurer l’approvisionnement continu en nourriture, et autres biens et services essentiels aux communautés éloignées et desservies par avion. Un financement supplémentaire a aussi été accordé à Nutrition Nord Canada pour augmenter les contributions afin que les familles puissent se permettre d’acheter des aliments nutritifs et des produits d’hygiène personnelle dont elles ont grand besoin. SAC fournit également du soutien au gouvernement des Territoires du Nord Ouest (GTNO) et à la Inuvialuit Regional Corporation pour aider les familles autochtones qui choisissent de vivre sur le territoire dans le cadre de la réponse des Territoires à la COVID-19.

Le gouvernement du Canada est prêt à aider les communautés à répondre à leurs besoins en fonction de leurs priorités.

Bien qu’il s’agisse d’une évolution positive, les personnes et les communautés doivent rester vigilantes et prendre des mesures pour se protéger, ainsi que leurs familles et leurs communautés. Le gouvernement fédéral continuera de soutenir les communautés à chaque étape de la pandémie, et au fur et à mesure de la reprise des activités de chaque secteur de notre économie.

Pour prévenir la propagation de la COVID-19 au sein des communautés et dans tout le pays, les personnes peuvent aider en prenant les mesures suivantes :

  • Éviter tous les déplacements non essentiels dans la communauté;
  • Limiter le nombre de personnes lors des rassemblements de groupes;
  • Maintenir autant que possible une distance d’au moins deux longueurs de bras (environ deux mètres) entre soi-même et les autres personnes à l’extérieur de la maison;
  • Porter d’un masque non médical lorsque l’éloignement physique est impossible;
  • Limiter les contacts avec les personnes à haut risque, comme les personnes âgées et les personnes ayant une santé précaire ou souffrant de problèmes de santé sous jacents.

SAC reconnaît l’importance des rassemblements ou d’événements culturels. En suivant les directives de santé publique de leurs provinces et territoires respectifs, les dirigeants des Premières Nations et les organisateurs de cérémonies peuvent aider à protéger les membres des communautés, notamment les plus vulnérables, comme les aînés, des risques graves pour la santé et la sécurité que la COVID-19 présente.

Alors que nous envisageons l’avenir avec un optimisme prudent, nous accordons toujours la priorité au soutien des dirigeants autochtones dans leurs efforts pour protéger la santé, la sécurité et la prospérité des communautés.

Faits en bref

  • Environ 1,7 milliard de dollars ont été affectés pour soutenir spécifiquement les communautés autochtones et nordiques :

  • 285,1 millions de dollars pour appuyer l’actuelle intervention en matière de santé publique pour lutter contre la COVID-19 au sein des communautés autochtones;

  • 380 millions de dollars pour un nouveau Fonds de soutien aux communautés autochtones fondé sur des distinctions, ce qui comprend 90 millions de dollars pour soutenir les Autochtones vivant en milieu urbain;

  • 10 millions de dollars pour les refuges d’urgence destinés à la prévention de la violence familiale dans les réserves et au Yukon, afin de soutenir les femmes et les enfants qui fuient la violence;

  • 72,6 millions de dollars pour le soutien aux services sociaux et de santé des gouvernements du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut;

  • 34,3 millions de dollars pour les entreprises territoriales, par l’intermédiaire du Fonds d’aide et de relance régionale de CanNor;

  • 25 millions de dollars pour la bonification des contributions de Nutrition Nord Canada;

  • 17,3 millions de dollars pour le soutien aux transporteurs aériens du Nord;

  • 15 millions de dollars pour le Fonds de soutien aux entreprises du Nord, de CanNor;

  • Jusqu’à 306,8 millions de dollars en prêts sans intérêt pour aider les petites et moyennes entreprises autochtones;

  • 75,2 millions de dollars en 2020-2021 pour du soutien fondé sur des distinctions aux étudiants inuits, des Premières Nations et de la Nation métisse qui sont inscrits à un programme d’études postsecondaires;

  • 270 millions de dollars pour compléter le Programme d’aide au revenu dans les réserves afin de répondre à la demande accrue, ce qui aidera les personnes et les familles à couvrir leurs frais de subsistance essentiels;

  • 44,8 millions de dollars sur cinq ans pour la construction de 12 nouveaux refuges visant à protéger et à soutenir les femmes et les filles autochtones qui sont victimes de violence et qui tentent d’y échapper. En outre, le gouvernement octroiera 40,8 millions de dollars pour couvrir les frais opérationnels de ces nouveaux refuges pendant les cinq premières années, et, par la suite, 10,2 millions de dollars par année. À compter de cette année, un million de dollars par année seront également alloués pour soutenir la mobilisation des dirigeants et des fournisseurs de services métis en vue de la mise en place de refuges et de projets communautaires de prévention de la violence pour les femmes et les filles métisses, ainsi que pour les personnes LGBTQ et les personnes bispirituelles.

  • 117 millions de dollars de nouveaux fonds pour aider les entreprises autochtones exploitées par la communauté et un nouveau financement 16 millions de dollars pour soutenir le tourisme autochtone à traverser la pandémie et à se rétablir.

Liens connexes

Personnes-ressources

Pour obtenir plus de renseignements, les médias peuvent communiquer avec :

Vanessa Adams
Conseillère principale en communications et attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Miller
Ministre des Services aux Autochtones
343-543-7645

Relations avec les médias
Services aux Autochtones Canada
819-953-1160
SAC.media.ISC@canada.ca

Restez branchés

Joignez-vous à la conversation pour en savoir davantage sur les Autochtones au Canada :

Twitter : @GCAutochtones
Facebook : @GCAutochtones
Instagram : @gcautochtones

Facebook : @GCAutochtonesEnSante

Twitter : @Min_ServAutoch
    
Vous pouvez vous abonner pour recevoir nos communiqués et nos discours par fils RSS. Pour obtenir plus d’information ou pour vous abonner, visitez www.sac.gc.ca/filsrss.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :