Foire aux questions sur Services partagés Canada et la COVID-19

Services partagés Canada (SPC) joue un rôle essentiel : il soutient les ministères et organismes gouvernementaux qui assurent la prestation de services critiques à la population canadienne.

Dans le cadre de l’actuelle pandémie de coronavirus (COVID-19), SPC collabore avec les ministères et organismes gouvernementaux pour s’assurer que l'on continue de répondre aux besoins en infrastructure de technologie de l’information (TI) et en télécommunications fiables et sécurisées de l’ensemble du gouvernement du Canada.

La présente foire aux questions constitue une source d’information générale et donne un aperçu de la façon dont SPC appuie le travail des fonctionnaires fédéraux dans l’ensemble du Canada qui offrent des services à la population canadienne quand ils en ont le plus besoin.

Quel est notre rôle pour aider les Canadiens à traverser cette pandémie?

Nous sommes chargés de fournir une infrastructure de TI et des télécommunications fiables et sécurisées (y compris la technologie pour les services de courriels et le milieu de travail, les télécommunications, les services de centres de données ainsi que la sécurité de la TI et la cybersécurité) aux organisations du gouvernement du Canada qui fournissent des services critiques directement à la population canadienne.

En situation d’urgence, les services de SPC sont critiques pour assurer la continuité des services offerts à la population canadienne. Compte tenu des menaces sans précédent que présente la COVID-19, SPC prend des mesures pour soutenir les services critiques d’autres ministères et organismes en plus des activités générales de préparation.

Comment travaillons-nous avec d’autres ministères et organismes gouvernementaux pendant cette pandémie?

Nous travaillons en étroite collaboration avec le chef de file du gouvernement du Canada – le ministère de la Sécurité publique dans le cadre du Plan fédéral d’intervention d’urgence (PFIU) – et d’autres partenaires fédéraux.

Pendant les situations d’urgence, SPC joue un rôle important en s’assurant que les services critiques à la population canadienne restent opérationnels.

En outre, plusieurs des ministères clients de SPC sont des premiers intervenants ou des organismes chefs de file ayant un rôle principal à jouer lorsqu’un événement perturbateur survient. Le soutien de SPC à leurs efforts est impératif.

Qu'avons-nous fait jusqu'à présent?

Nous avons mis sur pied une équipe d’opérations d’urgence ministérielle pour coordonner le plan d’intervention d’urgence du Ministère en cas de pandémie.

Parmi les mesures clés que SPC a prises à ce jour, notons les suivantes :

  • effectuer des travaux pour augmenter les capacités d’accès à distance et de réseaux afin d’offrir aux fonctionnaires la possibilité d’accéder aux réseaux et aux systèmes à distance alors qu’ils sont en télétravail;
  • plus de 60 000 employés du #GC ont maintenant accès à un nouvel outil de collaboration d'O365 de Microsoft pour faciliter le travail à distance non classifié;
  • fournir des milliers d’appareils (ordinateurs portatifs, tablettes et téléphones) pour répondre aux besoins urgents et soutenir les services critiques du gouvernement du Canada;
  • soutenir les services critiques en accordant la priorité aux demandes de services critiques, en particulier celles qui sont liées à la COVID-19;
  • travailler en étroite collaboration avec la communauté des dirigeants principaux de l’information du gouvernement fédéral et mettre en œuvre des mesures visant à reporter les changements non essentiels à l’infrastructure de TI pour assurer la prestation continue de services aux Canadiens;
  • veiller à ce que les services et les outils critiques continuent d’être fournis au personnel de première ligne de tous les ministères et organismes pendant cette période;
  • travailler avec Emploi et Développement social Canada et l’Agence du revenu du Canada pour offrir l’infrastructure qui soutiendra l’administration des nouvelles prestations critiques et bonifiées du gouvernement fédéral à l’intention de la population canadienne.
Que considère-t-on comme un service ou une application critique?

Nous avons travaillé avec les ministères et organismes pour déterminer leurs applications et leurs services opérationnels critiques. Ces applications et ces services critiques à la mission sont classés par ordre de priorité, et SPC s’en occupe en conséquence. Voici quelques exemples des applications et des technologies auxquelles les Canadiennes et les Canadiens se fient pendant cette période difficile : les systèmes de l’Agence du revenu du Canada, l’assurance-emploi et la Sécurité de la vieillesse.

Combien de fonctionnaires peuvent travailler à distance sur le RPV?

Nous avons réalisé d’importants progrès sur le plan de l’augmentation de la capacité de ses réseaux privés virtuels (RPV) et continue de travailler avec fournisseurs du secteur privé pour être davantage en mesure d’appuyer le télétravail.

Bien que la capacité du réseau ait été accrue, les ministères et organismes gouvernementaux prennent des mesures pour limiter l’utilisation non critique du réseau et pour réduire les activités non critiques. SPC surveille la situation en temps réel et apportera des ajustements nécessaires de façon continue. Les ministères et organismes ont la responsabilité de déterminer leurs activités critiques à la satisfaction de leurs objectifs opérationnels.

À titre d’exemple, SPC pourra, si les ministères et organismes en font la demande, appliquer une déconnexion automatique des connexions RPV inactives ainsi que des contrôles pour limiter la diffusion vidéo en continu.

Quel est notre plan pour fournir une capacité réseau supplémentaire?

Le plan de SPC comprend :

On suit notre plan pour répondre à cette demande sans précédent. Par conséquent, le Ministère :

  • offre une infrastructure de TI accrue pour répondre au besoin d’un grand nombre de télétravailleurs;
  • priorise le trafic essentiel sur le réseau de SPC et travaille avec les DPI des ministères partenaires pour les aider à établir l’ordre de priorité de leurs utilisateurs;
  • élabore une série de pratiques exemplaires pour la gestion et les employés afin d’améliorer l’expérience des employés du gouvernement du Canada qui se connectent à distance;
  • utilise la suite logicielle Office 365 de Microsoft pour mettre en place un système temporaire fondé sur le nuage permettant aux employés du gouvernement du Canada de collaborer à la réalisation de travaux non classifiés et réduisant ainsi la pression exercée sur le réseau actuel du gouvernement du Canada;
  • collabore de manière continue avec les fournisseurs du secteur privé pour :
    • trouver d’autres options de communication, comme M365 et BBM;
    • accroître la capacité pour répondre à la demande croissante;
    • accélérer l’acquisition et la livraison d’équipement.
  • déploie des appareils utilisant la technologie LTE, y compris des tablettes, à certains utilisateurs (cadres, équipes de communication, etc.) qui ont besoin d’avoir accès au courriel et à divers outils sur Internet;
  • met place des solutions de rechange pour la tenue de téléconférences.
Est-ce que la pandémie de COVID-19 nuira à la prestation des services en ligne à la population canadienne?

Nous travaillons avec les ministères et organismes pour assurer le maintien de tous les services critiques au public.

Qu'avons-nous mis en place pour prévenir les défaillances des systèmes critiques à la mission?

Nous avons un programme de gestion des urgences qui sert à atténuer les risques et à intervenir en cas d’urgence pour appuyer les ministères et organismes du gouvernement du Canada, ainsi que pour protéger les biens de SPC. Certains services fournis par les organisations du gouvernement du Canada pourraient nécessiter un soutien accru de la part de SPC pendant la pandémie.

Une fenêtre de sensibilisation accrue a été mise en place pour garantir que les équipes techniques seront en mesure d’intervenir rapidement en cas d’incident qui pourrait nuire aux services critiques.

Modifions-nous toujour son infrastructure?

Travailler avec le Bureau du dirigeant principal de l’Information (Bureau du DPI) du Secrétariat du Conseil du Trésor et les ministères et organismes gouvernementaux. Le gouvernement du Canada a imposé des limites aux changements à la TI. En limitant ces changements, SPC est en mesure de concentrer ses efforts sur le soutien des services critiques et sur diverses autres activités de préparation aux situations d’urgence du GC. Ces activités comprennent les suivantes :

  • surveillance accrue (appelée fenêtre de sensibilisation accrue) des applications et des services critiques qui ont une incidence sur les interventions de base de SPC en réaction à la pandémie;
  • restrictions relatives aux changements appliqués aux services du réseau d’entreprise (comme Internet, ADP/RPV, courriel, Gestion des appareils mobiles d’entreprise [GAME], connexion de base du RE et services de conférence) et les installations des centres de données;
  • avec l’appui du Bureau du DPI, report de tous les changements non essentiels des ministères clients, tant aux applications qu’à l’infrastructure connexe;
  • surveillance accrue des changements pour tous les ministères et organismes. Les critères d’approbation de SPC visent les priorités du gouvernement (par exemple, déclarations de revenus, versements d’assurance-emploi, publication du budget, recensement et sécurité des frontières), les efforts de préparation et les interventions opérationnelles liés à la COVID-19, l’installation de correctifs de sécurité critiques et le lancement ou la mise à niveau d’applications essentielles à la prestation des services critiques pour la mission du gouvernement.
Quelles sont quelques-unes des pratiques exemplaires en matière d’utilisation de la bande passante par les employés?

Nous avons diffusé des pratiques exemplaires pour assurer le maintien de tous les services critiques. Voici quelques-unes des pratiques recommandées  :

  • utilisez seulement les applications nécessaires à votre travail;
  • limitez votre utilisation d’Internet aux tâches essentielles et n’utilisez les médias sociaux que si c’est nécessaire;
  • travaillez hors ligne le plus possible;
  • évitez les transferts de données importants et utilisez des appareils sur le réseau mobile pour réduire la pression sur le RPV;
  • envisagez d’adopter un horaire décalé pour distribuer la demande sur l’infrastructure.
De quelle façon soutenons-nous les employés de la fonction publique ayant un handicap, des blessures et des exigences ergonomiques dans leur milieu de travail pendant la pandémie?

Le Programme d’accessibilité, d’adaptation et de technologie informatique adaptée (AATIA) continue d’offrir des services aux employés du gouvernement du Canada pendant les situations d’urgence, y compris la COVID-19.

Le mandat de l’AATIA consiste à soutenir les employés ayant un handicap, des blessures et des exigences ergonomiques dans leur milieu de travail en leur fournissant un accès aux systèmes, aux programmes, aux ordinateurs et aux ressources informatiques. Le programme d’AATIA accorde aussi des prêts d’équipement et de logiciels adaptés aux employés ou leur permet d’en faire l’essai, et fournit un accès rapide à des solutions adaptées spécialisées aux employés embauchés à court terme. L’équipement spécialisé peut être expédié directement au lieu de travail de l’employé.

Pendant cette période difficile engendrée par la COVID-19 où de nombreux fonctionnaires travaillent à distance, l’équipe du programme de l’AATIA continue d’offrir des solutions de travail et des technologies adaptées par audioconférence et vidéoconférence. Il est possible de contacter l’équipe du programme de l’AATIA par courriel à l’adresse aaact-aatia@ssc-spc.gc.ca ou par téléphone au 819-994-4835 ou 819-994-3692 (ATS).

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :