Le gouvernement engage le nouveau président-directeur général du Bureau de la traduction

Communiqué de presse

Le 9 mai 2017 - Gatineau (Québec) - Services publics et Approvisionnement Canada 

Le governement s’est engagé à renouveler le Bureau de la traduction et à en faire un centre d’excellence prêt à innover, à adopter des pratiques de pointe et à recruter les meilleurs employés. 

Aujourd’hui, Services publics et Approvisionnement Canada (SPAC) a annoncé que Stéphan Déry a été nommé président-directeur général (PDG) du Bureau de la traduction. M. Déry entrera en fonction le 23 mai prochain. Il sera appelé à tracer, pour le Bureau de la traduction, une nouvelle voie axée sur la prestation de services spécialisés de grande qualité. Sous la direction de son nouveau PDG, le Bureau de la traduction continuera de jouer un rôle déterminant pour répondre aux besoins linguistiques du Parlement et du gouvernement fédéral. 

Le processus d’embauche du nouveau PDG était ouvert au public afin d’attirer les candidatures les plus diversifiées possible. Le comité de sélection comptait deux membres de l’extérieur de SPAC qui étaient chargés de faire valoir les facteurs linguistiques et culturels à considérer. Ces personnes étaient un haut fonctionnaire de Patrimoine canadien et un représentant du milieu linguistique et universitaire. 

En février 2017, l’honorable Judy Foote, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, a comparu devant le Comité permanent des langues officielles. Elle a alors exposé un plan sur l’investissement dans le Bureau de la traduction, qui prévoyait notamment le développement de la capacité du Bureau par l’embauche d’étudiants, ainsi que l’embauche d’un dirigeant principal de la qualité chargé de voir à ce que les services linguistiques du Bureau soit de la plus grande qualité possible.

Citations

« Je me réjouis de l’arrivée de Stéphan Déry à titre de président-directeur général du Bureau de la traduction. M. Déry dirigera le renouvellement du Bureau de la traduction et veillera à ce que celui-ci puisse s’acquitter de son mandat important. Il saura faire profiter de sa vaste expérience et de son solide leadership à cette organisation d’une importance vitale. Sa capacité d’établir des alliances stratégiques et des partenariats avec divers intervenants positionnera favorablement le Bureau de la traduction pour assurer sa viabilité à long terme. » 

Marie Lemay, ing., P.Eng.
Sous-ministre, Services publics et Approvisionnement Canada

Faits en bref

  • Le Bureau de la traduction gère 80 % des besoins en service de traduction du gouvernement fédéral.

  • D’une envergure nationale, le Bureau de la traduction compte 1 300 employés répartis un peu partout au pays.

  • Le Bureau de la traduction prévoit embaucher 50 étudiants en traduction par année pour les cinq prochaines années, à compter de l’année financière 2017 à 2018.

  • Le Bureau de la traduction offre, au Parlement, aux tribunaux, aux ministères et organismes fédéraux, des produits et des services de traduction, d’interprétation et de terminologie dans les deux langues officielles et dans plus d’une centaine de langues autochtones et étrangères.

  • Le Bureau de la traduction, qui a été fondé en 1934, aide le gouvernement du Canada à servir les Canadiens et à communiquer avec eux dans la langue officielle de leur choix.

  • En 1995, le Bureau de la traduction est devenu un organisme de service spécial relevant de SPAC.

Liens connexes

Personnes-ressources

Annie Trépanier
Cabinet de l’honorable Judy M. Foote
819-997-5421 

Relations avec les médias
Services publics et Approvisionnement Canada
819-420-5501
media@tpsgc-pwgsc.gc.ca 

Suivez-nous sur Twitter

Suivez-nous sur Facebook

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :