Le gouvernement du Canada franchit une nouvelle étape dans la construction d’un navire hauturier de science océanographique pour la Garde côtière canadienne

Communiqué de presse

Le 18 février 2021 - Gatineau (Québec) - Services publics et Approvisionnement Canada

Dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale (SNCN), le gouvernement du Canada a pris l’engagement de fournir aux membres de la Garde côtière canadienne les navires modernes dont ils ont besoin pour effectuer de manière efficace et sécuritaire leur travail important au service de la population canadienne, tout en entraînant des retombées économiques importantes dans les régions du pays.  

Aujourd’hui, l’honorable Anita Anand, ministre des Services publics et de l’Approvisionnement, et l’honorable Bernadette Jordan, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne, ont annoncé que le gouvernement du Canada a attribué un contrat de 453,8 millions de dollars (taxes comprises) à Vancouver Shipyards de Seaspan pour permettre à l’entreprise de faire passer le projet de navire hauturier de science océanographique (NHSO) de l’étape de la conception à celle de la construction à plein régime.  

La construction du NHSO commencera au printemps 2021, et la livraison devrait avoir lieu en 2024.

Le NHSO remplacera le NGCC Hudson, le plus ancien et le plus grand navire scientifique de la Garde côtière canadienne. Le navire pourra effectuer de multiples tâches, notamment des missions d’études océanographiques, géologiques et hydrographiques. Ces travaux aideront le Canada à mieux comprendre les océans et les effets des changements climatiques.

Le gouvernement du Canada continue de s’engager fermement à mettre en œuvre la SNCN et à générer des retombées importantes pour les chantiers navals et les fournisseurs canadiens partout au pays. Ce contrat devrait permettre de créer ou de préserver plus de 700 emplois chaque année. 

Citations

« Aujourd’hui, nous célébrons une autre étape importante dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale. Le navire hauturier de science océanographique aidera les scientifiques du gouvernement du Canada à mener des travaux de recherche essentiels qui contribueront à la bonne gestion des ressources océaniques du pays. C’est un honneur pour nous d’aider à fournir des navires modernes, sûrs et efficaces aux membres de la Garde côtière canadienne, tout en créant des emplois, en générant d’importantes retombées économiques et en faisant croître l’industrie maritime partout au Canada. »

L’honorable Anita Anand
Ministre des Services publics et de l’Approvisionnement

« L'annonce d'aujourd'hui démontre pourquoi la Stratégie nationale de construction navale est un investissement si important pour ce pays. Grâce à ce contrat, 700 personnes au Canada bénéficieront d'emplois significatifs dans la construction d'un navire, qui renforcera notre capacité d’intervention environnementale et de recherche océanographique. Nous mettons la population canadienne au travail, tout en équipant le personnel de notre Garde côtière d'un navire océanographique hauturier moderne et à la pointe de la technologie, qui lui permettra de continuer à servir fièrement la population canadienne dans son ensemble. »

L’honorable Bernadette Jordan
Ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne 

« Il y a des avantages évidents à construire ce navire au Canada pour la Garde côtière canadienne. Ce contrat se traduira par des emplois pour les travailleurs du chantier naval, des débouchés pour les fournisseurs et des investissements dans l’économie canadienne. Le contrat signifiera également une industrie maritime plus forte au Canada, une industrie qui générera des retombées pour les années à venir. »

L’honorable François-Philippe Champagne
Ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

« Dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale, Seaspan Shipyards commencera bientôt à construire ce nouveau navire hauturier de science océanographique ici même à North Vancouver. Ce projet, qui est rendu possible grâce à un important investissement du gouvernement fédéral, créera de bons emplois ici sur la rive nord et, une fois terminé, contribuera à préserver la santé et la propreté de nos océans pour les générations futures. »

L’honorable Jonathan Wilkinson
Ministre de l’Environnement et du Changement climatique et député de North Vancouver

« Peu après la livraison de la première flotte complète de nouveaux navires de science halieutique, ce contrat de construction pour le navire hauturier de science océanographique marque le passage crucial de l’étape de la conception du navire à celle de la construction à plein régime. Nous sommes impatients de passer officiellement de l’ingénierie au chantier et d’entreprendre concrètement les travaux dans un avenir très proche. Nous ne nous lassons jamais de voir le rouge et blanc emblématique d’un navire de la Garde côtière canadienne prendre forme dans notre chantier. »

Mark Lamarre
Chef de la direction, Seaspan Shipyards 

Faits en bref

  • Dans le cadre de la SNCN, Vancouver Shipyards de Seaspan construit le navire hauturier de science océanographique et jusqu’à 16 navires polyvalents pour la Garde côtière canadienne, ainsi que deux navires de soutien interarmées pour la Marine royale canadienne. 

  • Vancouver Shipyards de Seaspan a récemment livré le troisième et dernier des trois navires hauturiers de science halieutique à la Garde côtière canadienne, marquant ainsi la fin du projet de construction et de livraison de la première classe de grands navires dans le cadre de la SNCN.

  • Le nouveau NHSO moderne sera en mesure de répondre aux exigences de la recherche océanographique et scientifique canadienne durant les 30 prochaines années. 

  • Le nouveau NHSO remplacera le NGCC Hudson, en tant que principal navire océanographique de la Garde côtière canadienne sur la côte est du Canada. Le NGCC Hudson devrait avoir atteint la fin de sa durée de vie utile en 2024, date à laquelle le navire aura environ 60 ans et sera mis hors service. 

  • En date de la fin décembre 2020, les contrats que le gouvernement du Canada avait attribués à l’échelle du pays, dans le cadre de la SNCN, totalisaient environ 17,34 milliards de dollars. Environ 32,58 % de cette valeur (soit environ 5,65 milliards de dollars) correspond aux contrats attribués à des entreprises de l’ouest du Canada, entre autres des petites et moyennes entreprises qui comptent moins de 250 employés à temps plein.

  • La Politique des retombées industrielles et régionales (RIR) s’appliquera à cet approvisionnement. La Politique des RIR s’applique aux contrats attribués dans le cadre de la SNCN, exigeant des entrepreneurs qu’ils investissent 100 % de la valeur de leur contrat dans l’économie canadienne.

  • De plus, la proposition de valeur de la SNCN oblige Vancouver Shipyards de Seaspan à investir dans le soutien de l’industrie maritime canadienne l’équivalent de 0,5 % de la valeur des contrats qu’il obtient dans le cadre de la Stratégie. Les investissements doivent être orientés vers les trois priorités suivantes : le développement des ressources humaines, les investissements technologiques et le développement industriel.

Liens connexes

Personnes-ressources

Cecely Roy
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Anita Anand
343-549-7293
cecely.roy@canada.ca

Relations avec les médias
Services publics et Approvisionnement Canada
819-420-5501
media@tpsgc-pwgsc.gc.ca
 

Suivez-nous sur Twitter

Suivez-nous sur Facebook

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :