Histoire du Programme d'arts des Forces canadiennes

Le Programme d’arts des Forces canadiennes (PAFC) est le programme d’art militaire le plus récent des Forces armées canadiennes. La tradition a commencé en 1916.

war artist at work

La production d’art de guerre canadien a officiellement débuté avec la création du Fonds de souvenirs de guerre canadiens. Celui-ci a permis de commander et d’exposer plus de 800 tableaux, sculptures et estampes créés par des artistes servant au sein des forces armées. Le Fonds a organisé des expositions de ses œuvres en 1919 à :

  • Londres
  • Toronto
  • Montréal
  • New York

Ces œuvres se trouvent maintenant aux endroits suivants :

  • le Sénat
  • le Musée canadien de la guerre
  • le Musée des beaux-arts du Canada

Le Fonds a existé jusqu’à la fin de la Grande Guerre (Première Guerre mondiale).

La Seconde Guerre mondiale a offert une autre occasion de consigner officiellement au moyen d’œuvres d’art les actions des militaires au service du Canada. Le programme baptisé Collection d’œuvres commémoratives de la guerre a débuté en 1942. H.O. McCurry, directeur de ce qui s’appelait alors la Galerie nationale du Canada, est devenu président du Comité des artistes de guerre canadiens, à Ottawa. Vincent Massey, haut commissaire du Canada à Londres, a pris la direction du War Artists Overseas Control Committee, en Grande-Bretagne.

Le programme a duré jusqu’à la fin de la guerre.

De 1968 à 1995, le Programme d’aide des Forces canadiennes aux artistes civils (PAFCAC) a restauré l’héritage laissé par les deux programmes antérieurs. R.F. Wodehouse, conservateur d’art de guerre au Musée des beaux-arts du Canada, a lancé le PAFCAC. Son but consistait à veiller à ce que l’histoire militaire du Canada soit représentée sur le plan artistique après la Seconde Guerre mondiale.

Le PAFCAC a conservé le même objectif que les programmes d’art de guerre précédents. Ce qui était différent, c’est qu’il invitait des artistes civils à travailler aux côtés de soldats canadiens, dans le cadre d’opérations menées tant au pays qu’à l’étranger.

Malheureusement, le PAFCAC a cessé d’être financé en 1995.

En 2001, nous avons lancé le Programme d’arts des Forces canadiennes (PAFC). Le chef d’état-major de la défense, le général Maurice Baril, en a officiellement annoncé la création le 6 juin.

Les trois premiers ensembles d’œuvres ont été produits à titre de projet pilote en 2002. Les artistes se sont joints à l’Op APOLLO, en Afghanistan, au Camp Mirage, à Dubaï, et à la Marine, dans la mer d’Arabie, et ils ont produit des œuvres d’art qui ont été officiellement dévoilées le jeudi 13 novembre 2003, au Quartier général de la Défense nationale, à Ottawa, par les personnes suivantes :

  • le général R.R. Henault, chef d’état-major de la défense (CEMD)
  • M. Serge Bernier, Ph. D., directeur – Histoire et patrimoine (DHP)
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :