Adaptation et résilience climatique

Renforcer nos collectivités afin qu’elles puissent s’épanouir face à l’évolution du climat

Passer à l’action

Le gouvernement du Canada collaborera avec les provinces et les territoires pour atteindre les objectifs suivants :

  • contribuer à traduire en mesures concrètes les données scientifiques et les connaissances traditionnelles en établissant un centre canadien de services climatologiques et en renforçant la capacité régionale et l’expertise en matière d’adaptation;
  • investir dans les infrastructures résistantes au climat et intégrer la résilience au climat dans les codes et les normes du bâtiment;
  • investir dans la protection de la santé et du bien-être, pour favoriser notamment la santé des collectivités autochtones;
  • venir en aide aux régions vulnérables en investissant dans les infrastructures, en renforçant les capacités dans le Nord, en favorisant la surveillance communautaire et en faisant progresser la recherche, la surveillance et les données relatives aux régions côtières;
  • travailler à réduire les dangers et à atténuer les catastrophes en investissant dans les infrastructures et en faisant de plus grands efforts de protection contre les effets néfastes des inondations;
  • travailler de concert avec les peuples autochtones, notamment par le biais d’initiatives communautaires, pour renforcer la capacité des mesures d’adaptation et remédier aux risques particuliers auxquels ils font face en raison des changements climatiques.

Les conséquences des changements climatiques se font déjà sentir au Canada. Des températures à la hausse à l’érosion des côtes, en passant par les graves sécheresses, les inondations et les incendies de forêt, les changements climatiques présentent des risques importants pour notre santé, notre bien-être, notre économie, nos collectivités, et notre environnement.

C’est pour cette raison que nous prenons des mesures visant l’adaptation et le renforcement de nos collectivités. Afin de préserver notre santé et notre bien-être, de même que la prospérité des générations à venir, nous devons nous préparer à faire face aux effets des changements climatiques. Le gouvernement du Canada travaille avec les provinces et les territoires par l’entremise du cadre pancanadien pour assurer notre réussite. Nous forgerons également un engagement ferme et significatif avec les peuples autochtones. Nous tiendrons compte des circonstances et de la situation uniques des peuples autochtones de même que celle des collectivités éloignées, vulnérables et du Nord.

La science, l’information et la collaboration joueront un rôle primordial dans nos plans d’adaptation. Le gouvernement du Canada travaillera de concert avec les provinces et les territoires pour mettre sur pied un centre canadien de services climatologiques grâce auquel l’information sur les conséquences des changements climatiques sera plus facilement accessible par les Canadiens et permettra de mettre en œuvre des stratégies éclairées.

Nous devons également renforcer nos infrastructures. De concert avec les provinces et les territoires, nous élaborerons des codes du bâtiment qui permettront d’augmenter la résilience de nos bâtiments et investirons dans des infrastructures qui protègent les Canadiens des catastrophes climatiques. Par ailleurs, les infrastructures naturelles peuvent aider à atténuer les conséquences des changements climatiques. Par exemple, les terres humides peuvent protéger les collectivités contre les inondations, les arbres peuvent avoir pour effet de refroidir l’air des villes pendant les périodes de canicule, et les côtes naturelles peuvent protéger contre la hausse du niveau de la mer.

Sur une période de 11 ans, le gouvernement a promis d’investir la somme de 21,9 milliards de dollars dans des infrastructures vertes, ce qui comprend un soutien financier pour l’adaptation aux changements climatiques et le renforcement de la résilience des collectivités, de même que pour la réduction des émissions.

Par ailleurs, l’Organisation mondiale de la Santé a déclaré que les changements climatiques constituent la plus grande menace à la santé du XXIe siècle. Notre gouvernement prendra des mesures pour contrer les effets négatifs des changements climatiques sur les Canadiens, notamment en ce qui a trait aux maladies liées à la chaleur et aux maladies infectieuses, comme la maladie de Lyme. De plus, le gouvernement du Canada viendra en aide aux collectivités autochtones afin de protéger leur santé publique contre les conséquences des changements climatiques.

Certaines régions du Canada sont particulièrement vulnérables aux conséquences des changements climatiques. C’est notamment le cas pour le Nord et les côtes du pays. Nous travaillerons en collaboration avec les peuples autochtones et les gouvernements des territoires pour accroître la résilience des régions nordiques, en partie grâce à l’élaboration d’une stratégie d’adaptation pour le Nord. Nous travaillons de concert avec les provinces et les territoires, pour déterminer les vulnérabilités côtières et maritimes, et améliorer les prévisions océaniques afin de prendre de meilleures décisions en ce qui a trait à nos pêches, océans et infrastructures côtières compte tenu des changements climatiques.

Les peuples autochtones peuvent être touchés de manière disproportionnelle par les catastrophes naturelles. Par conséquent, le gouvernement fédéral, en partenariat avec les provinces et les territoires, prêtera main-forte aux collectivités autochtones afin de contrer les conséquences des changements climatiques, ce qui comprend les conséquences graves et répétées des inondations, des incendies de forêt et des fermetures de routes pendant l’hiver.

Nous savons que la planète se réchauffe et nous savons que les conséquences sont réelles. Le Canada travaille à améliorer ses mesures d’intervention à ces conséquences et protéger ses collectivités.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :