Exploitation forestière, agriculture et déchets

Des solutions innovantes pour réduire les émissions

Passer à l’action

Le gouvernement du Canada collaborera avec les provinces et les territoires pour atteindre les objectifs suivants :

  • protéger et valoriser les milieux forestiers, humides et agricoles puisqu’ils sont des puits de carbone;
  • favoriser une utilisation accrue des produits de bois dans les constructions;
  • cibler les occasions de produire des carburants renouvelables et des bioproduits;
  • préconiser des pratiques de gestion forestière et agricole qui contribuent à réduire les émissions.

Les sols riches et les vastes forêts du Canada ont fourni la nourriture et les matières nécessaires pour aider nos collectivités à prospérer pendant des générations. Il est essentiel de maintenir ces ressources et de les utiliser de façon durable.

Nos collectivités et nos villes génèrent en outre beaucoup de déchets que nous devons aussi gérer de manière durable.

Les émissions de gaz à effet de serre émanant des industries de l’exploitation forestière et de l’agriculture, ainsi que des déchets municipaux, représentent globalement quelque 13 % du total des émissions du Canada.

Notre pays doit continuer d’améliorer la gestion de ses déchets. Les décharges publiques produisent du méthane qu’il est possible de capturer et d’utiliser comme combustible. Les déchets agricoles peuvent aussi être réutilisés comme combustible. Ces mesures, et d’autres, encore offrent une occasion de créer de nouveaux emplois et de réduire les émissions.

Les sols agricoles et les forêts absorbent et stockent le carbone. L’amélioration de ces « puits de carbone » est essentielle pour aider à atteindre nos objectifs en matière de lutte contre les changements climatiques, en particulier à long terme.

Le cadre pancanadien favorisera la réduction des émissions dans ces secteurs et améliorera le stockage du carbone de plusieurs façons.

En collaborant avec les provinces, les territoires et les propriétaires, le gouvernement du Canada appuiera les mesures prises pour augmenter le stockage du carbone dans ses forêts, ses terres humides et ses sols agricoles. Un moyen d’y parvenir consiste à remettre en état les forêts touchées par des perturbations naturelles, comme les infestations d’insectes ou les incendies de forêt.

Le gouvernement du Canada appuiera une plus grande utilisation du bois dans la construction de ses bâtiments. La construction en bois offre des possibilités de stockage du carbone à long terme tout en permettant de créer des bâtiments modernes, magnifiques et durables. Ces mesures appuieront l’industrie forestière dynamique du Canada qui, avec le temps, a non seulement mis au point des méthodes d’exploitation forestière plus efficientes et plus durables, mais a aussi créé des produits nouveaux et innovateurs.

Nous collaborerons aussi avec les provinces et les territoires pour améliorer le stockage du carbone dans les terres agricoles et réduire les émissions produites par ce secteur. Pour y parvenir, nous encouragerons des pratiques de gestion durable des terres, comme la culture sans labour.

Le gouvernement du Canada favorisera également l’utilisation de la biomasse qui provient des secteurs forestier et agricole ou des sites d’enfouissement afin de créer des sources d’énergie durable comme le gaz naturel renouvelable ou les biocarburants avancés. D’autres bioproduits comme les bioplastiques et les biocomposites pourront aussi voir le jour, ce qui permettrait l’émergence de nouvelles perspectives économiques pour les Canadiens. Les biocarburants aident déjà à alimenter certains véhicules qui circulent sur nos routes.

C’est ce genre d’innovation — la réutilisation de produits et la création d’industries jamais imaginées — qui aidera le Canada à prospérer au cours du siècle de la croissance propre.

Enfin, les gouvernements travailleront de concert pour favoriser l’innovation dans les secteurs de l’exploitation forestière et de l’agriculture. Les terres forestières et agricoles peuvent être gérées de manière à favoriser la réduction des émissions et à rehausser les possibilités de stockage du carbone. La mise au point et l’adoption de nouvelles technologies propres prometteuses peuvent également aider à réduire les émissions dans ces secteurs.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :