Technologie propre, innovation et emplois

Bâtir des technologies innovantes en vue du siècle de la croissance propre

Passer à l’action

Le gouvernement du Canada collaborera avec les provinces et les territoires pour atteindre les objectifs suivants :

  • soutenir la recherche et la mise au point de technologies dans des secteurs qui ont le potentiel de réduire grandement les émissions;
  • aider les entreprises à commercialiser leurs produits et à prendre de l’essor au moyen de l’acquisition de compétences et de leadership, du soutien de technologies qui permettent d’accroître la compétitivité et d’améliorer le bilan environnemental, et de la facilitation de l’accès aux marchés internationaux;
  • donner l’exemple par l’acquisition de technologies propres pour les activités du gouvernement;
  • soutenir les peuples autochtones et les communautés nordiques et éloignées pour qu’ils puissent adopter des technologies propres et les adapter à leurs besoins;
  • collaborer avec les provinces et les territoires pour coordonner les investissements et établir une stratégie de collecte de données sur les technologies propres.

Le monde commence à évoluer vers des façons plus propres de faire les choses : exploiter les industries avec moins d’énergie, produire plus d’énergie éolienne solaire, réduire les déchets. Il reste encore beaucoup de chemin à faire, mais cette transformation stimule l’innovation et crée des débouchés en vue d’un siècle de la croissance propre.

Considérons l’énergie propre. En 2015, plus de 250 milliards de dollars ont été investis à l’échelle mondiale dans la capacité de production d’énergie renouvelable, soit plus du double de la somme investie dans les nouvelles installations de production d’électricité au charbon et au gaz. Ce genre d’investissement incite les entreprises canadiennes à trouver de nouveaux moyens pour que la production d’énergie soit propre, comme en faisant l’extraction du dioxyde de carbone de l’air.

En investissant aujourd’hui dans les nouvelles technologies propres de demain, le Canada peut demeurer compétitif et, dans la foulée, créer des dizaines de milliers de bons emplois dans l’ensemble du pays.

Nous avons la possibilité de devenir un chef de file en matière de développement des technologies propres. En 2012, le marché mondial des technologies propres valait environ 5,8 billions de dollars, une valeur qui augmente de plus de 3 % par année. Les pays qui innovent détiendront un avantage concurrentiel.

Le gouvernement du Canada travaille avec les provinces et les territoires par l’entremise du cadre pancanadien en matière de croissance propre et d’innovation.

De la recherche et du développement à la démonstration des nouvelles technologies, en passant par l’adoption de technologies propres, les gouvernements travailleront de concert pour aider les Canadiens à faire la transition vers une économie à faibles émissions de carbone. Pour être un chef de file dans le secteur du développement des technologies propres, il sera nécessaire d’investir dès les premières étapes du développement des technologies, d’établir des partenariats internationaux et d’encourager des initiatives « thématiques » pour aider à générer de nouvelles idées innovantes et à créer des possibilités économiques.

Les entreprises canadiennes évoluant dans le secteur des technologies propres recevront du soutien. Elles auront accès aux capitaux nécessaires pour commercialiser leurs produits et services. En partenariat avec les provinces et les territoires, nos industries du secteur des ressources naturelles deviendront des acteurs importants de l’économie axée sur la croissance propre en concevant et en adoptant des technologies propres qui renforcent la compétitivité et la performance environnementale. Une approche d’ouverture permettra à ces entreprises d’avoir un accès intégral et efficace à l’éventail de programmes et de services gouvernementaux disponibles pour favoriser leur réussite commerciale.

Nous appuierons également l’adoption de technologies propres dans l’ensemble du Canada par diverses mesures, notamment dans le cadre des processus d’approvisionnement gouvernementaux et en travaillant avec les collectivités du Nord, les collectivités éloignées et les communautés autochtones.

Ces investissements enverront un message aux investisseurs selon lequel le Canada prend au sérieux son rôle de chef de file au cours du siècle de la croissance propre. Nous avons déjà dans notre pays des milliers d’entreprises qui offrent des produits et des services du secteur des technologies propres. Nos entreprises sont dirigées par des entrepreneurs innovateurs qui développent des technologies telles que les biocarburants de la prochaine génération, des batteries à technologie avancée pour les véhicules électriques, des matériaux légers, des nouvelles technologies pour le secteur minier et des procédés d’extraction des sables bitumineux plus propres, et bien d’autres mesures. En épaulant ces dirigeants, nous créerons des emplois et augmenterons les exportations de technologies propres vers le marché international.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :