COP23 Bonn : conférence annuelle de l’ONU sur les changements climatiques

La 23e conférence des Parties, communément appelée COP23, s’est déroulée à Bonn, en Allemagne, du 6 au 17 novembre 2017. Cet événement a offert au Canada l’occasion de mettre en évidence son leadership continu et les mesures qu’il a prises jusqu’à présent pour lutter contre les changements climatiques. La conférence a été présidée par les Fidji, à qui le Canada a versé un montant de 1,4 million de dollars pour les aider à assumer ce rôle de chef de file.

De concert avec nos partenaires des provinces et des territoires, les peuples et les organisations autochtones, les chefs d’entreprises et les groupes environnementaux, nous avons maintenu la dynamique essentielle à l’appui de la lutte mondiale contre les changements climatiques et de la mise en œuvre de l’Accord de Paris.

Faits saillants de la COP23

Vidéos

Transcription

HON. CATHERINE MCKENNA (ministre de l'Environnement et du Changement climatique): Alors COP23 c'est fini pour moi. Je suis à la gare à Bonn pour partir, aller à la maison.

C’était une tellement bonne journée aujourd'hui. C’était notre alliance Powering Past Coal. On a eu un très bon événement. C’est une idée que j’ai eue avec la ministre du Royaume-uni d’avoir une alliance pour éliminer le charbon. C’est sûr qu’on doit faire ça pour la planète, pour l’Accord de Paris, mais aussi parce qu’il y a presque un million de personnes qui meurent chaque année à cause du charbon. Alors on a pensé on aurait quelques pays mais on a eu 25 partenaires. Je pense on a aussi Oregon, un autre pays qui ont joint quand l’événement se passait. Alors il y a beaucoup de momentum, une très bonne journée. Aussi je suis vraiment heureuse de voir je suis optimiste que l’action, le plan d’action sur les femmes va passer aussi, et aussi la plateforme pour les peuples autochtones.

Alors j’ai une tellement bonne équipe. On a travaillé très fort. Je suis heureuse d’aller à la maison voir mes enfants puis aussi dormir un petit peu. Bye.

Vidéos de la COP23

Photos

Galerie de photos de la COP23

Délégation canadienne à la COP23

L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Environnement et du Changement climatique du Canada, a dirigé la délégation canadienne lors du segment ministériel de la COP23. Elle a été accompagnée par l’ambassadeur du Canada en Allemagne et envoyé spécial auprès de l’Union européenne, Stéphane Dion. La négociatrice en chef du Canada en matière de changements climatiques, Catherine Stewart, a été à la tête de la délégation au cours de la première semaine.

En plus des négociateurs fédéraux et des experts en communications, la délégation canadienne était constituée de dirigeants autochtones, de représentants des provinces, des territoires et des municipalités, de jeunes, de chefs d’entreprises, d’organisations non gouvernementales de l’environnement, et de députés.

Priorités du Canada à la COP23

Le Canada a réalisé d’immenses progrès avec d’autres pays et des chefs de file du milieu des affaires et de la société civile lors de la COP23. Nous vous invitons à consulter le déroulement des activités et à jeter un coup d’œil à la galerie de photos de la COP23; vous pouvez également prendre connaissance des faits saillants de la conférence en visionnant les vidéos de la COP23.

Réunions avec les peuples autochtones

La ministre McKenna a rencontré les peuples autochtones pour discuter de la lutte contre les changements climatiques et des connaissances traditionnelles. Elle a également animé le groupe de discussion sur le Leadership autochtone dans l’action climatique au Canada. Les dirigeants autochtones canadiens ont fait connaître leurs expériences, leurs pratiques et leurs innovations, qui nous aident à mieux comprendre et à mieux gérer les effets des changements climatiques.

Le Canada a joué un rôle de chef de file dans l’adoption de la Plateforme pour les collectivités locales et les peuples autochtones, une initiative qui vise à accroître les connaissances, à faciliter le partage des pratiques exemplaires et des leçons tirées et à hausser la contribution des peuples autochtones dans le processus de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques.

Établissement de partenariats internationaux

La ministre McKenna a présidé l’Assemblée de haut niveau de la Coalition pour le climat et l’air pur visant à réduire les polluants de courte durée de vie ayant un effet sur le climat. Cette réunion était l’occasion de rassembler des pays dont l’objectif commun demeure de réduire certains polluants qui, en plus de contribuer aux changements climatiques, affectent la qualité de l’air de millions de personnes partout dans le monde.

Le Canada, le Mexique et l’Alliance climatique des États-Unis (une coalition bipartisane de 15 gouverneurs américains) ont convenu de renforcer leurs initiatives climatiques dans le cadre d’un nouveau Dialogue nord-américain sur le leadership en matière de climat. Le dialogue sera notamment axé sur le transport propre et les véhicules zéro émission; l’efficacité des véhicules; les technologies propres; l’appui à la production d’électricité propre et la diminution de la dépendance à l’électricité produite à partir du charbon; les initiatives de tarification du carbone et la réduction des polluants climatiques de courte durée de vie. Ces partenaires partageront leurs progrès dans l’atteinte de ces objectifs lors du Sommet mondial de l’action climatique de 2018, qui sera présidé par la Californie en septembre prochain.

Le Canada, la Chine et l’Union européenne se sont réunis dans le cadre de la COP23 pour renforcer leur engagement envers le maintien de la collaboration et du leadership dans le dossier des changements climatiques en vue de la COP24, y compris en organisant conjointement une deuxième réunion ministérielle sur la lutte contre les changements climatiques en 2018.

Le Canada et le Royaume-Uni ont lancé l’Alliance : Énergiser au-delà du charbon. Plus de 25 partenaires ont adhéré à l’Alliance, et par le fait même, se sont engagés à éliminer progressivement la production traditionnelle d’électricité à partir du charbon et ont reconnu les avantages de cette initiative pour l’environnement, l’économie et la santé humaine. Le nombre de partenaires continuera de croître à mesure que les gouvernements, les entreprises et les organisations feront front commun pour accélérer la croissance propre et la transition vers des économies à faibles émissions de carbone.

La ministre McKenna a également rencontré les dirigeants de divers pays d’Amérique latine [Chili, Mexique, Pérou, Colombie et Costa Rica], de la Californie et des provinces canadiennes afin de faire progresser les travaux relatifs à la tarification du carbone dans les Amériques.

Financement de l’action climatique

Le Canada a annoncé qu’il investira plus de 2 millions de dollars sur trois ans pour soutenir les mesures de lutte contre les changements climatiques de la Côte d’Ivoire et du Sénégal. Ce financement contribuera à l’élaboration de règlements et de normes de l’industrie qui permettront de réduire les émissions de méthane produites par les sites d’enfouissement.

Promotion de l’égalité entre les hommes et les femmes

Le Canada a joué un rôle de chef de file qui a mené à l’adoption du tout premier Plan d’action pour l’égalité des genres, qui vise à accroître la participation des femmes à tous les processus de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques. Ce plan vise également à appuyer l’élaboration et la mise en œuvre efficace de politiques climatiques soucieuses des genres par tous les ordres de gouvernement et à faire connaître ces politiques climatiques.

La ministre McKenna s’est également réunie avec Mary Robinson, présidente de la Fondation Mary Robinson pour la justice climatique et le premier ministre des Fidji, Frank Bainimarama, dans le cadre du Talanoa sur l’égalité entre hommes et femmes, une activité d’écoute et d’apprentissage. Des représentants d’organisations autochtones et de groupes de femmes ont fait connaître leurs expériences et leurs actions en matière de changements climatiques.

Création de possibilités pour les entreprises canadiennes

La ministre McKenna a animé une discussion de groupe entre les membres canadiens de la Coalition pour le leadership en matière de tarification du carbone, afin de souligner les possibilités pour les entreprises canadiennes de contribuer davantage aux discussions nationales et internationales sur la tarification du carbone et la compétitivité.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :