La mobilisation des partenaires pour des investissements supplémentaires en action climatique

Le financement de la lutte contre les changements climatiques du Canada va au-delà de son engagement à octroyer 2,65$ milliards.

Par l’intermédiaire de canaux et institutions publiques et privés, le Canada collabore avec des partenaires internationaux pour favoriser les investissements en action climatique.

En plus de ces partenaires, le Canada joue un rôle de premier plan en fournissant un financement climatique durable et à grande échelle visant à rendre les flux financiers compatibles avec les objectifs de l’Accord de Paris.

Le Canada travaille en étroite collaboration avec d'autres pays donateurs pour encourager des solutions innovantes et rentables aux défis du développement durable.

Mobiliser des capitaux privés pour l'action climatique

Les finances publiques à elles seules ne seront pas suffisantes pour atteindre le niveau d’investissement nécessaire pour lutter contre les changements climatiques. Le secteur privé joue un rôle clé dans la réalisation des investissements nécessaires à la création de communautés qui émettent de faibles émissions de carbone et sont résilientes face aux changements climatiques.

Le Canada a recours aux finances publiques et collabore avec des banques multilatérales de développement et des partenaires bilatéraux pour parer aux obstacles à l’investissement privé, tels que les risques financiers et techniques. En effectuant cela, il devient plus facile d’attirer et de mobiliser les investissements climatiques du secteur privé envers les pays en développement.

Le Canada se sert de prêts financiers à conditions privilégiées pour inciter le secteur privé à investir dans les pays en développement. Cela aide à mobiliser de nouvelles sources de financement destinées à des partenaires du secteur privé qui ont difficilement accès à du financement.

Pour ce faire, le Canada a établi des bureaux canadiens dans les banques multilatérales de développement. Ces bureaux sont conçus pour attirer les investissements privés, un phénomène dont il serait impossible de tirer parti en raison de l’existence d’obstacles à l’accès du marché.

Le financement climatique du Canada au-delà de l'engagement de $2,65G
icon1

Promouvoir la lutte contre les changements climatiques constitue une facette importante de l’approche d’aide au développement international du Canada. Les programmes de développement canadiens tiennent compte de la viabilité environnementale et des changements climatiques.

icon2

Les provinces et les territoires canadiens appuient une vaste gamme de projets de développement visant à lutter contre les changements climatiques, et jouent un rôle de plus en plus important dans la pérennisation et l’augmentation des flux financiers pour le climat.

icon3

Les banques multilatérales de développement (BMD) facilitent l’atteinte des objectifs de financement climatique et la transition vers le développement durable à faibles émissions. La plupart des BMD ont fait d’importantes annonces au sujet de l’augmentation du financement climatique, et d’une meilleure intégration des considérations climatiques dans leurs activités. Le Canada apporte un appui essentiel aux BMD, celles-ci supportant l’action climatique à l’échelle mondiale.

icon4

Les organismes de crédit à l’exportation contribuent à l’effort mondial de lutte contre les changements climatiques en stimulant les investissements dans des activités destinées à combattre ces changements à l’échelle planétaire. Exportation et développement Canada participe à l’effort mondial de lutte contre les changements climatiques en investissant dans des activités financières dans les pays en développement, notamment dans les secteurs des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.

icon5

L’institution financière de développement du Canada, FinDev Canada, investit dans l’atténuation et l’adaptation aux changements climatiques comme l’un de ses trois secteurs prioritaires. Lancé en 2018 avec une capitalisation initiale de 300 M$, FinDev Canada soutient les investissements privés par le biais de prêts, de garanties et de capitaux propres dans les pays en développement où l'accès au capital est limité.

icon6

Le financement climatique du Canada aide à attirer et à mobiliser des investissements climatiques du secteur privé et à accroître les investissements dans les pays en développement conformément à la voie vers un développement à faibles émissions et résilient au changement climatique.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :