Les leaders mondiaux se réunissent à Vancouver pour signer une nouvelle déclaration internationale sur la sécurité des navires

Communiqué de presse

Le 4 mai 2017 – Vancouver (Colombie-Britannique) – Transports Canada

Le Canada est un vaste pays dont la prospérité économique repose sur les investissements, l’ouverture et le commerce. Nous devons faire en sorte que le transport des personnes et des produits se fasse rapidement et en toute sécurité. En investissant pour moderniser le réseau de transport du Canada et en protégeant nos océans et nos voies navigables, le gouvernement aidera non seulement aux entreprises canadiennes à être concurrentielles, à prospérer et à réussir, mais contribuera aussi à la création d’emplois pour la classe moyenne ainsi que ceux et celles qui travaillent fort pour en faire partie.

Aujourd’hui, dans le cadre de la troisième Conférence ministérielle conjointe sur le contrôle des navires par l’État du port, à Vancouver, en C.-B., les leaders mondiaux du transport maritime ont signé une nouvelle déclaration qui vise à protéger nos océans et à favoriser la sécurité des navires à l’échelle internationale. La conférence, qui a lieu du 2 au 4 mai, au Centre des congrès de Vancouver, réunit des ministres et des chefs de délégation du Canada, de 27 pays de l’Europe et de 23 pays de l’Asie-Pacifique.

Le contrôle des navires par l’État du port est un programme international dans le cadre duquel sont inspectés les navires étrangers qui entrent dans des eaux locales. Les inspections du contrôle des navires par l’État du port permettent de s’assurer que ces navires satisfont aux normes internationales en matière de sécurité, de sûreté et d’environnement, et que les membres de leur équipage ont des conditions de vie et de travail adéquates.

La nouvelle déclaration ministérielle sur le contrôle des navires par l’État du port représente un engagement par les pays de l’Europe et de l’Asie-Pacifique à poursuivre l’élimination des pratiques maritimes inférieures aux normes, qui entraînent des pertes de vie, des dommages matériels et des dommages aux milieux marins. Elle aidera à créer de nouvelles politiques mondiales qui auront pour but d’atteindre cet objectif, en mettant de la pression sur les gouvernements et les propriétaires de navires non conformes afin qu’ils respectent les normes internationalement reconnues liées à la sécurité des navires.  

Ce sera la troisième fois que le Canada tiendra une Conférence ministérielle conjointe sur le contrôle des navires par l’État du port (les conférences précédentes ont eu lieu à Vancouver en 1998 et en 2004). Les déclarations signées lors des conférences précédentes ont contribué à améliorer le transport maritime et à réduire le nombre de navires exploités à l’échelle mondiale qui ne satisfont pas aux normes.

Citations

« Le Canada continue de jouer un rôle de premier plan dans la promotion du transport maritime à l’échelle internationale en tenant la Conférence ministérielle conjointe sur le contrôle des navires par l’État du port pour la troisième fois en près de 20 ans. Les déclarations signées à ces conférences ont fait du contrôle par l’État du port l’un des programmes internationaux les plus efficaces pour s’assurer que les navires sont sécuritaires, que les membres d’équipage travaillent dans des conditions acceptables et que nos eaux sont protégées de la pollution causée par les navires. »

L’honorable Marc Garneau, ministre des Transports

Faits en bref

  • Le Canada joue un rôle de premier plan à l’échelle internationale dans le cadre des initiatives de contrôle des navires par l’État du port. Le gouvernement du Canada a signé deux protocoles d’entente sur le contrôle par l’État du port : le Protocole d’entente de Paris, auquel participent 27 pays européens et le Canada, et le Protocole d’entente de Tokyo, auquel participent 18 pays de l’Asie-Pacifique et le Canada. Ces ententes définissent la norme à respecter pour créer le programme international du contrôle des navires par l’État du port en vue d’inspecter les navires étrangers.

  • Le contrôle efficace des navires par l’État du port fait partie intégrante du Programme de la sécurité maritime de Transports Canada. Les inspections sont réalisées par des inspecteurs de la Sécurité maritime de Transports Canada, lesquels jouent un rôle important dans la mise en application des exigences réglementaires et dans la détention des bâtiments ayant des lacunes justifiant une détention.

Personnes-ressources

Delphine Denis
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
613-991-0700
Delphine.Denis@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :