Transports Canada appuie des projets visant à préparer le Canada à l’arrivée des véhicules connectés et automatisés

Communiqué de presse

Des groupes de la région du Grand Toronto reçoivent du financement pour la recherche sur les véhicules connectés et automatisés

10 août 2018    Toronto, Ontario    Transports Canada       

Les véhicules connectés et automatisés entraîneront une importante transformation de notre réseau de transport, de nos collectivités et de notre économie. Ils peuvent améliorer la sécurité routière, réduire la congestion, accroître la mobilité, protéger l’environnement et engendrer de nouvelles possibilités économiques pour les Canadiens de la classe moyenne.

Le gouvernement du Canada appuie toute innovation qui aidera à créer le réseau de transport canadien de demain. C’est pourquoi Transports Canada offre 2,9 millions de dollars en financement dans le cadre du Programme de promotion de la connectivité et l’automatisation du système de transport afin d’aider les compétences canadiennes à se préparer à l’arrivée des véhicules connectés et automatisés.

En particulier, le financement offert par Transports Canada appuiera des recherches, des études et des démonstrations technologiques partout au Canada. Les résultats permettront d’aborder les enjeux techniques, stratégiques et réglementaires liés aux véhicules connectés et automatisés. Les constatations seront largement diffusées pour encourager d’autres innovations à l’échelle du pays.

Pour appuyer ce programme, M. Adam Vaughan, député fédéral de Spadina– Fort York, au nom de l’honorable Marc Garneau, ministre des Transports, a annoncé aujourd’hui l’octroi de plus de 1,3 million de dollars en financement aux groupes suivants de la région du Grand Toronto :

  • Association canadienne de normalisation – pour préparer des lignes directrices et une carte routière de normalisation afin d’assurer le déploiement sécuritaire des technologies de véhicules connectés et automatisés au Canada (499 999 $).
  • Consortium de recherche et d'innovation en transport urbain au Canada – pour des études visant à explorer l’intégration de navettes électriques automatisées de transport public dans neuf collectivités de partout au Canada (144 540 $)
  • Ville de Toronto – pour faire l’essai du déploiement d’une navette automatisée de transport public sur les routes (365 000 $).
  • Société des systèmes de transport intelligents du Canada – pour mettre à jour les outils de planification afin d’aider les professionnels canadiens des transports à mettre en œuvre une infrastructure routière intelligente (247 275 $).
  • Ministère des Transports de l’Ontario – pour appuyer la planification et le renforcement de la capacité en ce qui concerne les véhicules connectés et automatisés dans la région du Grand Toronto et de Hamilton et le corridor de Waterloo (111 025 $).

Citations

« Ces recherches permettront à nos collectivités de mieux se préparer à l’arrivée de la technologie des véhicules connectés et automatisés et, en fin de compte, nous offriront de nombreuses possibilités pour rendre nos routes plus sécuritaires, réduire la congestion et stimuler notre économie locale. »

Adam Vaughan
Député fédéral de Spadina–Fort York

« La technologie des véhicules connectés et automatisés présente un immense potentiel et aura une incidence formidable sur notre réseau de transport. Ce financement aidera nos intervenants à mieux comprendre les technologies des véhicules connectés et automatisés et la façon de les intégrer de manière sécuritaire et sûre à notre réseau routier afin d’en exploiter les nombreux avantages. »

L’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports

Faits en bref

  • Entre le 28 septembre et le 30 novembre 2017, les provinces et les territoires, les municipalités, les peuples autochtones, les universités et les organismes sans but lucratif pouvaient présenter des propositions aux fins de subvention et de contribution dans le cadre du programme. Tous les projets seront achevés avant le 31 mars 2022.

  • Les véhicules connectés et automatisés utilisent la technologie, par exemple les capteurs embarqués, les caméras, le système de localisation GPS et les télécommunications, pour fournir des avertissements et aider à la conduite.

  • Beaucoup de véhicules modernes offrent déjà une automatisation partielle, entre autres la régulation de vitesse, l’assistance au freinage d’urgence et l’assistance directionnelle. Transports Canada évalue depuis de nombreuses années certaines des composantes des véhicules automatisés et continue d’évaluer leurs avantages pour la sécurité générale des Canadiens.

  • Par l’entremise de l’Organisation des Nations Unies, Transports Canada travaille avec les gouvernements internationaux pour préparer des lignes directrices et des exigences réglementaires qui facilitent l’innovation et aident au déploiement sécuritaire des fonctions automatisées.

  • Transports Canada et Innovation, Sciences et Développement économique Canada travaillent en étroite collaboration et avec d’autres ministères fédéraux et des gouvernements provinciaux et territoriaux à élaborer une approche nationale cohérente qui facilitera l’introduction sécuritaire de ces technologies sur les routes canadiennes.

Liens connexes

Personnes-ressources

Delphine Denis
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
delphine.denis@tc.gc.ca
613-991-0700

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
media@tc.gc.ca
613-993-0055


Recherche d'information connexe par mot-clés: TR Transport | Transports Canada | Canada | Transport et infrastructure | grand public | communiqués de presse
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :