Proposition de train à grande fréquence dans le corridor Québec-Toronto

Document d'information

Le gouvernement du Canada procède à des travaux exploratoires supplémentaires au cours des deux prochaines années afin de faire progresser la proposition, par VIA Rail Canada, de train à grande fréquence dans le corridor Québec-Toronto. Ce travail est essentiel pour obtenir plus de renseignements sur les options qui s’offrent au gouvernement du Canada dans le but de réaliser cet important projet.

Comme pour tout projet d’infrastructure à grande échelle, il est prudent d’adopter une approche progressive pour s’assurer que l’analyse du train à grande fréquence dans le corridor est suffisamment rigoureuse et robuste avant de prendre une décision d’investissement finale. Les travaux qui seront menés à bien grâce au financement encourageront également la participation du secteur privé.

Équipe de projet conjointe

L’équipe de projet conjointe, sous la responsabilité partagée de la Banque de l’infrastructure du Canada et de VIA Rail, sera établie grâce au financement de 55 millions de dollars de la Banque de l’infrastructure du Canada.

Cette équipe de projet conjointe examinera la possibilité d’établir un train à grande fréquence dans le corridor Québec-Toronto et mettra l’accent sur les activités suivantes tout au long de 2019 à 2020 :

  • finaliser les travaux juridiques et réglementaires liés aux évaluations de la sécurité et de l’environnement;
  • consulter les intervenants et les communautés autochtones;
  • examiner l’acquisition des terrains et des voies ferrées nécessaires;
  • réaliser l’analyse technique, financière et commerciale nécessaire à la décision d’investissement finale d’un train à grande fréquence dans le corridor.

L’équipe de projet conjointe bénéficiera des compétences respectives de la Banque de l’infrastructure du Canada et de VIA Rail Canada en matière de grands projets d’infrastructure et de services ferroviaires voyageurs interurbains.

Intégration et interfonctionnement

VIA Rail Canada utilisera le financement pour travailler à l’intégration du train à grande fréquence aux voies utilisées par les fournisseurs de transport en commun locaux et régionaux à Montréal et à Toronto. Cette phase importante des travaux préliminaires doit être entreprise pour que les réseaux ferroviaires différents puissent se complémenter si le train à grande fréquence venait à voir le jour. Cela comprend des travaux sur les voies ferrées dans le tunnel du Mont-Royal, à Montréal, pour permettre aux trains lourds de VIA Rail Canada de circuler sur ce segment du système de train léger du réseau express métropolitain (REM).

La proposition par VIA Rail Canada d’un train à grande fréquence tiendra également compte de tout développement dans les plans de Metrolinx, afin de s’assurer que les deux services sont complémentaires.

Qu’est-ce que la proposition de train à grande fréquence?

Le train à grande fréquence est la proposition de VIA Rail de transformer les services ferroviaires voyageurs au Canada. Si la proposition était approuvée à la suite de l’examen diligent mené par le gouvernement du Canada, elle créerait de nouveaux services de trains sur des voies réservées entre les grands centres (Québec, Montréal, Ottawa et Toronto). De nouveaux trajets seraient établis sur l’infrastructure ferroviaire de transport de marchandises qui est peu en usage ou qui n’est plus en usage entre Toronto-Peterborough-Ottawa, Ottawa-Dorion-Montréal et Montréal–Trois-Rivières–Québec.

Le projet de train à grande fréquence consiste à séparer les activités ferroviaires de transport de passagers et de marchandises, à créer une plus grande capacité de transport durable pour les personnes et les marchandises, et à optimiser les services actuels le long du lac Ontario et de la Voie maritime du Saint-Laurent.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :