Le gouvernement du Canada prolonge le projet pilote de mise sur pied d’un système d’information sur les activités maritimes pour les collectivités côtières

Communiqué de presse

Le 23 juillet 2019

Les collectivités côtières autochtones du Canada entretiennent des liens avec les océans du Canada depuis de nombreuses générations. Elles leur accordent une importance particulière en les considérant comme faisant partie de leur milieu de vie et comme étant une source de sécurité alimentaire et des voies de transport. Le Plan de protection des océans offre aux peuples autochtones de nouvelles occasions de protéger, de préserver et de restaurer les océans et les voies maritimes du Canada.

Afin de soutenir la nécessité d’avoir des données locales sur la circulation maritime côtière plus faciles à exploiter, le gouvernement du Canada ainsi que dix organismes autochtones du Canada ont lancé le projet pilote d’Initiative de sensibilisation accrue aux activités maritimes en mai 2019. Aujourd’hui, l’honorable Marc Garneau, ministre des Transports, a annoncé la décision du gouvernement de prolonger le projet pilote jusqu’en mars 2022 et d’accorder 6,9 millions de dollars en nouveau financement afin d’étendre la participation à d’autres organismes dans le cadre du projet.

L’Initiative de sensibilisation accrue aux activités maritimes fait appel à la technologie afin d’offrir des données accessibles en temps quasi réel sur ce qui se passe dans les eaux locales des partenaires et des intervenants des régions côtières. Les dix organismes autochtones utilisent leurs connaissances locales pour mettre à l’essai et améliorer ce système d’information.

La prolongation de la durée du projet pilote permet aux organismes autochtones participants et à leurs collectivités de mettre à l’essai la technologie sur trois années au lieu d’une seule, de saisir les données, d’évaluer, d’améliorer et d’adapter la technologie afin de répondre à leurs besoins particuliers.

Ces fonds annoncés aujourd’hui pour appuyer le projet s’ajoutent au montant de 2,6 millions de dollars déjà attribué dans le cadre de cette initiative en 2018. Les fonds serviront à l’exploitation de nouvelles sources de données sur les activités maritimes, à l’amélioration des sources de données existantes et au renforcement des capacités des partenaires à mettre à l’essai le système.

Le Plan de protection des océans, qui est doté d’un budget de 1,5 milliard de dollars, est l’investissement le plus important réalisé à ce jour pour protéger les côtes et les voies navigables du Canada. Dans le cadre de cette stratégie nationale, le gouvernement du Canada crée un des systèmes de sécurité maritime parmi les meilleurs au monde, qui ouvre des horizons économiques aux Canadiens dès maintenant, tout en protégeant nos côtes et la qualité de nos eaux pour les générations futures. Ce travail est exécuté en étroite collaboration avec les peuples autochtones, les intervenants locaux et les collectivités côtières.

Citations

« Dans le cadre du Plan de protection des océans et de l’lnitiative de sensibilisation accrue aux activités maritimes, le gouvernement du Canada adopte une approche novatrice à l’amélioration de la sécurité maritime et une approche davantage axée sur la collaboration pour la protection de nos côtes. L’information en temps quasi réel fournie aux communautés côtières rend nos côtes et nos voies navigables plus sécuritaires que jamais. »

L’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports

Faits en bref

  • Le gouvernement du Canada a annoncé plus de 50 initiatives dans le cadre du Plan de protection des océans depuis son lancement en novembre 2016.

  • L’lnitiative de sensibilisation accrue aux activités maritimes, un projet pilote mené sur le Web, rend disponible une gamme de données en temps réel sur la circulation maritime, les conditions météorologiques, l’hydrographie et les zones de protection marine. L’information aide les collectivités côtières à mieux planifier les routes maritimes, à désigner les zones sensibles, à accroître la sécurité sur les eaux locales et à protéger l’environnement.

  • Des exemples d’initiatives financées pour prolonger le projet pilote comprennent le suivi et la collecte de données sur les propriétés de l’eau, l’embauche d’analystes de données et d’ambassadeurs scientifiques auprès des jeunes et l’installation de matériel et d’équipement dans les collectivités pilotes.

  • Le gouvernement du Canada a collaboré avec des partenaires pilotes pendant plus de deux ans avant le lancement de l’Initiative en mai 2019 afin de mieux comprendre quels étaient les éléments importants à inclure au système.

  • En février 2019, des représentants de 10 organisations autochtones se sont réunis afin d’évaluer les logiciels proposés pour la conception du système pilote d’information sur les activités maritimes. La société Fujitsu Consulting (Canada) inc. a été sélectionnée et a reçu jusqu’à 2,5 millions de dollars en vue de concevoir le système. Il s’agit du contrat d’approvisionnement agile le plus important jamais attribué dans l’histoire du Canada à ce jour. Fujitsu recevra un montant supplémentaire de 3 millions de dollars afin de prolonger les essais pilotes jusqu’en mars 2022.

Liens connexes

Personnes-ressources

Delphine Denis
Attaché de presse
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
613-991-0700
Delphine.Denis@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055
media@tc.gc.ca


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :