La vérification de la température des voyageurs aériens s’étend à 11 autres aéroports canadiens 

Communiqué de presse

Le 29 septembre 2020   Ottawa   Transports Canada

La pandémie de COVID-19 a créé une crise mondiale sans précédent qui a d’importantes répercussions sur l’industrie aérienne et les voyageurs canadiens. Alors que nous continuons de prendre des mesures pour renforcer le réseau de transport aérien du Canada, le gouvernement du Canada continue à mettre en œuvre un ensemble de mesures sur divers plans afin de protéger les Canadiens et d’aider à éviter que le transport aérien soit une source de propagation du virus.

Le ministre des Transports, l’honorable Marc Garneau, a annoncé la mise en place de la vérification de la température des voyageurs dans 11 autres aéroports canadiens. En juin 2020, le gouvernement du Canada a annoncé une approche en plusieurs phases pour vérifier la température de tous les passagers voyageant à destination du Canada ou des voyageurs en partance de certains aéroports canadiens pour des destinations internationales ou intérieures.

Des postes de vérification de la température sont installés depuis le 30 juillet 2020 dans les quatre principaux aéroports au Canada : Montréal, Toronto, Calgary et Vancouver. Ces mesures comprennent la vérification de la température des passagers au point de départ ainsi que des non-passagers (par exemple, les travailleurs d'aéroport et les équipages de vol).

Depuis le 23 septembre 2020, la vérification de la température est effectuée dans les autres aéroports canadiens suivants : St. John’s, Halifax, Québec, Ottawa, Toronto – Billy Bishop, Winnipeg, Regina, Saskatoon, Edmonton, Kelowna et Victoria.

En outre, tous les employés et membres du personnel qui entrent ou travaillent dans la zone réglementée de ces aéroports seront visés par les procédures de vérification de la température menées par le personnel de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien.

De plus en plus de Canadiens et de voyageurs comprennent l’importance de rester à la maison lorsqu’ils se sentent malades, ainsi que de respecter d’autres mesures de sécurité importantes, comme les bonnes pratiques d’hygiène et le port d’un couvre-visage ou d’un masque non médical pendant leur voyage.

Sans certificat médical mentionnant une maladie ou un trouble de la santé physique qui causerait une température élevée, un passager qui présente une température élevée n’est pas autorisé à poursuivre son voyage et il est invité à changer sa réservation pour un vol ayant lieu plus de 14 jours plus tard.

Citations

« En tant que ministre des Transports, j’ai pour priorité absolue la sécurité et la sûreté des Canadiens et du réseau de transport. Depuis le début de la pandémie, les Canadiens se sont unis, ont fait des sacrifices et ont contribué à limiter la propagation du virus. Notre gouvernement a étendu la vérification de la température aux grands aéroports du pays pour soutenir ces efforts et comme une autre mesure dans notre approche sur divers plans pour aider à protéger la sécurité des voyageurs et des travailleurs de l’industrie du transport aérien. Les efforts collectifs de tous les Canadiens nous ont aidés durant la pandémie et continueront de le faire à l’avenir ».

Le ministre des Transports,
l’honorable Marc Garneau
 

Faits en bref

  • La vérification de la température à l’aéroport est une mesure qu’appuient l’Association du transport aérien international et l’Organisation de l’aviation civile internationale.  

  • Pour les vols internationaux à destination du Canada, les exploitants aériens doivent effectuer une vérification de la température au point de départ, sauf si l’autorité locale a mis en place une mesure équivalente, en plus des questions de vérification de l’état de santé déjà requises avant l’embarquement pour le dépistage de symptômes.  

  • Au Canada, des agents de l’Administration canadienne de la sûreté du transport aérien effectuent la vérification de la température des passagers dans le cadre des procédures de contrôle avant le départ. Cette mesure s’ajoute aux questions de vérification de l’état de santé et à l’exigence du port du couvre-visage qui sont déjà en place pour tous les passagers. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Livia Belcea
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
613-314-0963
Livia-marina.belcea@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa

613-993-0055
media@tc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :