Le gouvernement du Canada investit dans les infrastructures de transport du port de Trois-Rivières pour acheminer les marchandises vers les marchés

Communiqué de presse

Le 9 octobre 2020          Trois-Rivières (Québec)           Transports Canada       

La qualité des infrastructures de transport du Canada et l’efficacité de nos corridors de commerce sont des éléments clés du succès des entreprises canadiennes sur le marché mondial. Le gouvernement du Canada investit dans les projets d’infrastructure qui créent des emplois de qualité pour la classe moyenne et qui appuient la croissance économique.

Le gouvernement du Canada s’engage à protéger et à servir les Canadiens au-delà des difficultés qu’entraîne la pandémie de COVID-19. Le gouvernement s’assurera, entre autres, que nos portes d’entrée et nos corridors commerciaux essentiels restent ouverts et fonctionnels afin que les Canadiens puissent continuer de recevoir les marchandises essentielles dont ils ont besoin pour demeurer en sécurité et en santé, tout en soutenant et en stimulant l’économie canadienne.  

Aujourd’hui, le ministre des Transports, l’honorable Marc Garneau et le ministre des Affaires étrangères, l’honorable François-Philippe Champagne, ont annoncé un nouvel investissement important de 33,4 millions de dollars pour la construction d’un terminal multifonctionnel d’une superficie de près 100 000 m2 à l’ouest des infrastructures actuelles du port de Trois-Rivières. Le nouveau terminal servira au transbordement de vrac solide, de vrac liquide, et de marchandises générales. Le projet comprend la construction d’un quai et de voies d’accès routier et ferroviaires ainsi que des espaces d’entreposage.

Le terminal contribuera aussi à améliorer la fluidité du trafic et à éliminer les goulots d’étranglement auxquels le port est présentement confronté et permettra de développer une plateforme multimodale afin d’assurer efficacement le passage des marchandises entre les modes routier, ferroviaire et maritime.

Ces investissements ont d’importantes retombées économiques pour les Canadiens et créeront environ 630 emplois pendant la période de construction, ce qui contribuera à la relance de l’économie affectée par la pandémie de COVID-19.  

Le gouvernement du Canada appuie les projets d’infrastructure qui contribuent le plus au succès continu du Canada sur le plan du commerce international. La diversification du commerce est au cœur du Fonds national des corridors commerciaux, lequel finance des projets qui :

  • améliorent la performance du réseau de transport afin d’accroître la valeur et le volume des marchandises exportées du Canada vers les marchés outre-mer;
  • génèrent de nouveaux échanges commerciaux outre-mer grâce aux investissements.

Citations

« Notre gouvernement investit dans l’économie canadienne en apportant des améliorations à nos corridors de commerce et de transport. Nous appuyons des projets qui aideront à assurer la circulation efficace des marchandises vers les marchés et des personnes vers leur destination, qui stimuleront notre économie en temps de pandémie, qui créeront des emplois de qualité pour la classe moyenne, et qui veilleront à ce que les réseaux de transport du Canada demeurent concurrentiels et efficaces. »

L’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports

« Les investissements stratégiques pour renforcer l’infrastructure de transport sont essentiels à notre économie. Le port de Trois-Rivières assure des liens en matière de transport pour veiller à ce que les compagnies locales puissent acheminer leurs produits vers les marchés de façon efficace, tout en demeurant compétitives. Ces améliorations au port de Trois-Rivières aideront les entreprises à acheminer davantage de produits vers les marchés. »

L’honorable François-Philippe Champagne
Ministre des Affaires étrangères

Faits en bref

  • Un réseau de transport efficace et fiable est essentiel à la croissance économique du Canada. Le gouvernement du Canada, par l’intermédiaire du Fonds national des corridors commerciaux, effectue des investissements qui appuieront la circulation des marchandises vers les marchés internationaux. Bien que les États-Unis demeurent le principal partenaire commercial du Canada avec 752 milliards de dollars en échanges commerciaux (447,1 milliards de dollars d’exportations et 304,9 milliards de dollars d’importations) en 2019, les échanges commerciaux avec les marchés internationaux augmentent. De 2015 à 2019, les échanges commerciaux avec l’Asie (à l’exclusion du Moyen-Orient) ont augmenté de 17,9 % pour atteindre 197,7 milliards de dollars et ceux avec l’Union européenne ont augmenté de 26,7 % depuis 2015 pour atteindre 125,7 milliards de dollars en 2019.

  • Les ports canadiens font partie intégrante de l’exportation outre-mer des ressources naturelles du Canada et constituent d’importantes plaques tournantes reliant les côtes canadiennes aux marchés intérieurs.

  • Les ports canadiens font partie intégrante de l’exportation outre-mer des ressources naturelles du Canada et constituent d’importantes plaques tournantes reliant les côtes canadiennes aux marchés intérieurs.

  • Les ports canadiens font partie intégrante de l’exportation outre-mer des ressources naturelles du Canada et constituent d’importantes plaques tournantes reliant les côtes canadiennes aux marchés intérieurs.

Liens connexes

Personnes-ressources

Livia Belcea
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
613-314-0963
livia-marina.belcea@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055
media@tc.gc.ca

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :