Le ministre Garneau annonce la prolongation des mesures visant les navires de croisière et les embarcations de plaisance au Canada 

Communiqué de presse

Le 29 octobre 2020         Ottawa         Transports Canada

Le gouvernement du Canada continue de surveiller l’évolution de la pandémie de COVID-19 et ses répercussions sur les secteurs maritime et touristique. La priorité absolue de Transports Canada est d’assurer la sécurité de la population canadienne et des travailleurs du secteur des transports pendant la pandémie.

Aujourd’hui, compte tenu de l’état de la situation sur plan de la COVID-19, le ministre des Transports, l’honorable Marc Garneau, a annoncé la prolongation des mesures relatives aux navires de croisière et aux embarcations de plaisance jusqu’au 28 février 2021. Voici ce que cette mesure signifie :

  • La circulation des navires de croisière offrant de l’hébergement et transportant plus de 100 personnes demeurera interdite dans les eaux canadiennes.
  • Tous les autres navires à passagers doivent continuer de respecter les directives des autorités sanitaires provinciales, territoriales, locales et régionales.
  • L’entrée dans les eaux côtières de l’Arctique, y compris celles bordant le Nunatsiavut, le Nunavik et la côte du Labrador, demeurera interdite aux navires à passagers transportant plus de 12 personnes.
  • Les embarcations de plaisance utilisées pour des activités axées sur l’aventure demeureront également d’être interdites dans les eaux arctiques.

Les navires à passagers menant des activités essentielles, comme les traversiers et les bateaux-taxis, devront continuer de respecter les directives fédérales et les pratiques provinciales, territoriales, locales et régionales, ainsi que les mesures d’atténuation, afin de réduire le risque de propagation de la COVID-19. Il pourrait s’agir de réduire le nombre de passagers, de maintenir l’éloignement physique, d’exiger le port du masque, ainsi que de renforcer les mesures de nettoyage et d’hygiène. 

Citations

« Alors que la population canadienne fait des efforts pour aider à réduire la propagation de COVID-19, le gouvernement du Canada travaille fort pour veiller à ce que le réseau de transport du Canada demeure sécuritaire. La prolongation de ces mesures temporaires pour les navires de croisière et les autres navires à passagers au Canada reflète notre travail continu avec tous les ordres de gouvernement, les intervenants de l’industrie des transports et les peuples autochtones pour veiller à ce que des mesures appropriées soient en place. »

L’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports 

Faits en bref

  • Les mesures temporaires visant les navires de croisière et les embarcations de plaisance, initialement annoncées le 19 mars et le 30 mai 2020, devaient prendre fin le 31 octobre 2020. 

  • Les contrevenants aux interdictions s’exposent à une amende de 5 000 dollars par jour pour les particuliers et de 25 000 dollars par jour pour les sociétés. 

  • Dans les eaux arctiques du Canada, ces restrictions ne s’appliquent pas aux embarcations utilisées par les collectivités locales comme moyen de transport essentiel ou pour la pêche, la récolte et la chasse à des fins de subsistance. 

  • Il n’y a aucune interdiction nationale pour les petits navires de croisière autorisés à transporter 100 passagers et membres d’équipage ou moins. Ils doivent respecter les protocoles des autorités sanitaires provinciales, territoriales, locales et régionales en ce qui concerne les délais et les processus relatifs à leur exploitation. 

Liens connexes

Personnes-ressources

Livia Belcea
Attachée de presse
Cabinet de l’honorable Marc Garneau
Ministre des Transports, Ottawa
Livia-Marina.Belcea@tc.gc.ca

Relations avec les médias
Transports Canada, Ottawa
613-993-0055
media@tc.gc.ca 

Recherche d'information connexe par mot-clés: TR Transport | Transports Canada | Ottawa | Transport maritime | grand public | communiqués de presse
Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :