Déclaration à l’occasion du 40e anniversaire de la Convention de La Haye sur l’enlèvement d’enfants

Déclaration

Le 25 octobre 2020 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

Le ministre des Affaires étrangères, l'honorable François-Philippe Champagne, et le ministre de la Justice et procureur général du Canada, l'honorable David Lametti, ont fait aujourd'hui la déclaration suivante :

« Nous soulignons aujourd'hui le 40e anniversaire de la Convention sur les aspects civils de l'enlèvement international d'enfants.

« Chaque année, au Canada et à l'étranger, des milliers d’enfants sont emmenés illicitement hors de leur pays de résidence par un parent ou un tuteur, en violation des dispositions sur le droit de garde. Cette situation a des effets dévastateurs sur les familles, et ce sont les enfants qui en souffrent le plus. Les enfants doivent être au cœur de la justice familiale, et des mécanismes tels que la Convention de La Haye sur l'enlèvement d'enfants sont essentiels pour les aider dans ces terribles situations.

« Le Canada et 100 États contractants continuent d’appuyer les efforts déployés à l’échelle mondiale pour protéger les enfants déplacés ou retenus illicitement et pour les ramener dans leur pays de résidence. Nous continuons de demander à la communauté mondiale de se joindre à nous et de ratifier cette importante convention.

« Nous sommes déterminés à travailler avec nos partenaires internationaux pour continuer à protéger les enfants et à renforcer l’application de la Convention. »

Faits en bref

  • La Convention sur les aspects civils de l'enlèvement international d'enfants est un traité international important qui a été signé à La Haye, aux Pays-Bas, le 25 octobre 1980. Elle établit des procédures à suivre pour le retour des enfants enlevés dans leur pays de résidence habituel, en plus de garantir la protection des droits de garde et de visite aux termes des lois des États contractants.
  • Le Canada est le deuxième pays à avoir ratifié la Convention, en 1983, et celle-ci est maintenant appliquée dans plus de 100 États contractants. Depuis l'entrée en vigueur de la Convention, des centaines d'enfants ont pu être ramenés au Canada en toute sécurité grâce à ses mécanismes.
  • Les Canadiens peuvent se référer à Enlèvement international d’enfants : Un guide à l’intention des parents délaissés pour obtenir plus d'informations sur les outils mis à leur disposition.

Liens connexes

Personnes-ressources

Syrine Khoury
Attachée de presse
Cabinet du ministre des Affaires étrangères
Syrine.Khoury@international.gc.ca

Relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
343-203-7700
media@international.gc.ca

Rachel Rappaport
Attachée de presse
Cabinet du ministre de la Justice
613-992-6568
rachel.rappaport@justice.gc.ca

Relations avec les médias
Ministère de la Justice du Canada
613-957-4207
media@justice.gc.ca

Suivez-nous sur Twitter : @CanadaPE et @VoyageGdC
Aimez-nous sur Facebook : La politique étrangère du Canada – Affaires mondiales Canada et VoyageGdC : Conseils du gouvernement du Canada à l’intention des voyageurs

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :