Le Canada annonce une aide aux efforts mondiaux à l’égard de la nutrition

Communiqué de presse

Le 7 décembre 2021 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

La pandémie de COVID‑19, les catastrophes d’origine climatique et les conflits entraînent la faim et la malnutrition partout dans le monde, exposant ainsi les personnes les plus pauvres et les plus vulnérables, en particulier les femmes et les filles, à un risque accru de décès et de maladie. En tant que l’un des plus importants donateurs du secteur de la nutrition à l’échelle mondiale, le Canada s’est engagé à travailler avec ses partenaires pour récupérer les gains en nutrition perdus pendant la pandémie de COVID‑19, tout en continuant à mettre l’accent sur les dimensions liées au genre de la crise nutritionnelle.

Le ministre du Développement international et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Pacifique Canada, l’honorable Harjit S. Sajjan, a annoncé aujourd’hui une contribution financière de 195 millions de dollars pour 11 projets qui seront mis en œuvre par des partenaires canadiens et internationaux. Une partie de ce financement fait partie des 520 millions de dollars promis par le Canada lors du lancement de l’année d’action Nutrition pour la croissance, il y a un an.

Le ministre Sajjan a fait cette annonce lors de sa participation au Sommet de Tokyo sur la nutrition pour la croissance de 2021, où il s’est également engagé à utiliser les investissements du Canada pour intégrer la prestation des services de nutrition à d’autres services essentiels. Conformément à cet engagement, l’annonce faite aujourd’hui comprend un montant supplémentaire de 50 millions de dollars pour le Mécanisme de financement mondial, qui soutient les services de santé essentiels liés à la COVID‑19, afin de rétablir et de maintenir les soins de santé primaires, y compris les services de nutrition, pour les personnes les plus vulnérables.

Lors du sommet, le Canada a également demandé aux autres donateurs de prendre des engagements qui permettront d’assurer la nutrition et la santé à long terme des personnes les plus pauvres et les plus marginalisées dans le monde, y compris les femmes et les filles.

Les programmes de nutrition soutenus par le Canada s’attaquent aux causes immédiates de la malnutrition, y compris la consommation d’aliments et de nutriments malsains et les maladies, ainsi qu’aux causes sous-jacentes de la malnutrition, comme l’insécurité alimentaire, les services de santé et d’assainissement inadéquats et le manque d’eau potable.

Citations

« Nous nous engageons à améliorer la nutrition des populations les plus pauvres et les plus marginalisées du monde, en particulier les femmes et les filles, en assurant un meilleur accès à des aliments nutritifs et à des services nutritionnels. L’importance stratégique de se concentrer sur les femmes et les filles ne peut être sous-estimée. Dans de nombreux pays, ce sont les femmes qui plantent les aliments, travaillent les champs, récoltent les cultures et préparent les repas. Pourtant, bien trop souvent, ce sont elles qui mangent en dernier et qui mangent le moins. Le Canada s’est engagé à diriger les efforts visant à améliorer la nutrition dans le monde, et nous demandons aux autres donateurs de s’engager eux aussi à fournir des services de nutrition et de santé à long terme à ceux qui en ont le plus besoin. »

- Harjit S. Sajjan, ministre du Développement international et ministre responsable de l’Agence de développement économique du Pacifique Canada

Faits en bref

  • En décembre 2020, le Canada et le Bangladesh ont co-organisé l’événement de lancement de l’année d’action Nutrition pour la croissance 2021, qui a mobilisé plus de 3 milliards de dollars dans la programmation mondiale en matière de nutrition. Au cours de l’événement, le Canada a annoncé sa promesse N4G de 520 millions de dollars sur 5 ans en programmes axés sur la nutrition.

  • En plus des programmes spécifiques à la nutrition, le Canada consacre environ 1 milliard de dollars par an à des interventions tenant compte de la nutrition conçues pour s’attaquer aux déterminants sous-jacents de la malnutrition.

  • Le Mécanisme de financement mondial est le principal partenariat mondial multipartite visant à soutenir les efforts déployés par les pays pour améliorer la santé et la nutrition des femmes, des mères, des nouveau-nés, des enfants et des adolescents. Le 7 mai 2021, le Canada a annoncé qu’il s’engageait à verser 100 millions de dollars à la campagne de mobilisation des ressources du Mécanisme de financement mondial afin d’aider à récupérer les gains en santé pour les femmes, les enfants et les adolescents. La promesse faite aujourd’hui de verser 50 millions de dollars supplémentaires à l’appui des travaux du Mécanisme de financement mondial visant à rétablir les services de santé essentiels porte l’engagement du Canada à la campagne de mobilisation des ressources à 150 millions de dollars et son soutien total au Mécanisme de financement mondial à 590 millions de dollars. Le Canada a cofondé le Mécanisme de financement mondial en 2015, en collaboration avec la Banque mondiale, la Norvège, la Fondation Bill et Melinda Gates, les Nations Unies et d’autres partenaires.

  • Au début de la pandémie de COVID-19, l’UNICEF a estimé une réduction globale de 30 % de la couverture des services de nutrition essentiels, atteignant de 75 à 100 % pendant les périodes de confinement. Ces chiffres incluent les États fragiles où sévissent des crises humanitaires.

  • D’ici 2022, la COVID‑19 pourrait entraîner :

    • 2,6 millions d’enfants souffrant d’un retard de croissance (taille insuffisante) supplémentaires;
    • 9,8 millions d’enfants souffrant d’émaciation (insuffisance pondérale) supplémentaires;
    • 168 000 décès d’enfants supplémentaires;
    • 2,1 millions de cas d’anémie maternelle supplémentaires. 
  • Les femmes et les filles sont plus à risque de souffrir de malnutrition : selon le Programme alimentaire mondial, 60 % des personnes souffrant de la faim dans le monde sont des femmes.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Todd Lane
Cabinet du ministre du Développement international
Todd.Lane@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @DevCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le développement international du Canada – Affaires mondiales Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :