La ministre Ng accueille le ministre néo-zélandais Damien O’Connor 

Communiqué de presse

Le 4 juillet 2022 – Ottawa (Ontario) – Affaires mondiales Canada

Le Canada est déterminé à collaborer avec des partenaires aux vues similaires afin d’assurer une croissance inclusive, durable et à long terme et de renforcer le système commercial international fondé sur des règles.

Aujourd’hui, la ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, de la Petite Entreprise et du Développement économique, l’honorable Mary Ng, a reçu la visite de son homologue néo-zélandais, Damien O’Connor, ministre du Commerce et de la Croissance des exportations, ministre de l’Agriculture, ministre de la Biosécurité, ministre de l’Information foncière et ministre des Collectivités rurales.

La réunion a permis de consolider le statut de la Nouvelle‑Zélande en tant que partenaire essentiel du Canada pour un certain nombre de priorités commerciales, notamment l’Accord de coopération économique et commerciale avec les peuples autochtones et le soutien aux entrepreneurs et aux exportateurs autochtones afin qu’ils réussissent, le commerce inclusif pour les communautés sous-représentées ainsi que l’approfondissement des partenariats économiques dans l’Indo-Pacifique. 

Il a également été question de la demande officielle du Canada d’adhérer à l’Accord de partenariat sur l’économie numérique. La ministre Ng a remercié la Nouvelle‑Zélande pour son soutien à l’adhésion potentielle du Canada, ce dernier étant un excellent candidat pour satisfaire aux normes numériques très élevées de l’Accord.

Les ministres Ng et O’Connor ont discuté des succès de la 12e Conférence ministérielle de l’OMC, qui s’est tenue à Genève, en Suisse, du 12 au 17 juin, entre autres des résultats obtenus dans des domaines clés comme la réponse de l’OMC à la pandémie, y compris le consensus sur la dérogation aux aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce, ainsi que l’agriculture et la sécurité alimentaire, le renouvellement du moratoire sur le commerce électronique et les subventions à la pêche. En tant que membres du Groupe d’Ottawa, ils ont convenu de la nécessité de poursuivre sur la lancée des priorités communes de réforme de l’OMC, notamment un mécanisme fonctionnel de règlement des différends.

Les ministres ont parlé de l’invasion illégale, injustifiable et non provoquée de l’Ukraine par le président russe Vladimir Poutine et de la nécessité de travailler ensemble pour maintenir un commerce ouvert et prévisible en réponse aux crises, notamment à la lumière de la hausse des prix des aliments et des engrais ainsi que de l’insécurité alimentaire mondiale.

Les ministres ont également reconnu l’importance d’un dialogue continu et d’une collaboration conjointe dans le cadre d’accords internationaux comme l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), en notant les avantages de l’adhésion à ce dernier. 

Citations

« Travailler avec des partenaires aux vues similaires de l’Indo-Pacifique afin d’établir des liens commerciaux et de sécuriser le système commercial international fondé sur des règles est essentiel à l’avenir économique du Canada. Le Canada continuera de travailler avec la Nouvelle-Zélande pour renforcer et promouvoir un commerce et une croissance économique inclusifs qui profitent aux groupes sous-représentés, dont les femmes, les peuples autochtones et les petites entreprises. L’approfondissement de nos relations commerciales et la création de plus de possibilités pour les entreprises canadiennes pendant cette reprise économique mondiale et au-delà demeureront ma priorité. »

- Mary Ng, ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, de la Petite Entreprise et du Développement économique 

Faits en bref

  • En 2021, le commerce bilatéral de marchandises entre le Canada et la Nouvelle‑Zélande a totalisé 1,2 milliard de dollars. Les exportations canadiennes de marchandises se sont élevées à 434,3 millions de dollars.

  • En 2021, les investissements directs canadiens en Nouvelle-Zélande se sont élevés à 2 milliards de dollars. Les investissements directs de la Nouvelle-Zélande au Canada ont totalisé 791 millions de dollars.

  • Le PTPGP est entré en vigueur en Australie, au Canada, au Japon, au Mexique, en Nouvelle-Zélande et à Singapour le 30 décembre 2018. Le 14 janvier 2019, l’Accord est entré en vigueur au Vietnam et le 19 septembre 2021, au Pérou. Le Brunéi, le Chili et la Malaisie ne l’ont pas ratifié.

  • Le Canada, le Chili, le Mexique et la Nouvelle-Zélande font la promotion d’initiatives de commerce inclusif par l’entremise du Groupe d’action pour un commerce inclusif, officiellement établi en marge du Sommet des dirigeants de la Coopération économique Asie‑Pacifique de 2018.

  • La visite du ministre O’Connor au Canada comprend également une rencontre avec l’honorable Mona Fortier, présidente du Conseil du Trésor, une rencontre avec des représentants d’entreprises technologiques néo-zélandaises qui ont investi au Canada et des discussions avec des agences de développement économique.

Liens connexes

Personnes-ressources

Alice Hansen
Attachée de presse
Cabinet de la ministre du Commerce international, de la Promotion des exportations, de la Petite Entreprise et du Développement économique
613-612-0482
Alice.Hansen@international.gc.ca

Service des relations avec les médias
Affaires mondiales Canada
media@international.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CommerceCanada
Aimez-nous sur Facebook : Le commerce international du Canada – Affaires mondiales Canada

Détails de la page

Date de modification :