Document d’information : Changement de comportement soutenu grâce à l’éducation financière : une étude longitudinale sur les comportements de budgétisation au moyen d’une technologie mobile

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

Le présent document d’information présente les constatations d’une étude longitudinale menée par l’Agence de la consommation en matière financière du Canada (ACFC) au moyen de l’application mobile Carotte Points SantéNote de bas de page 1. En particulier, on y décrit les effets à long terme des interventions contenant des messages d’éducation financière pour influencer les comportements de budgétisation, évalue l’incidence de l’établissement d’un budget et cerne les obstacles à l’établissement d’un budget.

L’étude pilote de l’ACFC sur l’établissement d’un budget

En 2016, l’ACFC a mené une étude pilote sur l’établissement d’un budget en Colombie-Britannique et à Terre-Neuve-Labrador. Dans le cadre de l’étude pilote, des particuliers ont participé à des interventions ciblées contenant des messages d’éducation financière qui avaient pour but d’encourager ceux qui n’ont pas de budget à en faire un et à le respecterNote de bas de page 2. L’étude pilote a contribué à accroître de 14 % le recours à l’établissement d’un budget chez ceux qui n’en avaient pas.

En 2018, environ un an et demi après l’étude pilote, l’ACFC a invité les participants au projet pilote à participer à une étude de suivi. Les participants à l’étude de suivi comptent des personnes qui ont commencé à tenir un budget suite aux interventions du projet pilote, celles qui avaient prévu d’établir un budget à la fin des interventions du projet pilote ainsi que celles qui avaient déjà établi un budget avant le début du projet pilote.

L’étude de suivi avait pour objectif d’évaluer l’efficacité des interventions contenant des messages d’éducation financière afin d’encourager ceux qui n’avaient pas de budget à en établir un de façon soutenue. L’étude de suivi a également évalué l’incidence de l’établissement d’un budget sur la situation financière des individus et leur attitude sur le plan financier, et a cerné les principaux obstacles à l’établissement d’un budget chez ceux qui n’en ont pas.

Principales constatations

Les personnes qui ont un budget obtiennent de meilleurs résultats sur le plan financier

Presque toutes les personnes (99 %) qui ont un budget indiquent que le budget les aide à gérer leur argent. Par exemple, 31 % signalent qu’un budget leur permet de savoir où va leur argent et 21 % signalent que leur budget les aide à établir des objectifs financiers et à épargner. Si l’on approfondit, plus de la moitié des personnes qui ont un budget l’ont utilisé pour aider à réduire leurs dettes actuelles (55 %), à épargner encore plus pour l’avenir (50 %), ou à épargner pour les urgences (57 %).

L’étude de suivi relie l’établissement d’un budget à une amélioration des attitudes et des résultats sur le plan financier. Les personnes qui avaient un budget un an et demi après avoir reçu les interventions contenant des messages d’éducation financière de l’ACFC surclassaient de façon plus marquée celles qui n’avaient pas établi de budget. Par exemple, 70 % des personnes sans budget à l’origine et qui en avaient un au moment de l’étude de suivi s’acquittaient bien ou très bien de leurs engagements financiers comparativement à seulement 45 % des personnes sans budget à l’origine et qui n’en avaient pas au moment de l’étude de suivi.

Les personnes qui respectent un budget sont plus susceptibles de réduire leurs dépenses et moins susceptibles de dépendre du crédit lorsqu’elles ont de la difficulté à joindre les deux bouts par rapport à celles qui n’ont pas de budget. En outre, les budgets aident les personnes à éviter le regret des dépenses. À la question « À quelle fréquence faites-vous un achat que vous regrettez plus tard? », 56 % des personnes qui ont établi un budget répondent qu’elles ne font jamais ou rarement un achat qu’elles regrettent plus tard, comparativement à 46 % chez les personnes sans budget.

Les nouvelles habitudes en matière d’établissement d’un budget persistent

Le projet pilote d’interventions contenant des messages d’éducation financière a produit des effets positifs à long terme pour améliorer les habitudes d’établissement de budget et la confiance des personnes sans budget. Les participants ont démontré des améliorations soutenues dans leurs habitudes budgétaires après avoir reçu les interventions de l’ACFC contenant des messages d’éducation financière. Plus de la moitié (54 %) des personnes qui ont commencé à établir un budget pendant le projet pilote tenaient toujours un budget un an et demi plus tard.

Possibilités et obstacles

Dans le cadre de l’étude de suivi, les personnes sans budget ont été invitées à indiquer une chose qu’elles changeraient dans la gestion de leur argent si elles le pouvaient. Le principal domaine qu’elles souhaitaient améliorer était l’établissement d’objectifs financiers et l’épargne (31 %), suivi de l’établissement de priorités des dépenses (19 %) et mieux comprendre où va leur argent (18 %). Les budgets sont un outil de gestion de l’argent qui pourrait aider les personnes sans budget à atteindre ces objectifs.

Certaines personnes peuvent avoir décidé de ne pas se doter d’un budget, ou mettent fin à leur comportement lié à l’établissement d’un budget parce qu’elles sont confrontées à des obstacles à cet égard. Les deux obstacles les plus courants à l’établissement d’un budget chez les personnes sans budget participant à l’étude de suivi étaient celles-ci : 1) elles se sentent dépassées par la gestion de l’argent (35 %); et (2) elles n’ont pas besoin d’un budget pour gérer leur argent (32 %). On constate des différences de situations financières, d’attitudes et de résultats entre ces deux groupes de personnes sans budget.

Par exemple, les personnes sans budget qui se « sentent dépassées » avaient des revenus moins élevés, une plus grande tendance à mettre l’accent sur le moment présent plutôt que d’épargner pour l’avenir, et moins de confiance dans leur capacité à établir et à respecter un budget que les personnes sans budget qui « n’ont pas besoin d’un budget ». De plus, seulement 36 % d’entre elles signalent avoir bien ou très bien maintenu leurs engagements financiers au cours des 12 derniers mois. Il est particulièrement important de fournir des messages d’éducation financière ciblés à ces personnes sans budget « dépassées » afin d’améliorer leur gestion quotidienne de l’argent et leur situation financière.

      

Importance des constatations

L’établissement d’un budget et de meilleurs résultats financiers

L’étude de suivi donne des données probantes sur le lien entre les comportements liés à l’établissement d’un budget et l’amélioration des attitudes et des résultats financiers. Les attitudes et résultats financiers permettent tous les deux à améliorer la situation financière générale d’une personne. Afin de permettre aux personnes sans budget à en établir un, les praticiens peuvent inviter ces personnes à déterminer leurs obstacles à l’établissement d’un budget afin de fournir des messages ciblés visant à améliorer leur confiance dans ces domaines. Par exemple, les praticiens pourraient chercher à améliorer la confiance à l’égard de l’établissement d’un budget des personnes qui se sentent dépassées par leurs finances afin de leur permettre d’adopter un budget et les aider à atteindre leurs objectifs financiers.

L’éducation financière et la technologie mobile

Les résultats du projet pilote et de l’étude de suivi démontrent que l’éducation des consommateurs suscite des comportements positifs liés à l’établissement d’un budget qui permettent d’améliorer les résultats financiers. Ces études révèlent également que la technologie mobile est un outil puissant pour permettre aux praticiens de la littératie financière d’identifier et de joindre des publics cibles. À l’avenir, les plateformes mobiles pourraient servir à renforcer d’autres comportements liés à la gestion de l’argent et à améliorer les résultats financiers des Canadiens.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :