Se préparer à obtenir une hypothèque

Avant de commencer à chercher une hypothèque, évaluez votre situation financière. Vous pouvez prendre des mesures pour vous assurer d’être prêt financièrement à acheter une maison.

Examiner votre dossier de crédit

Un prêteur potentiel examinera votre dossier avant d’approuver votre demande d’hypothèque. Avant de commencer à chercher une hypothèque, commandez une copie de votre dossier de crédit. Assurez-vous que votre dossier ne contient aucune erreur.

Si vous n’avez pas une bonne cote de crédit, le prêteur hypothécaire peut :

Renseignez-vous sur la façon de commander votre dossier de crédit.

Respecter votre budget

Vous devez prouver à votre prêteur que vous pouvez vous permettre de rembourser le montant demandé. Ceci est un critère d’admissibilité.

Les prêteurs et les courtiers hypothécaires utilisent vos renseignements financiers pour calculer vos frais mensuels de logement. Ils calculent aussi le montant total de vos dettes. Ils utilisent ces renseignements pour déterminer ce que vous pouvez vous permettre.

Les prêteurs et les courtiers tiennent compte des renseignements suivants :

Frais de logement mensuels totaux

Les frais de logement mensuels totaux ne doivent pas dépasser 35 % du revenu brut de votre ménage. Ce pourcentage s’appelle aussi le rapport d’amortissement brut de la dette (ABD). Vous pouvez peut-être être admissible à une hypothèque même si votre rapport ABD est légèrement supérieur. Toutefois, vous augmentez le risque d’accumuler une dette plus élevée que ce que vous pouvez vous permettre.

Les frais de logement mensuels comprennent :

Montant total de la dette

Le montant total de vos dettes ne doit pas dépasser 42 % de votre revenu brut. Ce montant comprend les frais de logement mensuels totaux et toutes vos autres dettes. Ce pourcentage s’appelle aussi rapport d’amortissement total de la dette (ATD). 

Vous pouvez peut-être être admissible à une hypothèque même si votre rapport ATD est légèrement supérieur. Toutefois, vous augmentez le risque d’accumuler une dette plus élevée que ce que vous pouvez vous permettre.

Les autres dettes peuvent inclure les paiements mensuels pour:

Comment le test de résistance affecte votre admissibilité

Les entités sous réglementation fédérale, comme les banques, exigent que vous passiez un test de résistance pour obtenir un prêt hypothécaire. Cela signifie que vous devez prouver que vous pouvez vous permettre de rembourser les paiements à un taux d’intérêt admissible. Ce taux est généralement plus élevé que le taux réel indiqué dans votre contrat hypothécaire.

Certaines coopératives de crédit et autres prêteurs ne sont pas soumis à la réglementation fédérale. Ils peuvent également vous demander de passer le test de résistance hypothécaire.

Votre prêteur détermine le taux admissible qu’elle utilise pour le test de résistance. Ce taux dépend de la nécessité ou non d’obtenir une assurance prêt hypothécaire.

Si vous avez besoin d’une assurance prêt hypothécaire, le prêteur utilise le taux d’intérêt le plus élevé parmi les suivants :

Si vous n’avez pas besoin d’une assurance prêt hypothécaire, la banque utilise le taux d’intérêt le plus élevé parmi les suivants :

Par exemple, supposons que vous demandez une hypothèque à une banque. Vous avez une mise de fonds de 5 % de la valeur de la maison.

Supposons que :

Vous devez souscrire une assurance prêt hypothécaire, puisque votre mise de fonds est inférieure à 20 %. Dans cet exemple, vous devez être admissible au taux affiché de la Banque du Canada, soit 5,14 %.

Utilisez l’outil d’évaluation d’admissibilité à une hypothèque pour déterminer si vous pouvez obtenir une hypothèque.

Liens connexes

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :