3.2.4 Régimes enregistrés d’épargne

De : Agence de la consommation en matière financière du Canada

  • Certains types de régimes d'épargne procurent des avantages additionnels : ils permettent de payer moins d'impôt ou de reporter une partie de l'impôt à payer. En général, on les décrit comme étant des régimes enregistrés d'épargne, parce qu'ils doivent être enregistrés auprès de l'Agence du revenu du Canada pour donner droit à des économies d'impôt.
  • Il existe quatre grands types de régimes d'épargne donnant droit à des économies d'impôt :

Les comptes d'épargne libre d'impôt (CELI) vous permettent de déposer de l'argent dans un régime enregistré, et le revenu que rapporte le régime n'est pas imposable.

  • Vous pouvez déposer jusqu'à 6 000 $ dans un CELI, sans payer d'impôt sur le revenu qu'il rapporte pour l'année 2019. Lorsque vous ne déposez pas le montant maximal au cours d'une année, il se peut que vous puissiez déposer un montant plus élevé une autre année.
  • Vous pouvez retirer de l'argent d'un CELI et le remettre l'année suivante, mais des restrictions s'appliquent.
  • Un CELI n'a aucun effet sur les montants que vous recevez du gouvernement comme le crédit pour TPS (taxe sur les produits et services) ou la Sécurité de la vieillesse.
  • Un CELI peut inclure la plupart des types de placements courants; toutefois, certaines restrictions s'appliquent. Le rendement n'est pas toujours garanti.
  • Pour plus de détails, consultez les renseignements de l'Agence du revenu du Canada sur Le compte d'épargne libre d'impôt.

Les régimes enregistrés d'épargne-retraite (REER) vous permettent de déposer de l'argent dans un régime enregistré et de reporter l'impôt sur l'argent déposé, et sur le revenu qu'il rapporte, jusqu'au moment où vous le retirez du régime.

  • Lorsque vous déposez de l'argent dans un REER, vous pouvez déduire ce montant de votre revenu imposable. Vous payerez donc seulement de l'impôt sur ce montant lorsque vous le retirerez du régime. Puisque la plupart des personnes sont dans une tranche de revenu moins élevée après avoir pris leur retraite, vous payerez probablement moins d'impôt sur l'argent du régime quand vous le retirerez.
  • Les REER peuvent inclure la plupart des types de placements courants. Certains régimes sont garantis par le gouvernement, comme les dépôts bancaires. Le rendement peut également être garanti par l'institution financière. Toutefois, certains types de placements peuvent vous faire perdre de l'argent. Vous devez donc vous informer pour savoir comment fonctionne chaque placement. Pour plus de renseignements, consultez le module Placements.
  • Le montant maximal que vous pouvez déposer dans un REER chaque année correspond à 18 % de votre revenu d'emploi, jusqu'à une certaine limite. Par exemple, la limite a été fixée à 26 500 $ pour 2019. Votre limite personnelle est inscrite sur l'avis de cotisation que l'Agence du revenu du Canada vous envoie lorsque vous produisez votre déclaration de revenus annuelle. Si vous n'avez pas versé le montant maximal au cours des années précédentes, vous pouvez cotiser davantage plus tard.
  • Les REER sont conçus pour vous aider à épargner en prévision de votre retraite. Vous pouvez retirer de l'argent temporairement de votre REER pour acheter une maison ou poursuivre des études. Toutefois, si vous retirez de l'argent de votre REER pour toute autre raison avant de prendre votre retraite, une partie du montant retiré sera retenue pour payer l'impôt qui est dû.
  • L'argent retiré d'un REER peut réduire les montants que vous avez le droit de recevoir des programmes gouvernementaux de soutien du revenu. Avant de cotiser à un REER, discutez avec un conseiller financier des sources de revenu que vous prévoyez pour votre retraite.
  • Pour plus de détails, consultez les renseignements de l'Agence du revenu du Canada sur les REER et régimes connexes.

Conseil

Pendant les 60 premiers jours de l'année, vous pouvez mettre de l'argent dans votre REER afin de bénéficier d'une déduction d'impôt pour l'année précédente. Mais n'attendez pas février pour cotiser à votre REER. Versez des cotisations chaque mois, et votre épargne commencera à augmenter plus rapidement.

Les régimes enregistrés d'épargne-études vous permettent de déposer de l'argent dans un régime enregistré pour financer les études d'un enfant.

  • Un élève qui décide de poursuivre ses études après l'école secondaire peut retirer l'argent, y compris le revenu qu'il a rapporté.
  • L'argent déposé dans un régime enregistré d'épargne-études peut donner droit à des subventions du gouvernement du Canada et de la province du Québec.
  • Le montant annuel que vous pouvez déposer dans un régime enregistré d'épargne-études n'est pas limité, mais vous ne pouvez pas déposer plus de 50 000 $ dans le régime d'une seule personne.
  • Pour retirer de l'argent d'un régime enregistré d'épargne-études sans payer d'impôt, vous devrez le déposer dans un REER. Autrement, vous devrez payer de l'impôt sur le revenu qu'a rapporté le régime (et remettre au gouvernement les subventions qu'il a versées).
  • Bien souvent, l'étudiant payera peu ou pas d'impôt sur le revenu qu'a rapporté le régime.
  • Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez les renseignements sur les Régime enregistré d'épargne-études d'Emploi et Développement social Canada.
  • Le Québec offre également un régime d'épargne-études. Pour plus de renseignements, consultez les sites Web suivants :

Les régimes enregistrés d'épargne-invalidité vous permettent de déposer de l'argent dans un régime enregistré pour soutenir une personne handicapée.

  • Lorsqu'une personne handicapée a besoin d'argent, elle peut retirer le montant épargné et le revenu qu'il a rapporté.
  • Le montant d'argent déposé dans un régime enregistré d'épargne-invalidité peut donner droit à des subventions du gouvernement du Canada.
  • Le montant annuel que vous pouvez déposer dans un régime enregistré d'épargne-invalidité n'est pas limité, mais vous ne pouvez pas déposer plus de 200 000 $ dans le régime d'une seule personne.
  • Vous pouvez retirer l'argent que vous avez déposé dans un régime enregistré d'épargne-invalidité sans payer d'impôt. Toutefois, vous devrez payer de l'impôt sur le revenu qu'a rapporté le régime (et remettre au gouvernement les subventions qu'il a versées).
  • Bien souvent, une personne handicapée payera peu ou pas d'impôt sur le revenu qu'a rapporté le régime.
  • Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez consulter les renseignements sur les Régime enregistré d'épargne-invalidité d'Emploi et Développement social Canada.

De nombreuses conditions s'appliquent aux régimes enregistrés d'épargne. Pour déterminer si ces régimes sont le meilleur moyen pour vous d'atteindre vos objectifs en matière d'épargne, assurez vous de bien les comprendre. Renseignez vous sur les frais et les conditions applicables. Voici quelques questions importantes à poser :

  • Y a t il des règles concernant le montant que je peux épargner chaque année?
  • Quels sont les conditions et les risques? Par exemple, que se passe t il si un enfant pour lequel j'ai ouvert un régime enregistré d'épargne études ne fait pas d'études postsecondaires?
  • Quand dois-je cotiser?
  • Qui investira mon argent?
  • À quelle vitesse mon épargne augmentera t elle?
  • Combien ce régime coûtera-t-il?
  • Que se passe t il en cas d'imprévu, par exemple si je dois retirer de l'argent du régime?
  • Le revenu que rapporte le régime aura-t-il un effet sur mes autres sources de revenu dans les années à venir?

Pour d'autres conseils destinés aux consommateurs, lisez «Voici dix bons conseils à suivre avant de signer un contrat, quel qu'il soit» par l'Agence de la consommation en matière financière du Canada.

Pour en savoir plus, visionnez la vidéo Épargner avec les régimes enregistrés.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :