Le Canada et l’Ontario appuient les agriculteurs grâce à une couverture élargie des risques

Communiqué de presse

Les gouvernements haussent l’aide financière pour les agriculteurs admissibles confrontés à des problèmes de main-d’œuvre durant la COVID-19

Le 9 juillet 2020 - Woodstock (Ontario) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

Les gouvernements du Canada et de l’Ontario offrent le meilleur soutien possible pour aider les agriculteurs à gérer les difficultés hors de leur contrôle en améliorant la couverture du programme Agri-protection pour la saison de croissance 2020 afin d’inclure les pénuries de main-d’œuvre reliées à la COVID-19.

L’industrie agricole de l’Ontario, en particulier les exploitations agricoles produisant des fruits et des légumes comme des tomates, des melons et des pêches, emploie une main-d’œuvre nombreuse et dépend grandement des travailleurs agricoles saisonniers. La COVID-19 a interrompu la libre circulation des travailleurs et a entraîné certaines lacunes concernant la disponibilité de la main-d’œuvre. Cela pourrait empêcher la récolte de certaines cultures et entraîner des pertes financières pour l’industrie agroalimentaire.

Le 5 mai dernier, le gouvernement fédéral s’est engagé à travailler avec les provinces et les territoires pour explorer les occasions d’élargir le programme Agri-protection afin d’inclure les pénuries de main-d’œuvre comme un risque pour le secteur horticole. Ce travail avec les partenaires provinciaux et territoriaux permettra d’offrir une assurance contre la perte de production causée par une main-d’œuvre insuffisante si les producteurs sont incapables de trouver suffisamment de travailleurs pour procéder à la récolte.

Les agriculteurs de l’Ontario déjà inscrits à un régime d’assurance-production qui présentent des pertes de cultures en raison d’interruptions de travail durant la saison de croissance 2020 auront accès à une couverture d’assurance accrue par le truchement d’Agricorp. La couverture d’assurance supplémentaire comprendra les éléments suivants :

  • l’incapacité d’attirer une main-d’œuvre agricole suffisante en raison de la COVID-19;
  • la maladie ou la quarantaine de la main-d’œuvre agricole et du producteur en raison de la COVID-19.

On s’attend à ce que les agriculteurs avisent Agricorp dès que possible s’ils sont confrontés à des interruptions de travail causées par la COVID-19 qui ont des répercussions sur leurs cultures.

Les programmes de gestion des risques des entreprises, y compris le programme Agri-protection, protègent les producteurs des risques importants qui menacent la viabilité de leur exploitation agricole et qu’ils ne peuvent pas gérer, comme les conditions météorologiques, la maladie et les ennemis des cultures. Il s’agit d’un programme de gestion des risques des entreprises aux termes du Partenariat canadien pour l’agriculture, un engagement quinquennal de 3 milliards de dollars du gouvernement fédéral, des gouvernements provinciaux et des gouvernements territoriaux pour soutenir les secteurs de l’agroalimentaire et des produits agricoles du Canada.

Citations

« La situation exceptionnelle que nous vivons nous donne la chance de constater à quel point les travailleurs du secteur jouent un rôle essentiel d’un bout à l’autre de la chaîne d’approvisionnement agroalimentaire. Notre gouvernement travaille fort avec les provinces et les entreprises agroalimentaires pour assurer que ces travailleurs bénéficient d’un environnement sécuritaire afin qu’ils puissent continuer à produire notre nourriture. Je félicite l’Ontario qui est la première province à prendre cette mesure importante qui reconnaît les difficultés rencontrées par les agriculteurs et les producteurs d’aliments de la province en raison de la pénurie de main-d’œuvre; la province leur fournit le soutien additionnel dont ils ont besoin. »

- l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du gouvernement fédéral

« Nous reconnaissons que ce terrible virus a créé de nouvelles pressions commerciales et a augmenté l’incertitude pour les agriculteurs, raisons pour lesquelles nous prenons des mesures pour nous assurer que les agriculteurs ont les ressources dont ils ont besoin pour aborder ces enjeux. En élargissant la couverture du programme Agri-protection afin d’inclure les pénuries de main-d’œuvre reliées à la COVID-19 pour les agriculteurs admissibles, nous répondons directement à leurs demandes pour du soutien et nous protégeons le secteur agroalimentaire de l’Ontario pour qu’il puisse continuer à produire les aliments dont notre province a besoin. »

- Ernie Hardeman, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales

« Cette annonce est un premier pas important pour donner aux producteurs l’assurance que leur gouvernement les appuiera durant la pandémie. Nous remercions la ministre Bibeau de concrétiser cette couverture élargie, et nous remercions le ministre Hardeman et le gouvernement Ford de leur esprit d’initiative et d’avoir fait de l’Ontario la première province du Canada à adopter cette mesure. »

- Bill George, président de l’Association des fruiticulteurs et des maraîchers de l’Ontario

Faits en bref

Liens connexes

Personnes-ressources

Jean-Sébastien Comeau
Attachée de presse 
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
jean-sebastien.comeau@canada.ca
343-549-2326

Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
613-773-7972
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@canada.ca
Suivez‑nous sur Twitter : @AAC_Canada
Aimez notre page Facebook : AgricultureCanadienne

Ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario
Avi Yufest
Bureau du ministre Ernie Hardeman
Avi.Yufest@Ontario.ca

Christa Roettele, Direction des communications
Christa.Roettele@Ontario.ca
519 826-3145

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :