Bâtir une économie forte et propre au Québec en investissant dans l'innovation et les travailleurs

Communiqué de presse

Le 14 avril 2022 – Sherbrooke (Québec) – Agriculture et Agroalimentaire Canada

L'agriculture joue un rôle essentiel pour bâtir un environnement sain et une économie forte au Québec.

Aujourd'hui, l'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, a souligné les nouveaux investissements importants en matière de climat dans le budget de 2022 qui contribueront à produire des résultats concrets pour les familles et les entreprises du Québec en réduisant la pollution, en créant des emplois et en rendant la vie plus abordable.

Les agriculteurs de tout le pays subissent les effets des changements climatiques, comme les inondations et les sécheresses, et sont déjà à l'avant-garde de l'adoption de pratiques respectueuses du climat. Avec un investissement de plus de 1 milliard de dollars, le budget de 2022 prévoit de nouveaux fonds pour la séquestration du carbone, l'adoption de technologies propres, la science et la recherche et les pratiques d'atténuation des changements climatiques afin de veiller à ce que le secteur agricole puisse atteindre son objectif de réduire considérablement les émissions de GES tout en permettant aux agriculteurs d'économiser temps et argent.

Le gouvernement du Canada reconnaît également les importantes contributions des travailleurs étrangers temporaires à l'économie, et en particulier dans les secteurs de l'agriculture et de la transformation des aliments, qui comptent sur ces travailleurs pour répondre aux besoins de leurs entreprises lorsqu'il n'y a pas de citoyens canadiens ou de résidents permanents pour combler les besoins en main-d'œuvre temporaire. Le budget de 2022 réaffirme l'engagement du gouvernement à soutenir l'arrivée sécuritaire et en temps opportun ainsi que le séjour des travailleurs étrangers temporaires et à améliorer l'accès au Programme des travailleurs étrangers temporaires.

Le budget de 2022 propose des mesures visant à accroître la protection des travailleurs, à réduire les formalités administratives pour les employeurs de confiance et à faire en sorte que les employeurs puissent faire venir rapidement les travailleurs nécessaires pour combler les lacunes à court terme du marché du travail. Cela comprend un investissement de 29,3 millions de dollars pour mettre en place le modèle d'employeur de confiance, lequel réduira les formalités administratives pour les employeurs qui ont déjà participé au programme et qui répondent aux normes les plus élevées en matière de conditions de travail et de vie, de protection et de rémunération dans les domaines à forte demande. Les entreprises pourront ainsi réagir rapidement pour combler les pénuries de main-d'œuvre à court terme. Il s'agit d'une bonne nouvelle pour le secteur agricole et agroalimentaire du Canada.

Le gouvernement investit aussi 15 milliards de dollars pour lancer le nouveau fonds de croissance du Canada, qui attirera des dizaines de milliards de dollars d'investissements en provenance du secteur privé dans les industries et les emplois canadiens. Le fonds aidera l'agriculture et tous les secteurs de la base industrielle du Canada à réduire les émissions, à diversifier l'économie et à stimuler les exportations du Canada en investissant dans la croissance des industries à faibles émissions de carbone et des nouvelles technologies. Il appuiera également la restructuration des chaînes d'approvisionnement essentielles dans des domaines importants pour la prospérité future du Canada.

Le Canada est particulièrement bien placé pour nourrir durablement une population mondiale croissante. En investissant dans la recherche et l'innovation, en augmentant le nombre d'agriculteurs qui adoptent des pratiques de gestion bénéfiques et en facilitant l'accès des agriculteurs aux technologies propres, le budget de 2022 ouvre la voie pour bâtir une économie qui fonctionne pour tous.

Grâce à ces nouveaux investissements essentiels en matière de climat, le gouvernement du Canada contribue à créer les conditions nécessaires pour que les agriculteurs, les transformateurs et l'ensemble du secteur agricole réussissent et prospèrent pour les années à venir.

Citations

« Le budget de 2022 comprend des investissements ciblés et responsables pour aider les entreprises québécoises à embaucher les travailleurs dont elles ont besoin. Nous améliorons le Programme des travailleurs étrangers temporaires afin de mieux répondre aux besoins urgents en main-d'œuvre tout en assurant une meilleure protection des employés. Nous investissons également pour aider les entrepreneurs à innover et à adopter de nouvelles technologies afin d'accélérer le virage vert. »

- L'honorable Marie-Claude Bibeau, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« Avec notre taux de chômage à un niveau historiquement bas, la forte reprise économique du Canada dépasse maintenant la capacité de nombreux employeurs à trouver des travailleurs. C'est pourquoi nous continuons d'améliorer et d'ajuster le Programme des travailleurs étrangers temporaires pour qu'il réponde aux besoins changeants de notre marché du travail. Les investissements que nous annonçons dans le budget de 2022 augmenteront le soutien et la protection des travailleurs, faciliteront l'embauche de nouveaux talents par les employeurs et aideront le Canada à bâtir une main-d'œuvre solide et qualifiée pour aujourd'hui et demain. »

- L'honorable Carla Qualtrough, ministre de l'Emploi, du Développement de la main-d'œuvre et de l'Inclusion des personnes handicapées

« Sherbrooke est maintenant un excellent exemple de ville à l'économie moderne et diversifiée et je suis fière de notre main-d'œuvre qualifiée et spécialisée et de notre écosystème technologique entrepreneurial. Le budget de 2022 aidera des entreprises comme Entosystem à intégrer les innovations vertes dans leurs activités quotidiennes tout en intensifiant la lutte contre les changements climatiques. »

- Élisabeth Brière, Secrétaire parlementaire de la ministre de la Santé mentale et des Dépendances et ministre associée de la Santé et députée de Sherbrooke

« Depuis maintenant six ans, l'équipe d'Entosystem grandit rapidement tout en conservant la même détermination à façonner un système alimentaire durable et responsable. Notre croissance se réalise grâce à de précieux partenaires comme le gouvernement fédéral au travers de programmes qui encouragent l'émergence de technologies propres. Ces programmes nous permettent non seulement d'avoir les moyens de nos grandes ambitions mais permettent également de stimuler l'économie canadienne et d'offrir des emplois de qualité en toute cohérence avec le développement durable de notre industrie agroalimentaire. »

- Cédric Provost, président et cofondateur d'Entosystem

Faits en bref

  • En 2021, près de 70 000 travailleurs étrangers temporaires sont venus au Canada pour travailler dans le secteur agricole. Un peu plus de 22 000 personnes, soit environ 32 %, travaillaient au Québec.

  • Pour améliorer le Programme des travailleurs étrangers temporaires, le gouvernement investira :

    • 48,2 millions de dollars pour mettre en œuvre un nouveau programme simplifié pour les travailleurs étrangers destinés aux employeurs du secteur de l'agriculture et de la transformation du poisson;
    • 29,3 millions de dollars pour créer un modèle d'employeur de confiance;
    • 64,6 millions de dollars pour accroître la capacité de traiter les demandes des employeurs dans le respect des normes de service établies;
    • 14,6 millions de dollars pour améliorer la qualité des inspections des employeurs et tenir les employeurs responsables du traitement des travailleurs.
  • Les mesures prises dans le budget de 2022 pour lutter contre les changements climatiques comprennent :

    • 330 millions de dollars pour tripler la taille du Programme des technologies propres en agriculture;
    • 470 millions de dollars pour élargir le Fonds d'action pour le climat à la ferme du programme Solutions agricoles pour le climat;
    • 150 millions de dollars pour un programme de paysages agricoles résilients afin d'appuyer la séquestration du carbone et l'adaptation et de tenir compte d'autres avantages environnementaux;
    • 100 millions de dollars pour appuyer la recherche dans le développement de technologies et de variétés de cultures qui permettront une agriculture carboneutre.
  • Parmi les autres mesures importantes du budget de 2022, mentionnons :

    • 1 milliard de dollars pour créer et soutenir les activités initiales d'une agence d'innovation et d'investissement fédérale indépendante.
    • 603,2 millions de dollars pour aider à bâtir des chaînes d'approvisionnement plus résilientes et plus efficientes pour améliorer la capacité des entreprises canadiennes à exporter leurs produits à l'étranger et à livrer des biens essentiels à nos collectivités.
    • 43,5 millions de dollars pour créer l'Agence canadienne de l'eau en vue de travailler avec les provinces, les territoires, les communautés autochtones et d'autres intervenants afin de trouver les meilleurs moyens de garder l'eau du Canada salubre, propre et bien gérée.
    • 19,6 millions de dollars en 2022-2023 pour soutenir le Plan d'action sur l'eau douce.

Produits connexes

Personnes-ressources

Marianne Dandurand
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
marianne.dandurand@agr.gc.ca
343-541-9229

Les Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur TwitterFacebookInstagram, et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :