Nouvelles Solutions agricoles pour le climat – Laboratoires vivants, partenaires et projets

Document d'information

Le gouvernement du Canada a annoncé neuf nouveaux laboratoires vivants dans six provinces au titre du programme Solutions agricoles pour le climat – Laboratoires vivants d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). Les laboratoires vivants se veulent une approche d’innovation agricole axée sur la collaboration de producteurs, de scientifiques et d’autres intervenants chargés de produire conjointement et de mettre à l'essai de nouvelles pratiques et technologies dans des situations réelles pour qu’elles puissent être adoptées plus rapidement par les producteurs canadiens.

Les nouveaux projets en cours à chacun des laboratoires vivants porteront sur la séquestration de carbone et l’atténuation des émissions de gaz à effet de serre (GES). Des pratiques de gestion bénéfiques (PGB) y seront élaborées et mises à l’essai, et elles pourraient ensuite être largement adoptées à l’échelle de la région et du pays. D’autres annonces de laboratoires vivants auront lieu plus tard dans l’année.

Voici les nouveaux laboratoires vivants :

Organisation bénéficiaire

Financement d’AAC

Lieu(x)

Axe du projet

Alberta Beef Producers

8,5 M$

Alberta

Ce laboratoire vivant explorera l’utilisation de systèmes de production de bovins, de fourrage et de cultures pour améliorer la séquestration de carbone dans le sol et réduire les émissions de gaz à effet de serre. Les travaux donneront lieu à l’élaboration de PGB dans six domaines clés, notamment les rotations culturales et les systèmes culturaux, les changements dans l’utilisation des terres, la gestion des pâturages, l’alimentation du bétail, la gestion des éléments nutritifs et l’augmentation de la séquestration de carbone pour l’ensemble de la ferme.

Alberta Conservation Association (ACA)

7,7 M$

Alberta

Un effort concerté entre l’ACA et la Food Water Wellness Foundation, ce laboratoire vivant visera à améliorer la santé des sols, à réduire les coûts de production et à séquestrer le carbone dans le sol grâce à l’agriculture régénératrice. Le laboratoire vivant étudiera les PGB en ce qui concerne les cultures de couverture, la culture intercalaire, la culture en relais, le pâturage adaptatif à enclos multiples, l’utilisation de vivaces et d’animaux dans les systèmes culturaux ainsi que les stratégies d’alimentation permettant de réduire la production de méthane. Aussi, les projets réalisés amplifieront et appuieront le savoir écologique traditionnel et les efforts déployés par les Premières Nations pour trouver des solutions agricoles pour le climat.

Peace Region Forage Seed Association

6 M$

Nord de l’Alberta et Colombie-Britannique

Ce laboratoire vivant met l’accent sur la séquestration de carbone, l’atténuation des émissions de GES et l’amélioration des services d’agroécosystème dans la région de Peace River qui chevauche la Colombie-Britannique et l’Alberta. Le laboratoire vivant se penchera sur la ferme dans son ensemble, ce qui comprend la gestion des terres, les questions économiques et les aspects sociaux de l’adoption de nouvelles PGB.

C.-B. British Columbia Investment Agriculture Foundation

6 M$

Colombie-Britannique (C.-B.)

Dirigé conjointement par l’IAF et le BC Agriculture Council, ce laboratoire vivant vise à étudier de nouvelles PGB avant-gardistes dans six domaines d’intérêt général pour aider les producteurs à lutter contre les changements climatiques. Il est notamment question des rotations culturales et systèmes culturaux, des changements dans l’utilisation des terres, de la gestion des pâturages, de l’alimentation du bétail, de la gestion des éléments nutritifs et de l’augmentation de la séquestration de carbone pour l’ensemble de la ferme.

Mistawasis Nêhiyawak

4,8 M$

Mistawasis Nêhiyawak et Nation crie du lac Muskeg en Saskatchewan

Le projet Un pont entre la terre, l’eau et le ciel, dirigé par des Autochtones, permettra à des producteurs et aux Premières Nations de poursuivre conjointement un objectif commun, soit améliorer l’environnement immédiat tout en s’engageant à protéger les valeurs, les traités, les communautés, les terres et les ressources autochtones. Parmi les PGB à l’étude dans le cadre de ce projet, mentionnons la diversification des cultures et les cultures de couverture, la gestion de l’azote selon le principe 4B, la gestion des pesticides et la diversification des paysages.

South of the Divide Conservation Action Program

8 M$

Écozone des Prairies du sud de la Saskatchewan

Ce laboratoire vivant mettra l’accent sur l’élaboration de solutions agricoles pour le climat pour les écorégions des Prairies. Quatre objectifs clés : éviter la conversion de l’utilisation des terres; gestion du pâturage adaptatif; restauration et amélioration des communautés de plantes vivaces; broutage par le bétail de diverses cultures de couvre-sol annuelles.

Fédération de l’agriculture de Terre-Neuve-et-Labrador

3,8 M$

Terre-Neuve-et-Labrador

Ce laboratoire vivant mettra l’accent sur des stratégies de culture, de fertilisation et d’amendement du sol pour lutter contre les changements climatiques sur les fermes à l’échelle de la province. Parmi les PGB à l’étude dans le cadre de ce projet, mentionnons la diversification des rotations de cultures fourragères et de légumes grâce aux cultures de couverture, une optimisation des doses d’engrais et l’ajout de compost et de biocharbon aux sols sableux.

Alliance agricole du Nouveau-Brunswick

4,5 M$

Nouveau-Brunswick

Ce laboratoire vivant étudiera la faisabilité de l’adoption de pratiques de séquestration de carbone et de réduction des émissions de gaz à effet de serre à la ferme. Les PGB à l’étude dans le cadre de ce projet viseront notamment les systèmes culturaux de pointe, l’amélioration de la gestion des cultures fourragères, la gestion de pâturages à rendement élevé, la gestion efficiente de l’azote ainsi que l’utilisation du paysage.

Nova Scotia Federation of Agriculture

4,5 M$

Nouvelle-Écosse

En privilégiant quatre PGB importantes pour la région, ce laboratoire vivant étudiera l’utilisation de cultures de couverture dans les systèmes de cultures annuelles et vivaces, l’établissement de zones riveraines et de brise-vent, et l’échange de terres.

Produits connexes

Communiqué : Le gouvernement du Canada lance neuf nouveaux laboratoires vivants : Solutions collaboratives à la ferme pour la lutte contre les changements climatiques en agriculture

Personnes-ressources

Marianne Dandurand
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire
marianne.dandurand@agr.gc.ca
343-541-9229

Les Relations avec les médias
Agriculture et Agroalimentaire Canada
Ottawa (Ontario)
1-866-345-7972
aafc.mediarelations-relationsmedias.aac@agr.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook, Instagram, et LinkedIn
Site Web : Agriculture et Agroalimentaire Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :