Appel à tous les vendeurs de billets : dévoilez dès le départ le coût véritable des billets

Communiqué de presse

Le 4 juillet 2017 – OTTAWA (Ontario) – Bureau de la concurrence

Le Bureau de la concurrence appelle les entreprises spécialisées dans la vente de billets sportifs et culturels à revoir leurs pratiques commerciales et à dévoiler dès le départ le prix réel des billets.

Pour attirer les consommateurs, certaines entreprises de vente de billets affichent des bas prix en ligne ou sur des applications mobiles. Des frais et des taxes supplémentaires inévitables sont toutefois ajoutés plus tard dans le processus d’achat, ce qui fait gonfler le prix des billets.

Cette pratique d’affichage de prix partiels peut être trompeuse pour le consommateur, qui ne pourra jamais payer le bas prix annoncé au départ. Le Bureau conseille vivement aux vendeurs et aux revendeurs de billets d’éviter les prix partiels et de dévoiler dès le départ le prix réel des billets lorsque les consommateurs doivent obligatoirement payer des frais supplémentaires.

Assurer la véracité publicitaire dans l’économie numérique canadienne est une priorité du Bureau, et les frais cachés sont l’une de ses principales cibles. Chaque fois que c’est possible, le Bureau préfère régler les dossiers sans recourir à de longues et coûteuses procédures judiciaires. À titre d’exemple, le Bureau peut communiquer directement avec les entreprises pour les encourager à se conformer volontairement à la loi. Toutefois, si un règlement à l’amiable s’avère impossible, le Bureau n’hésitera pas à prendre les mesures nécessaires pour assurer le respect de la loi.

Par ailleurs, le Bureau encourage les consommateurs qui estiment avoir été trompés à déposer une plainte.


Citations

« Chaque année, les Canadiens et les Canadiennes dépensent des milliards de dollars pour assister à leurs événements sportifs et culturels favoris. Pour que l’économie numérique continue d’innover et de croître, il est essentiel que les consommateurs puissent se fier aux prix affichés en ligne. »

John Pecman,
Commissaire de la concurrence

Faits en bref

  • Dans des dossiers antérieurs relatifs à l’affichage de prix partiels, le Bureau a découvert que les frais supplémentaires obligatoires peuvent faire gonfler le prix final de 10 % à 57 %.

  • Les frais inattendus sont souvent ajoutés dans les dernières étapes de la transaction, lorsque l’acheteur a déjà choisi ses places et qu’il est prêt à payer. Parfois, les frais sont enfouis dans les petits caractères. Les entreprises les qualifient de frais de service, de traitement, d’administration ou de billetterie, et ils peuvent faire gonfler considérablement le coût des billets.

  • Le Bureau a récemment pris des mesures contre les pratiques d’affichage de prix partiels dans l’industrie de la location de voitures en signant deux consentements avec des entreprises de location de voitures pour mettre un terme à l’affichage de prix inatteignables.

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Renseignements à l’intention des médias :

Relations avec les médias
Téléphone : 819-994-5945
Courriel : ic.media-cb-bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :

Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
819-997-4282
Sans frais : 1-800-348-5358
ATS (malentendants) : 1-866-694-8389

www.bureaudelaconcurrence.gc.ca

Demande de renseignements/Formulaire de plainte

Restez branchés

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :

Déclaration de confidentialité

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :