Le Bureau de la concurrence conteste l’acquisition d’un silo-élévateur de Louis Dreyfus par P&H à Virden (Manitoba)

Communiqué de presse

Le 20 décembre 2019, GATINEAU (Québec), Bureau de la concurrence

En vue de protéger la concurrence pour les agriculteurs situés dans les environs de Virden (Manitoba), le Bureau de la concurrence conteste l’acquisition récente d’un silo-élévateur primaire faite par Parrish & Heimbecker (P&H) auprès de Louis Dreyfus Company (LDC) dans ce secteur.

Le 19 décembre 2019, le Bureau a déposé une demande auprès du Tribunal de la concurrence afin d’obtenir une ordonnance obligeant P&H à vendre soit son propre silo-élévateur de Moosomin (Saskatchewan), soit celui nouvellement acquis à Virden (Manitoba).

À la suite de son acquisition, P&H contrôle maintenant les deux silos-élévateurs situés dans un corridor couvrant 180 km de la route Transcanadienne. Auparavant, les silos de Moosomin et de Virden étaient de proches concurrents en raison de leur proximité le long de cette portion de la Transcanadienne.

Les deux silos surveillaient de près le prix qu’offraient l’un et l’autre pour le blé et le canola et réagissaient aux activités concurrentielles de l’autre en offrant de meilleurs prix aux agriculteurs. L’acquisition élimine cette rivalité. Par conséquent, les agriculteurs dans le corridor entre Moosomin et Virden obtiendront moins d’argent pour leur blé et leur canola.

La demande déposée par le Bureau est disponible sur le site Web du Tribunal de la concurrence.

Citations

« Les agriculteurs canadiens sont en droit de compter sur la concurrence pour protéger leurs revenus. La mesure que nous prenons vise à prémunir les agriculteurs contre des pertes financières qui résulteraient de cette transaction. »

Matthew Boswell
Commissaire de la concurrence

Faits en bref

  • Les agriculteurs jouent un rôle essentiel dans l’économie canadienne, produisant des céréales telles que le blé, le canola, l’orge, le maïs, l’avoine et le seigle. En 2018, ils ont produit environ 31,8 millions de tonnes de blé, 20,3 millions de tonnes de canola, 8,4 millions de tonnes d’orge et 3,4 millions de tonnes d’avoine. La demande faite au Tribunal de la concurrence vise à rectifier la puissance commerciale relativement aux services de manutention des grains concernant les deux productions céréalières les plus importantes au Canada : le blé et le canola.

  • Les silos-élévateurs servent à stocker et à entreposer les grains acheminés par les producteurs, habituellement par camion. Les grains sont élevés, classés et triés, et peuvent également être nettoyés, séchés et mélangés; ce que l’on appelle les services de manutention des grains.

  • P&H est une société agro-industrielle canadienne intégrée verticalement dont le siège social se trouve à Winnipeg (Manitoba) et qui possède des silos-élévateurs, des installations de traitements des grains et des terminaux d’exportation au Canada.

  • LDC est une entreprise internationale de marchandises dont le siège social se trouve à Rotterdam, aux Pays-Bas.

  • LDC maintiendra une présence au Canada par l’entremise de son usine de trituration du canola à Yorkton (Saskatchewan) et de son terminal portuaire de Port-Cartier (Québec).

Produits connexes

Personnes-ressources

Renseignements à l’intention des médias :
Relations avec les médias
Téléphone : 819-994-5945
Courriel : ic.media-cb-bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Centre des renseignements
Bureau de la concurrence
Téléphone : 819-997-4282
Sans frais : 1-800-348-5358
ATS (malentendants) : 1-866-694-8389
www.bureaudelaconcurrence.gc.ca
Demande de renseignements/Formulaire de plainte

Restez branchés :
Twitter | Facebook | LinkedIn | YouTube | Fil RSS | Diffusion électronique des actualités

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :