Le Bureau de la concurrence se joint à ses homologues internationaux au Sommet du G7 sur l’amélioration de la concurrence dans les marchés numériques

Communiqué de presse

Le 29 novembre 2021, GATINEAU (Québec), Bureau de la concurrence

Le Bureau de la concurrence s’est joint aujourd’hui à ses homologues du G7 et de nations invitées dans le cadre d’un sommet des organismes d’application de la loi afin de discuter des possibilités de coopération internationale pour améliorer la concurrence sur les marchés numériques.

Ces discussions, organisées par la Competition and Markets Authority – l’organisme chargé de la concurrence au Royaume-Uni –, ont lieu à un moment crucial. La nécessité de relever les défis associés aux marchés numériques et aux géants des technologies est l’une des questions les plus importantes auxquelles sont confrontés les gouvernements et les autorités de la concurrence du monde entier.

Le sommet est une occasion unique pour les autorités internationales de discuter des domaines d’intérêt commun et d’une collaboration potentielle sur des questions telles que les boutiques d’applications et les écosystèmes mobiles, l’infonuagique et les algorithmes. Il offre également aux participants l’occasion de réfléchir à la meilleure façon d’utiliser leurs compétences, leurs connaissances et leurs ressources pour relever les défis des marchés numériques. 

Pour rendre compte du travail accompli par les autorités de la concurrence du G7, celles-ci publient aujourd’hui un recueil conjoint d’approches visant à améliorer la concurrence sur les marchés numériques (en anglais seulement). Ce recueil montre l’ampleur des efforts que les autorités de la concurrence consacrent aux marchés numériques, en détaillant le travail de chaque autorité et en mettant en évidence les approches et tactiques communes.                                                                                
Celles-ci comprennent :

  • l’ouverture d’enquêtes et d’études, ou la mise en œuvre de mesures d’application de la loi;
  • la mise en place d’équipes spécialisées composées d’experts techniques;
  • l’examen ou l’introduction de réformes législatives visant à renforcer les outils d’application de la loi ou à introduire de nouveaux régimes réglementaires;
  • le maintien d’une coopération réglementaire à l’échelle nationale et internationale.

Ce recueil servira de base à la coopération et à la coordination futures et constituera une ressource pour les gouvernements et les autres décideurs politiques à l’avenir.

Citations

« La protection et la promotion de la concurrence sur les marchés numériques sont essentielles pour les entreprises et les consommateurs canadiens. Je tiens à remercier la Competition and Markets Authority du Royaume-Uni d’avoir accueilli ces discussions, ainsi que tous nos partenaires internationaux pour leurs efforts continus alors que nous collaborons pour suivre le rythme de l’économie numérique. »

Matthew Boswell
Commissaire de la concurrence

Faits en bref

  • Le G7 est un groupe constitué de l’Allemagne, du Canada, des États-Unis, de la France, de l’Italie, du Japon et du Royaume-Uni.

  • Dans le cadre de la présidence britannique du G7 en 2021, la Competition and Markets Authority du Royaume-Uni a organisé une réunion des autorités de la concurrence les 29 et 30 novembre.

  • Les autorités de la concurrence du G7 sont les suivantes : Autoritá Garante della Concorrenza e del Mercato (Italie), Autorité de la concurrence (France), Bundeskartellamt (Allemagne), Bureau de la concurrence (Canada), Competition and Markets Authority (Royaume-Uni), Department of Justice (États-Unis d’Amérique), Direction générale de la concurrence (Commission européenne), Federal Trade Commission (États-Unis d’Amérique) et Japan Fair Trade Commission (Japon).

  • Le Royaume-Uni a invité l’Australie, l’Inde, la Corée du Sud et l’Afrique du Sud à participer au G7 de cette année. Les autorités de la concurrence de ces pays sont les suivantes : Australian Competition and Consumer Commission (Australie), Competition Commission of India (Inde), Korea Fair Trade Commission (Corée du Sud) et Competition Commission South Africa (Afrique du Sud).

Produits connexes

Liens connexes

Personnes-ressources

Renseignements à l’intention des médias :
Relations avec les médias
Courriel : ic.media-cb-bc.ic@canada.ca

Renseignements généraux :
Demande de renseignements | Formulaire de plainte

Restez branchés :
Twitter | Facebook | LinkedIn | YouTube | Fil RSS | Diffusion électronique des actualités

Le Bureau de la concurrence, en tant qu’organisme d’application de la loi indépendant, veille à ce que les entreprises et les consommateurs canadiens prospèrent dans un marché concurrentiel et innovateur.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :