Le gouvernement fédéral et la province s’engagent à mettre en chantier le projet de train léger sur rail de Hamilton, de McMaster à Eastgate sur la promenade Centennial

Communiqué de presse

Hamilton (Ontario), le 13 mai 2021 — Le transport en commun est au cœur d’une reprise inclusive, et nous devons accorder la priorité aux mesures qui permettront de développer les réseaux de transport en commun dont le Canada a besoin, maintenant et à l’avenir. Investir dans le transport en commun aide les Canadiens à traverser la pandémie, prépare le Canada à la reprise en créant de bons emplois et en soutenant les entreprises canadiennes, et transforme notre société en vue d’un avenir plus propre et meilleur.

Aujourd’hui, l’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités du Canada, l’honorable Filomena Tassi, ministre du Travail et députée de Hamilton-Ouest—Ancaster—Dundas, et Caroline Mulroney, ministre des Transports de l’Ontario, ont annoncé que les deux ordres de gouvernement ont signé une entente pour investir près de 3,4 milliards de dollars dans le projet de train léger sur rail (TLR) de Hamilton, qui est prêt à démarrer. Chaque ordre de gouvernement couvrira 50 % des coûts admissibles du projet, jusqu’à concurrence de 1,7 milliard de dollars. La contribution fédérale, réservée pour l’investissement dans le TLR, est soumise à l’approbation du Conseil du Trésor du Canada. Les coûts du cycle de vie du projet seront couverts par le gouvernement de l’Ontario

Le nouveau réseau de transport en commun offrira un service fréquent et fiable entre l’Université McMaster à l’ouest, en passant par le centre-ville de Hamilton, et jusqu’à Eastgate sur la promenade Centennial à Stoney Creek. Au total, le projet s’étendra sur 14 kilomètres, comptera 17 arrêts et offrira un temps de déplacement moyen de 32 minutes d’un bout à l’autre du parcours. Une fois terminé, le projet entraînera des avantages immédiats pour les travailleurs, les étudiants, les personnes âgées et leurs familles dans la ville de Hamilton et au-delà.

Le projet de train léger sur rail de Hamilton est un investissement unique en son genre dans les infrastructures de la ville. Il s’agit d’investir aujourd’hui pour répondre aux besoins de demain.

La Ville de Hamilton est à l’avant-garde dans de nombreux domaines : recherche et développement en santé, fabrication et métaux de pointe, technologie de l’ingénierie, arts et culture, entre autres. Sa population est en pleine croissance. Investir dans le TLR est un pas de plus pour permettre à Hamilton de réaliser ses ambitions.

Le TLR offrira aux gens de Hamilton un moyen plus rapide, plus propre et plus abordable de se rendre au travail, à l’école et à des activités sociales. Il aidera nos travailleurs essentiels à se rendre au travail et profitera à ceux qui comptent le plus sur le transport en commun, notamment les travailleurs essentiels, les femmes, les immigrants et les jeunes. Des transports en commun plus propres réduisent la pollution, améliorent la qualité de l’air et la santé publique. Et en favorisant l’intégration de véhicules électriques dans notre réseau de transport en commun et en le reliant à des pistes cyclables et à des sentiers pédestres, nous investissons dans une solution essentielle aux changements climatiques et nous contribuons à amener le Canada et le monde entier vers la carboneutralité.

Le développement du transport en commun dépend de partenariats solides entre le gouvernement fédéral, les provinces et les municipalités. Le soutien de tous les ordres de gouvernement est essentiel. Nous sommes impatients de travailler ensemble.

Le financement fédéral est assuré par les 14,9 milliards de dollars de nouveaux fonds pour le transport en commun annoncés le 10 février 2021 afin d’accélérer les projets prêts à démarrer et créateurs d’emplois dans tout le pays.

Il contribuera à relancer l’économie, à créer des milliers d’emplois pendant les travaux de construction, qui peuvent commencer immédiatement, et pendant la durée de vie du projet, et à générer des milliards de dollars en investissements pendant la durée de vie du réseau, tout en créant des collectivités plus propres et inclusives. Le TLR de Hamilton est un projet prêt à démarrer, ce qui signifie que la construction peut commencer et que des emplois peuvent être créés immédiatement.

L’annonce d’aujourd’hui est le troisième investissement dans le transport en commun dans le cadre d’un accord historique conclu avec la province de l’Ontario. Le gouvernement fédéral investit plus de 12 milliards de dollars dans le cadre de l’investissement le plus important dans le transport en commun de l’histoire de la RGTH. Les deux autres investissements comprennent un investissement fédéral de 10,4 milliards de dollars dans la RGT pour la ligne Ontario, le prolongement vers l’ouest de la ligne Eglington Crosstown, le prolongement vers le nord du métro Yonge et le prolongement du métro Scarborough, ainsi qu’un investissement de 180 millions de dollars pour l’achat de nouveaux tramways à Toronto qui seront fabriqués à Thunder Bay, protégeant ainsi de bons emplois syndiqués là-bas. Ces investissements font partie de l’annonce rendue possible grâce au nouveau financement de 14,9 milliards de dollars pour le transport en commun, annoncé par le premier ministre Trudeau et la ministre McKenna en février en vue de relancer l’économie et créer des emplois, s’attaquer aux changements climatiques et bâtir des collectivités plus inclusives. Le financement fédéral pour le prolongement vers le nord de la ligne Yonge est conditionnel à l’approbation du Conseil du Trésor.

Citations

« Je suis très heureuse que le gouvernement fédéral investisse 1,7 milliard de dollars dans la construction d’une ligne complète de TLR à Hamilton, de l’Université McMaster jusqu’à Eastgate, à la promenade Centennial. Cet investissement dans le seul grand projet de transport en commun prêt à démarrer à Hamilton aidera à relancer l’économie et à créer de bons emplois. Il permettra de réduire les temps de déplacement et aidera les travailleurs, les étudiants, les personnes âgées et les familles de Hamilton et d’ailleurs à se rendre à destination plus rapidement, plus proprement et de manière plus abordable. Il s’agit d’une occasion d’investissement unique en son genre pour Hamilton. »

— L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités 

« Le TLR de Hamilton est un investissement générationnel dans les infrastructures de transport de notre ville. Le TLR permettra de réduire le temps de déplacement des familles, créera de bons emplois pour la classe moyenne, fera croître notre économie et réduira la pollution atmosphérique. Il s’agit d’un projet prêt à être mis en chantier, ce qui signifie que nous pouvons commencer à créer des emplois immédiatement. J’ai hâte de voir les travaux commencer et de voir le développement du TLR. »

— L’honorable Filomena Tassi, ministre du Travail et députée de Hamilton-Ouest—Ancaster—Dundas

« Le gouvernement du Canada est un merveilleux partenaire de la Ville de Hamilton. Merci au premier ministre Trudeau, à la ministre McKenna et à la ministre Filomena Tassi pour leur leadership et leur vision solides et extraordinaires qui ont contribué à faire du projet de TLR de Hamilton une réalité. »

— Fred Eisenberger, maire de Hamilton

« Au nom de plus de 140 000 membres de l’Union internationale des journaliers d’Amérique du Nord (UIJAN), nous saluons l’effort de collaboration des gouvernements fédéral et provincial pour mettre en chantier le très attendu projet de train léger sur rail de Hamilton. Les investissements dans les infrastructures de transport en commun continueront de stimuler l’activité et la reprise économiques, tout en créant des milliers d’emplois pour les membres de l’UIJAN et en mettant en place un réseau de transport en commun viable pour Hamilton. Le TLR de Hamilton répondra également aux besoins essentiels en matière d’infrastructures, notamment les routes et la fibre optique, tout en reliant nos collectivités et en respectant le mandat fédéral de carboneutralité pour les infrastructures. Nous sommes impatients de continuer de travailler avec la ministre de l’Infrastructure, Catherine McKenna, et tous les ordres de gouvernement pour mettre en place des infrastructures de transport en commun essentielles et renforcer l’avenir de notre pays. » 

— Joe Mancinelli, vice-président international de l’UIJAN et gestionnaire régional pour le centre et l’Est du Canada

« Cet investissement important dans le TLR de Hamilton contribuera à la prospérité et à la croissance à long terme de la ville. Il offrira une option de transport en commun durable et rapide à nos étudiants, notre personnel et notre faculté. Non seulement cela créera une ville plus propre et plus efficace, mais cela contribuera également à alimenter la croissance économique et à relier nos étudiants aux possibilités et aux entreprises du centre-ville. L’Université McMaster se réjouit de cet accord historique sur le transport en commun entre les gouvernements fédéral et provincial et de l’impact transformateur qu’il aura sur la collectivité de Hamilton. »

— David Farrar, président et vice-chancelier, Université McMaster

« Les ministres McKenna et Tassi ont réalisé un investissement historique pour leur ville natale, et le gouvernement Trudeau mérite des éloges pour avoir collaboré avec le gouvernement provincial afin de financer cet investissement sans précédent dans le transport en commun pour notre région. L’annonce d’aujourd’hui garantit que la reprise post-pandémique de Hamilton pourra se concrétiser pleinement grâce à la création de milliers d’emplois, à l’amélioration des options de transport en commun, à l’essor économique, aux infrastructures souterraines modernes, aux possibilités de densification urbaine, à l’augmentation du nombre de logements abordables et à la réduction des émissions de carbone. »

— Keanin Loomis, président-directeur général, Chambre de commerce de Hamilton 

« L’annonce d’aujourd’hui est un fort vote de confiance envers l’avenir de Hamilton. Elle est le résultat d’efforts incessants de la part de dirigeants communautaires et gouvernementaux engagés en faveur d’une ville plus mobile, plus prospère et plus saine. Hamilton Health Sciences remercie les gouvernements provincial et fédéral pour cet engagement de transformation envers notre ville. »

— Rob MacIsaac, président, Hamilton Health Sciences

Faits en bref

  • Dans le cadre du plan Investir dans le Canada, le gouvernement du Canada investit plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans dans des projets visant le transport en commun, les infrastructures vertes, les infrastructures sociales, les routes de commerce et de transport, et les collectivités rurales et nordiques du Canada.

  • Depuis 2015, le gouvernement a dépensé plus de 13 milliards de dollars dans plus de 1 300 projets de transport en commun au Canada. Ces investissements ont permis de construire plus de 240 km de nouvelles lignes de métro et de train léger de transport en commun, d’acheter plus de 300 autobus électriques et de créer près de 500 km de sentiers de transport actif, de pistes cyclables et piétonnes et de sentiers récréatifs.

  • Grâce au plan Investir dans le Canada, le gouvernement du Canada investit déjà 28,7 milliards de dollars pour soutenir les projets de transport en commun, dont 5 milliards de dollars disponibles pour des investissements par l’entremise de la Banque de l’infrastructure du Canada.

  • Le 10 février 2021, le gouvernement du Canada a annoncé un plan de 14,9 milliards de dollars de nouveaux fonds pour le transport en commun sur huit ans, dont 2,5 milliards de dollars sur cinq ans à partir de cette année, ainsi qu’une partie des 3 milliards de dollars de financement annuel permanent pour le transport en commun à partir de 2026-2027, afin de développer les réseaux de transport en commun dans les grands centres urbains en permettant l’avancement de grands projets de transport en commun clés et à prêts à aller de l’avant. Il s’agit de soutenir les projets de transport en commun qui entreront en phase de construction dans un proche avenir et de contribuer à la planification des grands projets de transport en commun qui seront réalisés à l’avenir.

  • Dans tout l’Ontario, le gouvernement du Canada a investi plus de 8,7 milliards de dollars dans plus de 3 100 projets d’infrastructure.

  • L’Ontario investit 10,2 milliards de dollars dans le cadre du programme d’infrastructure Investir dans le Canada afin d’améliorer le transport en commun, les infrastructures communautaires, culturelles et récréatives, les infrastructures vertes et les infrastructures des collectivités rurales et du Nord. Dans toute la province, l’Ontario investit plus de 7,3 milliards de dollars dans les infrastructures de transport en commun sur 10 ans dans le cadre du programme d’infrastructure Investir dans le Canada.

Liens connexes

Personnes-ressources

Chantalle Aubertin
Attachée de presse
Cabinet de la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
613-941-0660
chantalle.aubertin@canada.ca

Natasha Tremblay
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Transports de l’Ontario
Natasha.Tremblay@Ontario.ca

Direction générale des communications
MTO.media@ontario.ca
416-327-1158

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Courriel : infc.media.infc@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook et Instagram
Site Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :