Soutenir le transport en commun et protéger les emplois à Thunder Bay

Communiqué de presse

Toronto (Ontario), le 12 mai 2021 — Le transport en commun est au cœur d’un rétablissement inclusif, et nous devons mettre en priorité les mesures qui permettront de bâtir les systèmes de transport en commun dont le Canada a besoin maintenant et à l’avenir. Les investissements dans le transport en commun soutiennent les Canadiens durant la pandémie, placent le Canada en position de rétablissement en créant de bons emplois et en appuyant les entreprises canadiennes et transforment notre société pour un avenir meilleur et plus propre.

Le Canada est un chef de file mondial de la fabrication de matériel de transport en commun, y compris de la production de wagons de métro, de véhicules de train léger et de véhicules à émissions nulles, et des travailleurs de ce secteur sont employés à travers le pays. Tous les ordres de gouvernement sont déterminés à soutenir ces travailleurs et leurs familles ainsi qu’à protéger les bons emplois pour la classe moyenne.

Aujourd’hui, l’honorable Catherine McKenna, ministre fédérale de l’Infrastructure et des Collectivités, l’honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé et députée de Thunder Bay—Supérieur-Nord, Marcus Powlowski, député de Thunder Bay—Rainy River, l’honorable Caroline Mulroney, ministre des Transports de l’Ontario, l’honorable Greg Rickford, ministre de l'Énergie, du Développement du Nord et des Mines et ministre des Affaires autochtones et député provincial de Kenora—Rainy River et John Tory, maire de Toronto, ont annoncé que les gouvernements du Canada et de l’Ontario ont signé un accord pour soutenir le financement de tramways supplémentaires électriques, à émissions nulles à Toronto et maintenir les capacités de fabrication de véhicules de transport en commun à l’installation de fabrication d’Alstom à Thunder Bay, en Ontario.

Dans le cadre de cet accord, qui est conditionnel à l’approbation du projet par le Conseil du Trésor, le gouvernement du Canada fournirait un financement pouvant aller jusqu’à 180 millions de dollars pour permettre à la Commission de transport de Toronto (TTC) d’acheter un total de 60 tramways à émissions nulles et d’élargir son installation d’entreposage Hillcrest à Toronto. Le gouvernement de l’Ontario fournit un financement de 180 millions de dollars et la ville de Toronto fournit un financement de 208 millions de dollars pour les tramways et l’élargissement de l’installation d’entreposage, pour un investissement total de 568 millions de dollars. La TTC fournira ces tramways en se servant d’un contrat ayant fait l’objet d’un appel d’offres concurrentiel avec Alstom, qui a acheté Bombardier Transport le 29 janvier dernier. Répondre au besoin immédiat de la TTC en lui fournissant 60 tramways supplémentaires aidera à soutenir l’usine de Thunder Bay à court terme et pourra également faire le pont vers des projets à long terme d’approvisionnement du transport en commun.

Aux termes du contrat actuel de la TTC avec Alstom, la TTC sera en mesure d’obtenir une commande de produits pour l’usine, protégeant ainsi des centaines d’emplois de travailleurs hautement qualifiés dans une usine de renommée mondiale. Indépendamment de l’achat de tramways supplémentaires, Metrolinx, l’agence provinciale responsable de l’exploitation de GO Transit, poursuivra également les discussions avec Alstom dans le cadre de leur contrat d’entretien existant pour la remise à neuf de wagons GO à deux niveaux supplémentaires. Lorsqu’elle fonctionne à plein régime, l’usine d’Alstom est le plus grand employeur du secteur privé de Thunder Bay; en effet, elle fournit d’excellents emplois de classe moyenne pour des centaines de familles.

L’usine et ses travailleurs ont toujours contribué à répondre aux besoins du pays en matière de fabrication, des ventilateurs destinés à sauver des vies, aux trains, aux autobus et aux avions. Le chemin vers le rétablissement économique comprend des transports en commun plus propres et électrifiés, et les travailleurs du secteur de la fabrication du Canada continuent de faire partie de la solution. Le Canada dispose de la main-d’œuvre qualifiée, de l’expertise, des installations de fabrication et des matières brutes nécessaires pour tirer le meilleur parti possible de la révolution des véhicules à émissions nulles.

L’achat de nouveaux tramways profitera également aux travailleurs et aux familles de Toronto qui comptent sur le transport en commun puisque c’est leur seule option viable de se déplacer dans la ville. Le remplacement des infrastructures vieillissantes et le renforcement des capacités permettront de réduire les temps de déplacement, et aideront les résidents à se déplacer de manière sûre et fiable. Des réseaux de transport plus écologiques permettent de réduire la pollution, d’améliorer la qualité de l’air et d’améliorer la santé publique. Par l’électrification de notre réseau de transport en commun et l’établissement de liens entre celui-ci et les voies cyclables et piétonnières, nous investissons dans une solution essentielle aux changements climatiques et nous aidons le Canada et le monde à atteindre la carboneutralité.

L’investissement dans l’infrastructure publique de transport permettra d’établir des communautés résilientes dans tout le pays et d’offrir une meilleure qualité de vie à toute la population canadienne. Le gouvernement continuera à investir dans des projets qui appuient le mieux notre rétablissement, qui créent des emplois pour la classe moyenne et favorisent la croissance économique et qui nous aident à atteindre nos cibles en matière de climat. Ensemble, nous pouvons créer un Canada plus propre, plus compétitif et plus résilient pour les générations futures.

Citations

« Soutenir l’achat par la Commission de transport de Toronto de 60 nouveaux tramways électriques pour Toronto, fabriqués à Thunder Bay, est une situation qui profitera à tous les Canadiens. Ce projet permettra non seulement de protéger les bons emplois pour la classe moyenne à Toronto, il aidera également les résidents de Toronto qui comptent sur le transport en commun à se déplacer rapidement, de manière sûre et fiable. Le chemin vers le rétablissement économique comprend des transports en commun plus propres et électrifiés, qui aident le pays à atteindre sa cible de zéro émission nette d’ici 2050, et les travailleurs du Canada continuent de faire partie de la solution. Le plan d’infrastructure du Canada permet d’investir dans des milliers de projets, de créer des emplois partout au pays, de lutter contre les changements climatiques et de bâtir des collectivités plus fortes. »

L’honorable Catherine McKenna, ministre de l’Infrastructure et des Collectivités

« Des investissements comme celui annoncé aujourd’hui soutiennent la création d’emplois et notre prospérité à long terme, et renforcent la position du Canada en tant que chef de file du transport propre. Le Canada possède l’expertise et le dynamisme nécessaires pour fabriquer les véhicules verts et électriques dont le monde a besoin, et nous savons que la fabrication de pointe peut nous aider à atteindre nos objectifs économiques et climatiques. C’est pourquoi nous sommes heureux de voir Alstom fabriquer ces tramways à émission zéro, qui assureront un avenir plus sain et plus prospère à nos collectivités. »

L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

« L’annonce de l’investissement fédéral de plus de 12 milliards de dollars pour le transport en commun favorisera la création de bons emplois pour les travailleurs de l’usine Alstom. Les familles locales attendaient cette nouvelle depuis un certain temps. En bâtissant une infrastructure écologique du transport en commun dans la région de Toronto, nous contribuons à renforcer la classe moyenne, ce qui profitera à tous. Cette annonce est une autre étape de notre engagement à assurer le rétablissement économique de nos collectivités. »

L’honorable Patty Hajdu, ministre de la Santé et députée de Thunder Bay–Superior-Nord

« Je suis très heureux de voir cet accord de financement se concrétiser. Obtenir de nouveaux contrats pour l’usine de Thunder Bay a été ma principale priorité depuis mon élection en 2019, et j’ai travaillé en étroite collaboration avec mes homologues de tous les ordres de gouvernement à cet égard. Aujourd’hui est un grand jour pour les travailleurs de Thunder Bay. »

Marcus Powlowski, député de Thunder Bay—Rainy River 

« C’est une bonne nouvelle pour Toronto et Thunder Bay. Le tramway est un élément important et essentiel du réseau de transport en commun de Toronto - le plus grand réseau de transport en commun au Canada. C’est la bonne chose à faire en ce moment. Je suis fier d’avoir travaillé à réunir la Ville, la province et le gouvernement fédéral pour réaliser cet investissement. Celui-ci nous permettra d’obtenir les tramways dont nous avons besoin pour faire fonctionner notre réseau de transport en commun à l’avenir et d’apporter les améliorations nécessaires à l’installation Hillcrest de la TTC. Il s’agit d’un autre exemple des investissements que nous pouvons faire dans les infrastructures de transport en commun, et des emplois qui sont créés lorsque tous les gouvernements travaillent ensemble. »

John Tory, maire de Toronto

« Je tiens à remercier les gouvernements fédéral et provincial. Je suis heureux d’avoir travaillé avec les ministres McKenna et Mulroney, ainsi qu’avec les nombreux autres partenaires clés qui ont défendu la cause d’Alstom à Thunder Bay et qui nous ont menés à l’annonce d’aujourd’hui. L’usine Alstom de Thunder Bay est un élément essentiel de notre économie locale et provinciale. En tant que ville, nous sommes impatients de poursuivre notre travail afin d’assurer un avenir long et prospère à Alstom à Thunder Bay. »

Bill Mauro, maire de Thunder Bay

« Les travailleurs sont au cœur de la reprise du Canada. Je tiens à remercier le premier ministre Trudeau, la ministre McKenna et les députés locaux de Thunder Bay pour leur soutien indéfectible dans la lutte pour garder l’usine Alstom ouverte et protéger les bons emplois syndiqués. En commandant de nouveaux véhicules de transport en commun à cette usine, non seulement ils protègent les emplois du plus grand employeur de Thunder Bay, mais ils assurent un meilleur transport en commun partout au Canada et contribuent à assurer l’avenir de la fabrication de véhicules électriques dans notre pays. »

Jerry Dias, président national d’Unifor

« Au nom de nos employés de Thunder Bay et de tout le Canada, Alstom remercie nos partenaires gouvernementaux pour leur travail visant à accorder la priorité aux projets de transport en commun en Ontario. Nous nous réjouissons de cette occasion de produire 60 tramways supplémentaires pour la TTC et de contribuer à la révision des wagons à deux niveaux pour Metrolinx. L’annonce d’aujourd’hui nous permettra de maintenir les emplois et l’expertise de notre main-d’œuvre qualifiée à Thunder Bay et de renforcer l’écosystème ferroviaire de notre pays. »

Souheil Abihanna, président d’Alstom Canada

Faits en bref

  • La Commission de transport de Toronto prévoit d’acheter 60 tramways et d’élargir son installation d’entreposage Hillcrest, ce qui coûtera environ 568 millions de dollars. Le financement fédéral pouvant aller jusqu’à 180 millions de dollars est conditionnel à l’approbation du projet par le Conseil du Trésor, à la satisfaction des exigences de programme et à l’obtention du soutien du gouvernement de l’Ontario et de la ville de Toronto pour les coûts restants. Les nouveaux tramways commenceraient à être livrés en 2023.

  • Depuis 2015, le gouvernement du Canada a dépensé plus de 13 milliards de dollars pour plus de 1 300 projets de transport en commun dans tout le Canada. Ces investissements ont permis de construire plus de 240 km de nouvelles lignes de métro et de train léger, d’acheter plus de 300 autobus électriques et de créer près de 500 km de pistes de transport actif, de pistes cyclables et de voies piétonnières et de sentiers récréatifs.

  • Le 10 février, le premier ministre a annoncé un plan de financement de 14,9 milliards de dollars sur huit ans pour mettre sur pied de nouveaux projets de transport en commun, y compris un financement permanent pour le transport de trois milliards de dollars à compter de 2026-2027.

  • Dans le cadre du plan Investir dans le Canada, le gouvernement du Canada investit déjà 28,7 milliards de dollars pour soutenir les projets de transport en commun, dont 5 milliards seront disponibles aux fins d’investissement par l’entremise de la Banque de l’infrastructure du Canada.

  • En octobre, dans le cadre du plan de croissance triennal de 10 milliards de dollars de la Banque de l’infrastructure du Canada, le gouvernement a annoncé que 1,5 milliard de dollars du financement disponible sera utilisé pour accélérer l’adoption d’autobus zéro émission et la mise en place d’infrastructures de recharge pour permettre aux Canadiens de se déplacer de manière plus écologique.

Liens connexes

Personnes-ressources

Chantalle Aubertin
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Infrastructure et des Collectivités
613-941-0660
Chantalle.Aubertin@canada.ca

Natasha Tremblay
Attachée de presse
Cabinet de la ministre des Transports de l’Ontario
Natasha.Tremblay@Ontario.ca

Direction des Communications
MTO.media@ontario.ca
416-327-1158

Relations avec les médias
Infrastructure Canada
613-960-9251
Sans frais : 1-877-250-7154
Adresse courriel : infc.media.infc@canada.ca
Suivez-nous sur Twitter, Facebook and Instagram
Web : Infrastructure Canada

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :