Initiative sur les effets cumulatifs en milieu terrestre

Les effets cumulatifs peuvent causer des changements au paysage, aux caractéristiques et aux fonctions écologiques, aux poissons, aux espèces sauvages, à l’habitat, au climat, ainsi qu’aux pratiques traditionnelles des groupes autochtones.

Le gouvernement du Canada a collaboré avec des groupes autochtones afin de mettre sur pied l’Initiative sur les effets cumulatifs en milieu terrestre (IECT) qui fournira une aide financière pour le renforcement des capacités et les projets sur les effets cumulatifs dirigés par des Autochtones en milieux d’eau douce et terrestre.

 

Objectifs :
  • Renforcer les capacités des collectivités autochtones pour mener des travaux sur les effets cumulatifs.
  • Aider les groupes autochtones à mieux comprendre les effets cumulatifs. L’accent sera particulièrement mis sur les effets cumulatifs des activités humaines en milieux d’eau douce et terrestre.
  • Améliorer la qualité des renseignements et l’échange de connaissances afin d’appuyer les groupes autochtones dans leur processus décisionnel et les futures analyses liées à de grands projets.

Fonctionnement

L’Initiative sur les effets cumulatifs en milieu terrestre s’adresse aux groupes autochtones qui figurent sur la liste des consultations de la Couronne de 2019 liées au Projet d’agrandissement du réseau de Trans Mountain (TMX) et des autres collectivités autochtones consultées dans le cadre du Projet d’agrandissement du réseau de NOVA Gas Transmission ltd. en 2021 (NGTL 2021), avec un accent mis sur les milieux d’eau douce et terrestre.

Financement pour la mesure

État : Financement disponible

À compter de l’exercice financier 2019-2020, un montant total de 65,5 millions de dollars sur cinq ans sera disponible pour les groupes autochtones admissibles.

De ce total, jusqu’à 23,5 millions de dollars seront disponibles pour renforcer les capacités des collectivités autochtones. Cette portion de l’aide financière vise, en partie, à soutenir le développement collaboratif de l’IECT et à promouvoir la participation à l’initiative. La partie restante du financement servira à soutenir les études techniques et les projets liés aux effets cumulatifs en milieux d’eau douce et terrestre.

Comment cette initiative est-elle liée à d’autres initiatives?

L’Initiative sur les effets cumulatifs en milieu terrestre complète les travaux sur les effets cumulatifs réalisés dans le cadre de l’Initiative de la mer des Salish, du Fonds de restauration de l’habitat aquatique et de l’Initiative d’études en milieu terrestre.

Ministères responsables : Environnement et Changement climatique Canada, Pêches et Océans Canada et Ressources naturelles Canada.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :