Travailler ensemble au renforcement des capacités en recherche autochtone  et de la formation des Autochtones

Communiqué de presse

Un nouveau plan stratégique élaboré conjointement avec des personnes des Premières nations et des peuples inuits et métis contribue à la réconciliation

Ottawa, Canada, le 17 janvier 2020 – Comité de coordination de la recherche au Canada

Le renforcement des capacités en recherche autochtone et de la formation des Autochtones au Canada a pour but de faire en sorte que les peuples autochtones établissent leurs propres priorités de recherche, déterminent la façon dont les recherches sont menées et dont les données sont utilisées et aient un accès équitable aux possibilités de recherche et de formation. Il rehausse l’excellence en recherche au Canada en améliorant les résultats de recherche dont les personnes des Premières Nations et des peuples inuits et métis peuvent tirer parti et constitue une avancée essentielle sur la voie de la réconciliation.

C’est pourquoi l’une des premières priorités du Comité de coordination de la recherche au Canada, créé en 2017, a été de nouer un dialogue multifacettes avec des personnes autochtones de tout le pays, afin de connaître leurs expériences et leurs points de vue en matière de recherche autochtone et de formation des Autochtones.

Les enseignements et perspectives qui en ont émané ont inspiré le plan stratégique que le CCRC publie aujourd’hui, Établir de nouvelles orientations à l’appui de la recherche et de la formation en recherche autochtone au Canada – Plan stratégique 2019-2022. Ce document cerne les orientations stratégiques devant guider la conception de nouveaux modèles susceptibles de façonner l’avenir de la recherche autochtone et de la formation des Autochtones.

Le plan témoigne de la volonté du gouvernement du Canada de donner suite à l’appel lancé par la Commission de vérité et réconciliation en ce qui concerne l’établissement d’une nouvelle relation avec les peuples autochtones – une relation qui crée une société plus égalitaire, fondée sur le respect mutuel et reconnaissant la valeur des modes de connaissance traditionnels.

Pour en savoir plus, consulter le plan stratégique à www.canada.ca/ccrc.

Citations

« Le Centre national pour la vérité et la réconciliation salue l’important travail que font le CCRC et les trois organismes subventionnaires pour donner suite à l’appel à l’action 65 et incite tous les ministères et organismes fédéraux à poursuivre les efforts qu’ils déploient pour soutenir les principes de la réconciliation et les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation et pour réaliser des progrès à leur égard. C’est en étroite collaboration avec les organismes fédéraux qui financent la recherche que le Centre a élaboré un plan stratégique national pour la recherche visant à favoriser la réconciliation. Ce plan stratégique, qui met de l’avant les méthodes de recherche, les capacités et les organismes autochtones, représente un remarquable bond en avant puisqu’il a pour but de faire en sorte que toutes les voix soient entendues dans la quête de nouvelles connaissances et d’une nouvelle compréhension. »

— Ry Moran, directeur du Centre national pour la vérité et la réconciliation

« Les personnes des Premières Nations et des peuples inuits et métis doivent pouvoir établir leurs propres priorités de recherche et exécuter des projets de recherche dont elles tirent directement parti. Les orientations stratégiques présentées dans ce plan ont été élaborées en collaboration avec des personnes autochtones, et elles témoignent de la volonté du gouvernement du Canada d’accroître l’excellence en recherche au Canada tout en progressant encore davantage dans la voie de la réconciliation. »

— L’honorable Navdeep Bains, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie

« Au nom du CCRC et de ses membres, je tiens à remercier les chercheurs et groupes autochtones qui, par leur sagesse et leur expérience, ont contribué à l’établissement des orientations stratégiques présentées dans le plan. Les organismes fédéraux qui financent la  recherche au Canada se réjouissent à l’idée de travailler, en étroite collaboration avec les personnes des Premières Nations et des peuples inuits et métis, à la mise en application de nouveaux modèles de recherche autochtone et de formation des Autochtones qui permettront d’obtenir d’excellents résultats susceptibles d’être utiles à ces personnes. »

— Ted Hewitt, président du Comité de coordination de la recherche au Canada et président du Conseil de recherches en sciences humaines 

Faits en bref

  • Dans le budget de 2018, le gouvernement s’est engagé à verser 3,8 millions de dollars au Conseil de recherches en sciences humaines pour l’élaboration (au nom du CCRC et en collaboration avec les organismes fédéraux qui financent la recherche) d’un plan stratégique devant cerner de nouvelles façons de mener des recherches avec les personnes des Premières Nations et des peuples inuits et métis, ainsi que de nouvelles façons pour ces dernières d’exécuter des recherches.

  • Le CCRC, en partenariat avec des organismes autochtones, a organisé 14 activités, dont des tables rondes et des rassemblements, dans toutes les régions du Canada de juillet 2018 à mars 2019.

  • À l’automne 2018, le gouvernement du Canada a attribué 116 subventions Connexion – Capacité de recherche autochtone et réconciliation, d’une valeur totale de 5,6 millions de dollars. La majorité de ces subventions, qui pouvaient atteindre 50 000 $ chacune, ont été accordées à des organismes sans but lucratif autochtones pour l’organisation d’activités de rayonnement et la préparation d’exposés de position.

  • Au cours d’un dialogue national qui a eu lieu à Ottawa en mars 2019, les titulaires de subvention Connexion – Capacité de recherche autochtone et réconciliation, des personnes autochtones et des représentants des organismes fédéraux de financement de la recherche, ont débattu des thèmes ayant émané des activités d’engagement.

  • Le budget de 2019 prévoit une somme de 824 millions de dollars sur dix ans pour appuyer l’éducation postsecondaire autochtone en fonction d’une approche tenant compte des différences.

Liens connexes

Personnes-ressources

Véronique Simard
Attachée de presse
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l'Industrie
Tél. : 343-291-1710
Courriel : veronique.simard2@canada.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
Tél. : 343-291-1777
Courriel : ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca

Michelle Paradis
Relations avec les médias
Comité de coordination de la recherche au Canada
Tél. cell. : 343-549-6141
Courriel : medias@sshrc-crsh.gc.ca



Suivez les trois organismes fédéraux qui financent la recherche et la Fondation canadienne pour l’innovation sur Twitter : @CRSH_SSHRC,  @CRSNG_NSERC, @InnovationCA, @IRSC_CIHR

Suivez les nouvelles concernant les sciences canadiennes sur les médias sociaux @ScienceCdn : Twitter, Instagram, Facebook


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :