Intégration des étudiants

À l’appui d’objectifs de renouvellement à l’échelle de l’organisation et de la fonction publique

Commentaires ou questions? Exprimez-les!

Le saviez-vous?

16,6 % des recrues embauchées pour une durée déterminée ou indéterminée avaient déjà acquis de l’expérience dans un programme d’emploi étudiant de la fonction publique fédérale au cours des 10 dernières années.

Le saviez-vous?

16,6 % des recrues embauchées pour une durée déterminée ou indéterminée avaient déjà acquis de l’expérience dans un programme d’emploi étudiant de la fonction publique fédérale au cours des 10 dernières années.

Commentaires ou questions? Exprimez-les!

L’intégration des étudiants désigne la nomination non annoncée d’un étudiant ayant déjà travaillé pour le gouvernement du Canada dans le cadre d’un programme pour étudiants tels que le Programme fédéral d’expérience de travail étudiant, le Programme postsecondaire d’enseignement coopératif de stages ou le Programme des adjoints de recherche.

L’intégration des étudiants vous permet notamment :

  • de tirer parti de l’investissement réalisé en matière de recrutement étudiant
  • d’appuyer les objectifs de renouvellement à l’échelle de l’organisation et de la fonction publique, comme l’apport de nouvelles compétences et d’habiletés
  • d’appuyer la réalisation d’objectifs en matière de diversité, tels l’amélioration de la représentation régionale et celle des groupes visés par l’équité en matière d’emploi.

L’intégration des étudiants est une nomination assujettie aux mêmes exigences prévues par la loi et la politique que toute autre nomination, y compris la prise en considération des bénéficiaires de priorité. Elle doit également se conformer au cadre de dotation de l’organisation, et à la direction de l’administrateur général portant sur l’utilisation des processus annoncés et non annoncés.

Les étudiants embauchés à l’aide de programmes fédéraux d’emploi étudiant peuvent être inclus dans la zone de sélection d’un processus de nomination interne annoncé. Afin d’être pris en considération, ils doivent répondre aux autres critères de la zone de sélection, et démontrer qu’ils auront achevé leurs études dans les délais précisés dans l’annonce, soit avant la nomination.

Foire aux questions

Comment l’intégration des étudiants a-t-elle évolué?

L’intégration des étudiants est un terme officieux, mis au point en vertu du cadre législatif et stratégique précédent, qui désignait la nomination d’une personne ayant déjà travaillé dans la fonction publique fédérale, dans le cadre de l’un des 3 programmes d’emploi étudiant du gouvernement du Canada : le Programme fédéral d’expérience de travail étudiant, le Programme postsecondaire d’enseignement coopératif de stages ou le Programme des adjoints de recherche.

L’intégration d’une personne ayant travaillé dans un ministère ou organisme du gouvernement du Canada avant l’obtention de son diplôme demeure toujours une option en matière de dotation. Ni la Loi sur l’emploi dans la fonction publique, ni la Politique de nomination de la Commission de la fonction publique n’énoncent de mécanisme particulier d’intégration des étudiants. La nomination de ceux-ci est assujettie à la Loi sur l’emploi dans la fonction publique, au Cadre de nomination de la Commission de la fonction publique, au cadre de dotation de l’organisation et à toute direction établie par l’administrateur général.

Ces nominations doivent-elles être effectuées dans un délai précis?

Aucune exigence législative ou politique ne restreint le pouvoir discrétionnaire d’un administrateur général de fixer des délais pour l’embauche d’étudiants ou de diplômés. Les administrateurs généraux peuvent fixer des délais qui tiennent compte de divers facteurs, comme les besoins opérationnels et besoins de main-d’œuvre, les objectifs de renouvellement, et l’intention d’embaucher des étudiants et des diplômés.

Une nomination de durée déterminée ou indéterminée peut être offerte à un étudiant avant l’achèvement de ses études. Si l’étudiant répond aux autres qualifications, sa nomination peut être conditionnelle à la réussite de ses études. Pour en savoir davantage, consultez Offres conditionnelles.

L’étudiant employé dans une organisation peut-il être nommé à une autre organisation à l’obtention de son diplôme?

Oui. Comme pour toute nomination, le gestionnaire d’embauche doit fixer le niveau et l’ampleur des qualifications requises pour le poste, suivant ses besoins organisationnels et exigences opérationnelles. La nature de l’expérience étudiante acquise dans toute organisation peut être prise en considération quant aux exigences de l’emploi et aux besoins du gestionnaire subdélégué, conformément au cadre de dotation de l’organisation, y compris toute orientation de l’administrateur général sur l’embauche d’étudiants et de diplômés.

L’étudiant qui n’a pas participé à un programme d’emploi étudiant du gouvernement du Canada peut-il faire l’objet d’une intégration?

Une expérience de travail acquise par divers moyens peut développer les compétences recherchées dans la fonction publique. Bien que l’expérience de travail étudiant acquise en vertu de l’un des programmes d’emploi étudiant du gouvernement du Canada soit utile, l’expérience acquise dans le cadre d’autres emplois de la fonction publique ou d’organisations distinctes non régies par les politiques du Conseil du Trésor est également utile. Les gestionnaires subdélégués déterminent la pertinence de l’expérience de travail de l’étudiant ou du diplômé, suivant leurs besoins opérationnels et le cadre de dotation de leur organisation.

Une personne employée pour une durée déterminée ou indéterminée, depuis la réussite de ses études, peut-elle être nommée en fonction de son expérience de travail étudiant?

Oui. Un administrateur général peut décider de nommer une personne qualifiée en fonction de l’expérience qu’elle aurait acquise dans le cadre d’un emploi étudiant, quelle que soit sa situation d’emploi actuelle.

Les étudiants peuvent-ils postuler à un processus de nomination interne annoncé pendant qu’ils travaillent pour le gouvernement du Canada?

L’article 5 du Règlement sur les participants aux programmes d’embauche d’étudiants autorise les étudiants embauchés en vertu de l’un des programmes d’emploi étudiant du gouvernement du Canada à postuler à un processus de nomination interne annoncé, sous réserve qu’ils soient explicitement inclus dans la zone de sélection. Ils doivent aussi répondre à tous les autres critères de la zone de sélection, et démontrer qu’ils auront achevé leur programme d’études dans les délais précisés dans l’annonce.

Les étudiants embauchés pour une durée déterminée, plutôt que dans le cadre d’un programme d’emploi étudiant du gouvernement du Canada, peuvent postuler à un processus de nomination interne annoncé, lorsqu’ils font partie de la zone de sélection. Les étudiants embauchés à titre occasionnel ne sont pas admissibles à un processus de nomination interne annoncé.

La nomination d’une personne diplômée se fait-elle en vertu d’un processus annoncé ou non annoncé?

À l’exception des processus de nomination interne annoncés auxquels les étudiants sont admissibles en vertu de l’article 5 du Règlement sur les participants aux programmes d’embauche d’étudiants, la nomination d’un étudiant à un poste de durée déterminée ou indéterminée, à l’obtention de son diplôme, est généralement une nomination non annoncée.

Renseignements supplémentaires

L’intégration des étudiants est l’un des divers moyens par lesquels les administrateurs généraux peuvent atteindre les objectifs en matière de diversité et de renouvellement à l’échelle de l’organisation et de la fonction publique.

Pour en savoir davantage, communiquez avec votre conseiller en ressources humaines ou consultez la Foire aux questions.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

.

Date de modification :