Amortissement et sensibilité : Le Conseil national de recherches du Canada obtient des capteurs plus performants au moyen de fréquences de résonance amorties

Communiqué de presse

20 juin 2018 — Ottawa (Ontario) — Conseil national de recherches du Canada 

La plus récente découverte du Centre de recherche en nanotechnologie du Conseil national de recherches du Canada (CNRC) est en train de bouleverser les concepts, vieux d’un demi-siècle, du mode de fonctionnement des capteurs et elle présente un potentiel important pour la santé et sécurité, la fabrication et la défense nationale. 

Wayne Hiebert (Ph.D.), agent de recherches au CNRC et professeur auxiliaire à l’Université de l’Alberta, a découvert avec son équipe que l’amortissement des fréquences de résonance peut en fait augmenter le rendement des capteurs. En termes simples, si le centre de la cible d’un archer représente la netteté d’une résonance, l’amortissement de la fréquence de résonance ferait grossir ce centre et augmenterait les chances qu’une flèche l’atteigne.

Cette découverte est également importante dans le contexte des capteurs nanomécaniques, lesquels peuvent détecter rapidement et avec précision exceptionnelle des agents pathogènes ou des produits chimiques, sans avoir recours à de l’équipement de laboratoire encombrant.

Citations

« Il est de croyance populaire qu’il existe un compromis direct entre la sensibilité et la largeur de bande; si vous augmentez l’un, c’est au détriment de l’autre. Augmenter volontairement l’amortissement annule ce compromis. Ainsi, vous pouvez doubler la largeur de bande, pourvu que vous ayez également doublé l’amortissement, et maintenir le même niveau de sensibilité. » 

Wayne Hiebert (Ph. D.)
Agent de recherches, Conseil national de recherches du Canada

« Les résultats préliminaires ont été présentés au congrès NM14 à Hawaii et au congrès Frontiers of nanomechanical Sensors en Italie, où les participants ont été intrigués et enthousiasmés par les résultats. Le Conseil national de recherches du Canada envisage des applications de pointe grâce à divers partenariats issus de cette découverte. »

Geneviève Tanguay
Vice-présidente de la Division des technologies émergentes, Conseil national de recherches du Canada 

Faits en bref

  • Fondé en 2017, le Centre de recherche en nanotechnologie du CNRC collabore étroitement avec l’Université de l’Alberta à des projets conjoints de recherche-développement.

  • La pédale de distorsion de la guitare nanométrique, le projet de microscope avec Hitachi et la puce d’ordinateur composé d’un seul atome sont quelques-unes des découvertes du Centre de recherche en nanotechnologie du CNRC.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
1-855-282-1637 (gratuit, jour et nuit, Canada seulement)
1-613-991-1431 (ailleurs en Amérique du Nord)
001-613-991-1431 (à l’étranger)
media@nrc-cnrc.gc.ca
Suivez-nous sur Twitter : @CNRC_NRC


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :