Les réussites et l’excellence scientifique soulignées lors de la cérémonie de remise des Prix pour réalisations exceptionnelles du Conseil national de recherches du Canada

Document d'information

La cérémonie de remise des Prix pour réalisations exceptionnelles du Conseil national de recherches du Canada (CNRC) est l’occasion de reconnaître l’engagement des employés envers les valeurs de l’organisation, ainsi que leurs contributions à ses réalisations scientifiques et technologiques. Quelques-unes de ces réalisations sont décrites ci-dessous.

Wayne Conlan (Ph.D.) : une carrière consacrée à la lutte contre la propagation des maladies infectieuses

M. Wayne Conlan (Ph.D.) est depuis longtemps chercheur au CNRC. Au cours d’une carrière s’échelonnant sur 22 ans, il a apporté d’exceptionnelles contributions à la mise au point de vaccins et d’immunothérapies pour accroître la biodéfense et lutter contre les maladies infectieuses. M. Conlan est d’ailleurs reconnu mondialement en tant que spécialiste dans ces domaines. Ses nombreuses réalisations incluent les quelques réussites suivantes : mise au point du meilleur vaccin de sa catégorie contre la tularémie; obtention de plusieurs millions de dollars de financement de source externe pour soutenir la recherche-développement sur la biodéfense et les vaccins; participation à titre d’expert à l’élaboration de plusieurs normes et lignes directrices fédérales sur la biosécurité; rôle important dans le développement d’un solide programme de recherche sur les infections et l’immunité au CNRC. Plusieurs le considèrent comme un mentor; il incarne les valeurs du CNRC en matière d’excellence scientifique, de collaboration et d’impact.

Minimiser les effets négatifs des vibrations sur le corps humain durant un vol aérien

Les vibrations répétitives ressenties par les pilotes et équipages d’aéronefs, en particulier lors de vols en hélicoptère, entraînent souvent des problèmes de santé tels que des douleurs chroniques au cou et au dos. Outre l’inconfort ressenti par le personnel, l’exposition excessive aux vibrations crée un important fardeau financier pour les organisations aériennes et le système de santé canadien. De 2013 à 2016, le CNRC a procédé à la mise au point d’installations uniques où les chercheurs peuvent évaluer en laboratoire les impacts d’une exposition humaine aux vibrations et trouver des solutions pour en atténuer les répercussions sur le corps humain. Cette nouvelle technologie peut reproduire les profils de vibrations de modèles d’hélicoptères et autres véhicules nouveaux et existants et inclut des systèmes entièrement intégrés de vibrations et de monitorage physiologique. Cette technologie clé est précieuse pour préserver la santé et la sécurité des équipages d’aéronefs militaires et commerciaux, au Canada et à l’étranger.

CanExport : aider les petites et moyennes entreprises du Canada à croître mondialement

Les petites et moyennes entreprises canadiennes qui souhaitent participer à l’économie mondiale font face à de nombreux défis quand elles cherchent à pénétrer des marchés étrangers et à y être concurrentielles. Un partenariat entre le Programme d’aide à la recherche industrielle du CNRC et le Service des délégués commerciaux d’Affaires mondiales Canada les aide à relever certains de ces défis. Ce programme conjoint, appelé CanExport, a été lancé au début de 2016 et il tire parti des forces de chacun des partenaires pour fournir des informations, des liens et du soutien financier à des entreprises canadiennes dans une variété de secteurs industriels, dont les technologies propres, les sciences de la vie, l’aérospatiale, l’exploitation minière, l’automobile, la défense, la sécurité et les produits de consommation. À ce jour, le programme a mené à 1 200 ententes permettant à des petites et moyennes entreprises du Canada d’accéder à des marchés mondiaux et 40 pour cent des participants affirment avoir commencé à exporter leurs biens et services avec succès. CanExport est une bonne nouvelle pour les entreprises et l’économie canadiennes.

Un partenariat innovateur : un modèle pour la prochaine vague de centres de collaboration

Le Centre de recherche et d’applications en technologies des fluides (CRAFT) est le fruit d’une nouvelle collaboration importante entre le CNRC et l’Université de Toronto. Le Centre vise à devenir un chef de file mondial en recherche, en éducation et en technologie dans la biomédecine à l’échelle du micro/nanomètre. Pour atteindre ce but, le Centre formera et embauchera la prochaine génération de scientifiques, ingénieurs et entrepreneurs biomédicaux du Canada. Il aidera les industries des dispositifs médicaux et de la fabrication à devenir plus concurrentielles sur les marchés nationaux et internationaux. Il veillera aussi à ce que le Canada demeure à l’avant-garde de la transformation de découvertes en appareils de diagnostic utilisables qui apporteront au cours des 20 prochaines années des retombées indéniables pour la santé de la population et l’économie canadiennes. Le Centre de recherche et d’applications en technologies des fluides est le premier partenariat de ce type établi par le CNRC et il servira de modèle pour la création de centres de collaboration similaires avec des universités, l’industrie ou d’autres organismes gouvernementaux.

Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :