Évolution des partenariats en science et technologie entre le Canada et l’Allemagne

Communiqué de presse

Une conseillère principale du Conseil national de recherches du Canada entre en poste à Munich

Le 4 décembre 2019 – Munich, Allemagne – Conseil national de recherches du Canada

L’honorable Stéphane Dion, ambassadeur du Canada en Allemagne et envoyé spécial auprès de l’Union européenne et de l’Europe, et M. Iain Stewart, président du Conseil national de recherches du Canada (CNRC), ont annoncé aujourd’hui l’affectation d’une conseillère principale du CNRC en Allemagne pour soutenir la coopération scientifique et technologique entre des instituts de recherche et des entreprises des deux pays. C’est Mme Jennifer Decker qui occupe désormais ce nouveau poste au consulat canadien à Munich.

La nomination, annoncée en présence d’invités de marque, dont M. Florian Herrmann, ministre d’État de Bavière, fait suite à une demande croissante des instituts de recherche, des universités et du secteur privé de l’Allemagne pour une coopération accrue avec le Canada. Elle s’inscrit également dans la stratégie de mobilisation internationale du CNRC, laquelle soutient le Plan pour l’innovation et les compétences du gouvernement du Canada et l’engagement pris dans le budget de 2018 d’aider les chercheurs canadiens à bâtir une économie plus innovatrice.

Mme Decker sera en excellente position pour favoriser l’établissement de partenariats avec des intervenants de l’Allemagne, entre autres dans les secteurs de l’aérospatiale, de l’automobile et des transports de surface, de la métrologie, de l’énergie, des mines et de l’environnement.

Citations

« J’accueille avec grand enthousiasme l’arrivée à Munich d’une conseillère principale du Conseil national de recherches du Canada. Le Canada et l’Allemagne sont depuis longtemps d’étroits partenaires en science et technologie, et cette coopération constitue un élément fondamental de leurs relations bilatérales. Dès 1971, un accord en science et technologie était signé entre les deux pays; il s’agissait du premier accord de ce type axé sur la science et la technologie. Depuis, plus de 1 000 projets conjoints ont été réalisés. Cet ajout à l’équipe canadienne en science et technologie en Allemagne ne pourra que favoriser la croissance soutenue de notre coopération. »

L’honorable Stéphane Dion, ambassadeur du Canada en Allemagne et envoyé spécial auprès de l’Union européenne et de l’Europe

« Bienvenue à Munich! Je suis enchanté de l’affectation par le Conseil national de recherches du Canada d’une conseillère principale à Munich. Cette affectation confirme l’excellente réputation de la Bavière dans les domaines de la science, de la recherche et de l’innovation. Le CNRC travaille déjà avec succès avec la Bavière, entre autres en collaboration avec l’Alliance bavaroise pour la recherche (BayFOR) et l’Université technique de Munich. La nomination d’une représentante du CNRC à Munich constitue une étape clé qui donnera un nouvel élan à notre collaboration et entraînera la réussite de nombreux nouveaux projets Bavière-Canada. »

Florian Herrmann, ministre d’État de Bavière

« Ensemble, le Canada et l’Allemagne peuvent favoriser l’avancée des connaissances scientifiques et techniques ainsi que soutenir l’innovation et la réalisation de nouvelles percées qui les aideront à résoudre certains des défis internationaux les plus urgents. Il s’agit là d’une occasion avantageuse pour tous grâce à laquelle le Conseil national de recherches du Canada pourra se doter de capacités complémentaires, alors que ses partenaires allemands – milieu universitaire, entreprises et organisations gouvernementales – pourront établir des liens avec le CNRC et d’autres acteurs des écosystèmes de la science, de la recherche et de l’innovation du Canada. »

Iain Stewart, président, Conseil national de recherches du Canada

Faits en bref

  • Le Canada et l’Allemagne collaborent depuis longtemps dans le domaine de la science et de la technologie. En effet, l’Accord entre le Gouvernement du Canada et le Gouvernement de la République fédérale d’Allemagne relatif à la coopération scientifique et technique a été signé à Bonn le 16 avril 1971 par Jean-Luc Pépin, alors ministre canadien de l’Industrie et du Commerce, et Walter Scheel, alors ministre des Affaires étrangères de la République fédérale d’Allemagne. Cet accord était entré en vigueur le 30 juin 1971.

  • Le CNRC a conclu d’importants accords et protocoles d’entente avec des partenaires de l’Allemagne, dont BayFOR, le Centre allemand pour l’aéronautique et l’astronautique (DLR), l’Université RWTH-Aachen, Bayer Pharma AG, Boehringer Ingelheim Pharma GmbH & Co. KG, Grünenthal GmbH, et l’Université technique de Munich.

  • Le CNRC organise, en collaboration avec l’ambassade canadienne à Berlin et le Service des délégués commerciaux en Allemagne, une mission canadienne de partenariat en recherche-développement dans les domaines de l’intelligence artificielle et de l’industrie 4.0. (du 19 au 24 janvier 2020), de même qu’une mission canadienne de partenariat de recherche-développement concertée en bioéconomie (du 2 au 6 mars 2020). Ces missions favoriseront l’éclosion de nouvelles idées de projets et de nouveaux partenariats.

Liens connexes

Personnes-ressources

Relations avec les médias
Conseil national de recherches du Canada
613-991-1431
1-855-282-1637

media@nrc-cnrc.gc.ca

Restez branchés 

Suivez le Conseil national de recherches du Canada sur les médias sociaux.
Twitter @cnrc_nrc, Instagram @nrc_cnrc, et LinkedIn

Suivez l’ambassade du Canada en Allemagne sur les médias sociaux.
Twitter @AmbCanAllemagne et @AmbStephaneDion, et LinkedIn


Signaler un problème ou une erreur sur cette page
Veuillez sélectionner toutes les cases qui s'appliquent :

Merci de votre aide!

Vous ne recevrez pas de réponse. Pour toute question, contactez-nous.

Date de modification :